Siège Social

Les machines légendaires de KawasakiTop

Plus de quarante ans ont passé depuis que Kawasaki a entrepris la production en masse de leur gamme de motocyclettes. Mais, ce que beaucoup ignorent, c"est que notre premier moteur de motocyclette a été conçu grâce aux connaissances techniques que nous avions emmagasinées lors du développement et de la production de moteurs d"avion. Notre arrivée dans le monde de la moto a été motivée par notre désir constant de développer de nouvelles technologies. Au cours des années, Kawasaki a lancé de nombreux nouveaux modèles qui ont changé la face du marché. Dans la même foulée, nous avons créé de nombreuses machines légendaires, qui ont forgé leur réputation grâce à leur vitesse et leur puissance. En 1996, nous avons produit notre 10 millionième véhicule, attestant sans aucun doute que Kawasaki peut combler les besoins de toutes sortes de pilotes. Kawasaki continue à proclamer que « V"là le bon temps », et nos conquêtes les plus récentes nous permettront sans doute de donner naissance à de nouvelles machines, qui, à leur tour, deviendront légendaires.

1950sTop

KE- 1 motorcycle Engine
KB-5 Motorcycle Engine
Meihatsu 125 Deluxe
Meihatsu 125 Deluxe
1952

La conception du moteur de motocyclettes KE- 1 est enfin terminée. Ce moteur est développé par Kawasaki Machine Industry (le précurseur de Kawasaki Aircraft Company), à l"usine de Takatsuki.

Des « ingénieurs en aviation » avaient commencé le développement du moteur KE (abréviation signifiant « Moteur Kawasaki » ou « Kawasaki Engine » en anglais) en 1949. Sa production en masse commence dès 1953. Ce moteur monocylindrique à soupape en tête et à 4 temps de 148 cm, refroidi par liquide, produit une puissance maximale de 4 CV à 4 000 tr/min.

1955

La production du moteur de motocyclettes KB-5 débute (fabriqué par Kawasaki Aircraft Company, à l"usine de Kobe).

Ce moteur produit un couple énergique à bas et moyen régimes. Ses caractéristiques exceptionnelles pour l"époque lui valent une bonne réputation parmi les pilotes. Dans les dix années qui suivent, le KB-5 bénéficiera de nombreuses mises à jour, et servira de moteur de référence pour le futur moteur des motos de 125 cm de Kawasaki.

1956

Dans la même année, la Meihatsu 125-500 -500, munie du moteur KB-5, est lancée. En 1956, la version Deluxe de la Meihatsu 125 est mise en vente. 1957 est une année marquante. Non seulement le moteur KB-5A, une version améliorée du moteur KB-5, est-il mis en production, mais c"est également la première année où le logo Kawasaki est imprimé sur le couvercle latéral du moteur.

La Meihatsu 125 Deluxe prouve qu"elle est propulsée par « le moteur durable de Kawasaki »

Lors d"un essai fait par un magazine de motocyclettes, la Meihatsu 125 Deluxe (produite par Kawasaki Meihatsu Industries) atteint une vitesse de pointe de 81,5 km/h. C"était à l"époque un nouveau record pour sa catégorie. Lors d"un autre essai d"endurance, le moteur Kawasaki s"avère d"une durabilité absolument phénoménale, parcourant en effet 50 000 km sans tomber en panne.

1960sTop

Motorcycle Factory
Kawasaki 125 New Ace
Kawasaki 125B7
Kawasaki 125B8
Red-Tank Furore
W1 (650cc)
A1 (250cc)
KAC Special
H1 (500cc)
Dave Simmons KR1
1962

En 1960, la construction d"une usine Kawasaki réservée exclusivement à la fabrication de motocyclettes est achevée. La production et les ventes de la Kawasaki « 125 New Ace » commencent.

1961

1961 marque le début des ventes de motocyclettes de marque Kawasaki, la Kawasaki Pet et la Kawasaki 125B7. Les matériaux les plus sophistiqués de l"époque sont utilisés, et les surfaces incurvées de ces motos leur donnent un sens de l"esthétique très prononcé.

1962

En 1962, les ventes de la Kawasaki 125B8 commencent. Conçue et construite exclusivement par la société Kawasaki Aircraft Company, la B8 produit un couple puissant à bas régime. Grâce à ce couple impressionnant, son moteur silencieux et sa durabilité extraordinaire, elle se fait vite une réputation de moto d"utilisation pratique de premier choix.

1963

En 1963, les motos de cross B8M remportent les 6 premières places lors du tournoi de motocross de la préfecture de Hyogo.

LA « FURORE AU RÉSERVOIR ROUGE » REDOUTABLE

Comme toutes les motos Kawasaki réussissent à terminer la course, l"équipe de course prouve sans l"ombre d"un doute que les « Kawasaki sont des machines solides qui viennent à bout des circuits les plus difficiles ». Quelque temps plus tard, au tournoi de motocross de la préfecture de Fukui, les machines Kawasaki gagnent encore toutes les courses! Lors d"autres tournois de motocross tenus dans la région Ouest du Japon, les machines Kawasaki remportent presque toutes les courses auxquelles elles participent, bien qu"elles n"aient pas couru l"année d"avant. Ces exploits absolument phénoménaux donnent à la « Furore au réservoir rouge», appelée ainsi à cause de son réservoir d"essence rouge, une réputation redoutable.

1966

La W1 de 650 cm, appelée 650W1 au Japon, devient très populaire aux États-Unis. Ce succès permet à Kawasaki d"être reconnu comme un fabricant de motocyclettes important à l"échelle mondiale.

La A1, d"une cylindrée de 250 cm, est également lancée en 1966. C"est la première moto de sa catégorie à être équipée d"un moteur bicylindre parallèle à deux temps à soupape rotative à disque, refroidi par liquide. La A1 est une moto d"une puissance absolument phénoménale.

SUCCÈS NOTOIRES EN COURSES DE GP

Deux KAC Special, les toutes premières motos de course GP de 125 cm3 de Kawasaki, prennent le départ des championnats du monde FIM de 1966. Lors de la dernière course des championnats, elles finissent en 7e et 8e positions. Plus tard, lors des championnats japonais, la A1R (de 250 cm3) termine 2e. En 1967, lors du GP de Singapour, les A7R (de 350 cm3) remportent la 1e et la 2e places, tandis que les A1R finissent 2e et 3e.

Les prouesses technologiques de Kawasaki se remarquent encore une fois en 1967. En effet, lors de la course au Japon des championnats du monde FIM, la KA-2 remporte la 3e et la 4e place. Cette motocyclette, au moteur V4 de 124 cm3 refroidi par liquide, est équipée du tout premier mécanisme d"échappement arrière au monde.

1969

En 1968, les ventes de la H1 de 500 cm, connue sous le nom de 500SS Mach-III au Japon, débutent. Cette moto est de loin la machine la plus rapide de sa catégorie, avec une vitesse de pointe atteignant 200 km/h. Elle est propulsée par un moteur à 2 temps et trois cylindres, refroidi par liquide. Surnommée « Bronco », la H1 marque le début de la légende de Kawasaki en tant que « Reine de la vitesse ».

UN CHAMPION DU MONDE EST NÉ

Dave Simmons remporte des victoires aux courses GP d"Allemagne de l"Ouest et TT sur l"Île de Pâque sur sa KR-1, lors des championnats du monde de route 125 cm3 FIM. Cela lui vaut la victoire des championnats du monde.

1970sTop

Z1
Z1-R (1000cc)
Z1300
Z400FX
Z750FX
KZ440LTD
Z400LTD
1972

En 1972, la Z1, de 900cm, est introduite. L"année d"après, les ventes de la Z2, une 750 cm commencent, au Japon seulement.

LA LÉGENDE DE LA « REINE DE LA PUISSANCE » EST NÉE

La Z1 est munie du premier moteur à DACT, à 4 cylindres en ligne, refroidi par liquide. Elle est également équipée de nombreuses autres spécifications impressionnantes, et cette merveille technologique devient rapidement la moto la plus puissante du monde. Pendant les 5 ans qu"ont duré sa conception, on lui donne le nom de code de « Steak de New York ». Cette moto appétissante connaît un succès retentissant dès sa sortie d"usine. La version japonaise, la Z2, devient également très populaire au Japon.

À l"étranger, la Z1 est couronnée « Reine des motocyclettes », et gardera ce titre prestigieux pendant de nombreuses années. La « Z1 mania » court encore. Au Japon, les lecteurs de magazines de motos adorent tellement la Z2 qu"elle est catapultée en 1e position. Le « mythe de la Z » est né.

1977

Les ventes de la Z1-R, une moto de 1 000 cm, débutent en 1977. C"est une vraie moto de course et son apparence esthétique raffinée lui valent de nombreux éloges à l"étranger.

1978

En 1978, la Z1300 est introduite. Elle est propulsée par le plus gros moteur jamais fabriqué au Japon : un énorme moteur DACT à 4 temps et 6 cylindres en ligne, refroidi par liquide, qui produit une cylindrée époustouflante de 1 300 cm. Dévoilée au Salon de la Moto de Cologne, en Allemagne, cette moto marque le début de la « légende des monstres Kawasaki ».

1979

La Z400FX est lancée en 1979. C"est la première moto dans sa catégorie munie d"un moteur à 4 temps, à DACT et 4 cylindres en ligne, refroidi par liquide. La « FX » se fait rapidement un nom dans le monde de la moto. Son succès est dû en grande partie à son cadre large, son moteur compact et sa qualité sans compromis hors du commun.

Dans la même année, la Z750FX et la Z250FT sortent également, et ces Kawasaki sont elles aussi bien accueillies.

Cette année marque la production en masse de la première moto japonaise propulsée par courroie : la KZ440LTD. Cette moto est fabriquée pour le marché américain. Elle est un exemple vivant qui démontre le désir de Kawasaki « de relever tous les défis ».

Cette même technologie de propulsion par courroie sera réutilisée dans 2 modèles japonais, la Z250LTD et la Z400LTD, dès 1983.

1980sTop

KR250
AR50
Z1000R
GPz400
Ninja GPz900R
Eliminator (900cc)
250 Casual Sports
KDX200
GPz400R
GPX7550R
KS-I (50cc)
Atsushi Okabe - KX125SR
ZX-10 (1000cc)
ZXR750
Zephyr
1980

En 1980, la Z1100GP est introduite à l"étranger. C"est le premier modèle dans la gamme des supersports GP muni d"une injection directe de carburant et d"un système de refroidissement de l"huile.

1981

En 1981, Kawasaki remporte le titre du fabricant aux championnats du monde FIM, dans la classe des 250 cm, pour la quatrième année consécutive, grâce à la KR250. Le pilote, A. Mang, est couronné champion dans les classes des 250 cm et des 350 cm.

Les ventes de la AR50 commencent également en 1981. Premier modèle de sport de 50 cm fabriqué par Kawasaki, cette motocyclette est aussi la première moto munie d"une transmission à 6 vitesses dans sa catégorie.

1982

En 1982, la Z400GP, un autre modèle GP, est lancée au Japon. Dans la même année, la Z1000R fait ses débuts à l"étranger. Cette reproduction à édition limitée légendaire commémore la victoire d"Eddie Lawson lors des championnats américains de Supermoto (AMA), en 1981. Conçue sur la base de la Z1000J, la « Reproduction de Lawson » affiche les dernières technologies de pointe, comme un système de refroidissement de l"huile, et la couleur vert limette.

Cette année marque aussi l"introduction de la GPz1100 à l"étranger. Ce nouveau modèle sport est muni d"une injection directe de carburant et de la suspension Uni-Trak. L"année d"après, deux autres modèles viennent s"ajouter à la gamme : la GPz750 et la GPz400.

1983

En 1983, la Z750 Turbo voit le jour. Cette motocyclette est souvent qualifiée « d"apogée des machines refroidies par air » aux circuits de Fuji Speedway et autres. Ce modèle est la première moto Kawasaki supersport équipée d"un turbo.

Dans la même année, la GPz900R est introduite à la presse à Monterey, California, lors d"un évènement journalistique suivi d"essais routiers. L"année suivante, les ventes de la première « Ninja », baptisée ainsi pour les Américains, commencent.

LA NINJA EST NOMMÉE « MOTO DE L"ANNÉE »

L"introduction de la GPz900R fait sensation dans le monde entier. Ce nouveau modèle est propulsé par le tout premier moteur Kawasaki à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres, refroidi par liquide, d"une puissance maximale de 115 PS. Elle est également montée sur un châssis léger et compact. La GPz900R réécrit tous les livres de records dans le monde de la moto; elle affiche en effet une vitesse de pointe de plus de 250 km/h et un temps record de 10,552 secondes aux 400 m. Elle est incontestablement la moto la plus rapide du monde à l"époque. Quand les ventes commencent en 1984, les magazines du monde entier nomment la GPz900R « Moto de l"année ». Son arbre à cames latéral, son cadre diamanté, son carénage complet unique et d"autres caractéristiques exclusives, la distinguent des modèles concurrents et lui valent une popularité immense. Dans les années qui suivent, la GPz900R sera mise à jour plusieurs fois. Encore fabriquée à l"heure actuelle, elle demeure toujours aussi populaire.

Également en 1983, les ventes de la GPz750R commencent au Japon. à partir de ce moment là, beaucoup de motos Kawasaki seront équipées de moteurs à DACT et 4 têtes de soupapes, refroidis par liquide.

1984

En 1984, la première moto croisière à bicylindre en V de style américain, la Vulcan 750, est introduite. Cette année marque aussi le début des ventes de la KR250, une reproduction de la Kawasaki gagnante des championnats du mondes de FIM.

1985

En 1985, Eliminator, de 900 cm, est lancée. Cette moto d"un nouveau genre, un mélange de sport et de croisière, est propulsée par le même moteur que celui de la GPz900R.

Dans la même année, la 250 Casual Sports fait son entrée sur le marché. Surnommée « CS », elle est munie d"un moteur monocylindrique à DACT, refroidi par liquide.

Toujours en 1985, la KDX200 coest introduite à l"étranger. Ce nouveau modèle Enduro est équipé d"un moteur monocylindrique, refroidi par liquide, et du tout nouveau système de soupapes KIPS.

La GPz400R apparaît également sur le marché. La gamme des supersports Kawasaki est maintenant complète, composée de la GPz1000RX, la GPz600R, la GPz250R et de la FX400R sans carénage.

UN SUCCÈS IMMÉDIAT

La GPz400R devient très vite une moto extrêmement populaire grâce à ses freins et sa suspension excellents, ainsi que son apparence originale. Dès son introduction, elle goûte un succès phénoménal. Cette motocyclette redéfinit la philosophie unique de Kawasaki quant à ses motos de sport, qui est rendue évidente par le design moderne de son nouveau cadre en aluminium. Bien en avance sur toutes les autres motos de sport dessinées par ses concurrents, cette nouvelle motocyclette se démarque dans une classe à part et est votée « meilleure 400 cm3 » pendant de nombreuses années.

1986

1986 est l"année de l"introduction de la GPX7550R, un modèle supersport au carénage complet. La GPX250R et la GPX400R suivent l"année d"après.

1987

En 1987, la KS-I (50cc), de 50 cm et la KS-ii 80 cm, toutes deux des petits modèles double-usage aux moteurs monocylindriques refroidis par air, font leur entrée sur le marché. Ces nouvelles machines permettent aux pilotes de s"amuser hors route et sur route. Ces deux motos marquent le début de la mode des « Supermotos mini-course ».

1988

En 1988, Atsushi Okabe remporte les championnats de motocross japonais à bord de sa KX125SR. C"est son deuxième titre consécutif.

1988 marque aussi l"année du lancement de la ZX-10, de 1 000 cm. Cette nouvelle machine est équipée d"un cadre en forme de E extrêmement rigide, le résultat d"études effectuées par Kawasaki lors de sa participation à différentes courses et championnats. La ZX-10 pèse seulement 225 kg et affiche une vitesse de pointe de 270 km/h. Toutes ces caractéristiques lui valent bientôt le titre incontesté de « moto la plus rapide du monde ».

Également dans la même année, les ventes de la ZX-4, de 400 cm, commencent au Japon.

1989

En 1989, la série ZXR, comprenant la ZXR750 et la ZXR400, est introduite. Ces machines supersport ont un style identique à celui des motos de course Kawasaki. Dans la même année, la Zephyr, de 400 cm est lancée.

ZEPHYR CAUSES MARKET SENSATION

Conçue principalement par de jeunes ingénieurs de Kawasaki, le concept derrière la création de la Zephyr était de produire une « vraie » moto qui « retournerait à l"essentiel ». Lancée à une période où les reproductions de motos de course font rage, la simplicité de la Zephyr, du design aux performances à bas et moyen régimes, donne une bouffée d"air frais sur le monde de la moto. L"idée derrière la conception de la Zephyr 750 , propulsée par un moteur à 4 cylindres refroidi par liquide, est de promouvoir le pilotage pour « le fun ». Ce concept change complètement la mentalité du marché et crée un engouement immédiat. Les ventes explosent et la Zephyr devient la moto de 400 cm3 la plus vendue au monde, et ce, jusqu"en 1992. Cette période est nommée « le mythe de la Zephyr ».

Quand les ventes de la Zephyr 750 et de la Zephyr 1100 commencent en 1990 et en 1992 respectivement, elles font également sensation.

1990sTop

ZZ-R1100
Balius (250cc)
Estrella (250cc)
ZXR560R
Xanthus (400cc)
GPz1100 ABS
Vulcan 1500 Classic
ZRX1100
Super Sherpa (250cc)
Cheer
W650
1990

En 1990, la ZZ-R1100, le modèle le plus prestigieux de Kawasaki, fait son entrée sur le marché. Dans la même année, les ventes de la ZZ-R600 et de la ZZ-R400, qui font partie de la même série, commencent.

LE PREMIER SYSTÈME D"AIR FORCÉ RAM AIR FAIT SON APPARITION SUR LE MARCHÉ

à sa naissance, la ZZ-R1100 produit une puissance incroyable de 147 PS. La puissance de sortie du moteur est accrue grâce au premier système d"air forcé Ram Air, un système très novateur, qui se sert d"un conduit situé en bas de l"avant pour diriger l"air directement vers le filtre à air. Cette « Moto Monstre » affiche le premier compteur de vitesse au monde atteignant les 320 km/h. Pendant 6 ans, elle règne incontestée sur le monde entier en temps que « Reine de la vitesse ».

1991

En 1991, la Balius, de 250 cm, est lancée. Ce nouveau modèle sport « Naked » est propulsé par un moteur à 4 cylindres, à DACT, refroidi par liquide.

Dans la même année, l"Estrella, une 250 cm, fait son apparition sur le marché. Ce nouveau modèle sport classique est muni d"un moteur monocylindrique, refroidi par air.

1992

En 1992, la Kawasaki ZXR560R remporte son premier titre de Supermoto Daytona 200 AMA. Scott Russell, le pilote, est couronné « pilote du championnat ».

Dans la même année, la Xanthus, de 400 cm, est introduite. C"est une routière sport qui affiche une apparence avant-gardiste.

1993

En 1993, les pilotes Kawasaki remportent les 24 heures du Mans pour la première fois à bord de leur ZXR-7, lors des championnats du monde d"endurance de FIM. La Ninja ZX-9R, d"une cylindrée de 900 cm, sort la même année. Ce nouveau modèle supersport est monté sur un cadre en aluminium.

1994

En 1994, Kawasaki remporte les championnats du monde d"endurance FIM pour la 4e année consécutive. La ZXR750R donne à Kawasaki le titre de « Reine de l"endurance ».

Dans la même année, les ventes de la ZRX (400 cm) commencent. Ce nouveau modèle sport « Naked » marie les lignes droites de son style imposant à une version améliorée du moteur de la ZZ-R400.

1996

En 1996, la GPz1100 ABS est lancée. Ce nouveau modèle supersport est muni d"un système de freinage ABS.

Dans la même année, la Zephyr x, une 400 cm, fait son entrée sur le marché. Ce nouveau modèle routier de sport est propulsé par un moteur à 4 têtes de soupapes.

Toujours en 1996, la Vulcan 1500 Classic est introduite. Cette moto de croisière, de style américain, est propulsée par un moteur bicylindre en V, et est la moto à la plus grosse cylindrée fabriquée de série dans le monde.

De même, les ventes de la ZRX1100 commencent. Ce nouveau modèle routier de sport est munie d"un auvent protecteur de style bikini.

1997

In 1997 sales of the Super Sherpa (250cc) commenced. The new multipurpose off-road models was and still is the ideal wilderness partner.

1998

En 1997, la Super Sherpa de 250 cm fait sensation. Ce nouveau modèle hors-route à usages multiples devient, et ce jusqu"à ce jour, le partenaire idéal pour les équipées en pleine nature.

UNE BEAUTÉ CLASSIQUE DANS UNE MACHINE MODERNE

Suivant le concept de « nostalgie nouvelle », l"attrait de ce nouveau modèle sport réside dans sa simplicité élégante. La W650 allie la beauté d"un moteur bicylindre vertical redessiné, refroidi par liquide, à un style élégant et un châssis compact. Elle gagne une popularité immédiate parmi toutes sortes de pilotes, et connait vite un succès immense.

2000sTop

ZX-12R
ZRX-1200
Bikini-cowled ZRX1200R
Naked ZRX1200
Vulcan 1500 Mean Streak
ZZ-R1200
KLX110
250TR
Ninja ZX-6R
Z1000
Ninja ZX-10R
Z750
Vulcan 2000
KX250F
Ninja ZX-6R
Z750S
ZZR1400 (Ninja ZX-14)
Ninja ZX-10R
Ninja 650R (ER-6f)
KX450F
Ninja ZX-6R
Versys
Z1000
1400GTR
Ninja ZX-10R
KLX450R
KLR650
Ninja 250R
KX450F
ER-6n
Ninja 650R (ER-6f)
Ninja ZX-6R
VN1700 Voyager (Vulcan 1700 Voyager)
2000

En 2000, la Ninja ZX-12R, d"une cylindrée époustouflante de 1 200 cm, fait ses débuts sur le marché international.

UN MODÈLE PRESTIGIEUX POUR LE NOUVEAU MILLÉNAIRE

La Ninja Ninja ZX-12R est sans aucun doute le modèle le plus prestigieux de la série des motos supersport Ninja Kawasaki.

La Ninja ZX-12 a été conçue pour succéder au trône de la « Reine de la vitesse ». Miracle de la technologie moderne, elle est montée sur le premier cadre monocoque en aluminium jamais produit de série. Elle est aussi propulsée par un moteur à DACT, à 4 cylindres en ligne et 16 soupapes, refroidi par liquide, qui génère une puissance maximale époustouflante de 178 PS. Elle est également équipée d"un châssis aérodynamique et de bien d"autres caractéristiques uniques.

2001

En 2001, c"est le tour de la ZRX-1200 . Le successeur de la ZRX1100 est muni d"une cylindrée et de cames plus importantes, et est disponible dans un choix de trois styles différents : la ZRX1200S au demi-auvent, la ZRX1200R à auvent bikini, et la bikini-cowled ZRX1200R et naked ZRX1200.

Dans la même année, la Vulcan 1500 Mean Streak est introduite. Cette moto de croisière sportive d"un nouveau genre incorpore, de façon très réussie, le confort d"un châssis long et bas, les performances sportives d"un moteur puissant, et l"élégance du style custom.

2002

En 2002, la ZZ-R1200 fait une entrée remarquée sur le marché. Une version évoluée de la célèbre supermoto ZZ-R1100, cette nouvelle moto de tourisme supersport offre la totale : les performances sportives d"une supermoto, le confort de conduite d"une moto de tourisme, et un style tout à fait avant-gardiste.

Dans la même année, un modèle enduro pour enfant, la KLX110, est lancé.

De plus, les ventes de la 250TR commencent. Cette moto de route rétro est très populaire parmi les jeunes pilotes.

2003

Les ventes de la Ninja ZX-6R (636 cm3) et de la Ninja ZX-6RR (600 cm3) commencent. Conçues pour être les motos de cette catégorie les plus rapides sur le circuit, ces 600 complètement redessinées sont munies de nombreuses caractéristiques que l"on ne trouve en général que sur les machines de compétition.

Les ventes de la Z1000 débutent. Lancée 30 ans après la légendaire Z1, cette nouvelle moto de sport sans carénage combine des composants de supersport de haut niveau à une apparence complètement Kawasaki.

2004

Début des ventes de la Ninja ZX-10R (1 000 cm3).

DOMINATEUR DU CIRCUIT

Présenté à la presse mondiale à l"occasion du 20e anniversaire de l"authentique Ninja (GPz900R), le nouveau modèle Supersport Kawasaki, dans la catégorie 1 000 cm3 et plus, a été conçu dans un but spécifique : dominer le circuit. Son moteur produit une puissance de 175 PS, et elle ne pèse que 170 kg. La puissance massique de la Ninja ZX-10R est supérieure à 1. Sa performance supérieure et ses caractéristiques adaptées au pilotage sur le circuit en font la championne des courses de Supersport aux quatre coins du monde et elle décroche le titre Master Bike deux années consécutives.

Début des ventes de la Z750. Indéniablement membre de la famille « Z », la version moyen de gamme de la Z1000 offre un carénage distinctif et un seul pot d"échappement. Début des ventes de la Vulcan 2000 (VN2000, en Europe). Le moteur à bicylindre en V d"une cylindrée de 2 053 cm3 du nouveau modèle custom phare de Kawasaki, est le plus gros moteur de sa catégorie produit en série au monde. Début des ventes de la KX250F. Il s"agit du premier modèle de motocross à 4 temps. Il a été conçu, en collaboration, par Kawasaki et Suzuki. Un an auparavant, lors du championnat de motocross tous modèles japonais 2003 confondus, la KX250F-SR (modèle de course) a fait ses débuts et s"est révélée gagnante. En remportant 11 victoires, elle a mérité le titre de championne des 125 cm3.

2005

Début des ventes de la Ninja ZX-6R (636 cm3) . Plus de puissance, moins de résistance et plus de contrôle font de la nouvelle 6R la moto de poids moyen la plus efficace sur le circuit et sur les routes sinueuses.

Début des ventes de la Z750S, la dernière de la famille « Z ». Ce modèle polyvalent présente un carénage aérodynamique et une longue selle confortable.

2006

Début des ventes de la ZZR1400 (Ninja ZX-14, en Amérique du Nord).

UNE LÉGENDE RENAÎT.

Les amateurs de Kawasaki se réjouissent à l"arrivée de la Ninja ZX-14. Offrant le moteur le plus puissant de l"histoire de Kawasaki, un tout nouveau châssis monocoque en aluminium, ainsi qu"un carénage sculpté à la fois aérodynamique et élégant, le nouveau modèle phare incorpore les dernières innovations technologiques et le génie de Kawasaki. Conçue pour offrir une expérience Supersport ultime, la ZZR1400 représente l"équilibre suprême entre la performance, la maniabilité et une présence autoritaire. Elle rappelle les motos légendaires dont elle a gardé l"essence.

Début des ventes de la Ninja ZX-10R (1000 cm3). Conçue pour aider les pilotes à battre les chronomètres, la nouvelle 10R présente la même puissance incroyable, une performance formidable dans les virages et un nouvel ensemble aérodynamique.

Début des ventes de la ER-6f (650 cm3), ou Ninja 650R, en Amérique du Nord. Arborant un moteur bicylindre parallèle, un châssis léger et un style élégant et sophistiqué, elle fait l"envie des nouveaux pilotes comme des vétérans.

Début des ventes de la ER-6n (650 cm3). Sa combinaison unique, associant un style avant-gardiste, un moteur nerveux, une excellente maniabilité et des caractéristiques pratiques, en font une moto de choix pour tout type de pilote.

Début des ventes de la KX450F, la première moto de cross de Kawasaki à 4 temps à alésage large. Son moteur à haute performance, son cadre en aluminium léger, sa suspension de course et la traction remarquable de sa roue arrière en font une arme puissante pour les véritables pilotes de course.

2007

Les débuts de la toute nouvelle Ninja ZX-6R (600 cm3). Deux choses rendent cette nouvelle 600 incroyablement unique. D"abord, elle remplace deux modèles : la très populaire Ninja ZX-6R de 636 cm3 et la Ninja ZX-6RR de 599 cm3, produite en édition limitée. Ensuite, elle a été redessinée d"un bout à l"autre, une première, en 10 ans. Le moteur ultra-compact et puissant, la maniabilité incroyable dans les virages, le centre de gravité remarquable et le châssis robuste de cette moto GP de poids léger à faible cylindrée soulignent l"évolution de la Ninja ZX-6R qui représente, à ce jour, la 600 cm3 la plus proche de la perfection pour Kawasaki.

Début des ventes de la Versys (650 cm3). Ce modèle attrayant est doté du même moteur de base et du même châssis que la ER-6n et la Ninja 650R, lancées l"année précédente. Cependant, les modèles ER sont conçus pour plaire à une vaste gamme de pilotes ayant différents niveaux d"habileté, tandis que la Versys est conçue pour les pilotes expérimentés. Elle est équipée d"une suspension à long débattement à l"avant et à l"arrière, de roues de 17 pouces et de pneus sportifs. Elle propose également une position de pilotage verticale, un moteur performant à bas et à moyen couples, et un châssis élégant très maniable, adoré des pilotes expérimentés. L"ensemble forme un tout polyvalent qui permet aux pilotes d"explorer une variété de styles et de dévaler les routes en toute confiance.

Comme sa prédécesseure, la nouvelle Z1000 prend d"assaut la catégorie des motos sans carénage. Plus euphorisante que jamais, la nouvelle Z1000 est la quintessence de la performance et du style de Kawasaki, sa position basse et son profil musclé ne sont qu"un aperçu de sa performance phénoménale.

La successeure de la très populaire Z750 est également entrée en scène, plus tard cette année-là. Misant sur l"équilibre exceptionnel propre aux motos de 750 cm3, le second modèle « Z » répond remarquablement aux amateurs de pilotage sur route. Elle offre une performance vive et nerveuse, une maniabilité nette et une allure étonnante.

2008

Début de la 1400GTR (Concours 14 antiblocage/Concours 14, en Amérique du Nord).

PASSEPORT REQUIS

Comme sa prédécesseure, la populaire Concours 1000GTR, la Concours 1400GTR est dotée des meilleures technologies Supersport de son temps. Tandis que la Concours 1000GTR s"inspirait de la GPz1000RX, la Concours 1400GTR s"inspire principalement de la puissante Ninja ZX-14. Elle produit une une puissance à couper le souffle, offre une maniabilité exceptionnelle et une position étroite soulignant son côté Supersport. Cette nouvelle moto « Transcontinental Supersport » de Kawasaki est équipée d"un entraînement par arbre, de sacoches amovibles, d"un pare-brise à réglage électrique et d"une multitude de caractéristiques qui en font la moto phare la plus impressionnante de son temps. Elle est également munie du système KI-PASS (système de démarrage intelligent activé par la proximité de Kawasaki), le premier système de démarrage électronique de sa catégorie.

Début des ventes du dernier modèle Ninja ZX-10R. Le nouveau modèle Supersport a encore une fois haussé la barre dans la catégorie 1 000 cm3 et plus. Afin d"assurer les performances de moteur et de châssis nécessaires pour satisfaire les pilotes professionnels, les ingénieurs ont tenté de créer la moto Superbike idéale, puis l"ont ensuite adaptée pour la route. Équipée d"une injection double et de corps de papillons secondaires ovales, le nouveau moteur de 998 cm3 met l"accent sur la performance à haut régime, tout en maintenant le couple impressionnant, à bas et moyen régimes, de sa prédécesseure. Équipée du système KIMS (système de gestion de l"allumage de Kawasaki), la nouvelle 10R propose une maniabilité précise permettant au pilote de profiter au maximum de sa fougue. Grâce aux améliorations apportées au cadre à ossature et à deux longerons et a l"ergonomie, la moto offre une réponse incroyable et essentielle, lorsque vous atteignez les plus hautes vitesses. L"allure raisonnable et minimaliste reflète le caractère de la moto, tout en lui donnant le style propre aux motos phares Supersport de 1 000 cm3 et plus de Kawasaki.

La KLX450R, une moto de course hors route inspirée de la motocross KX450F, fait ses débuts. Reprenant les pièces clés du moteur, du cadre et de la suspension de la KX450F et les adaptant au monde ardu des courses hors route, la KLX450R offre aux pilotes un ensemble hautement compétitif.

La successeure de la favorite de longue date KLR650 fait son arrivée. Complètement redessinée, la nouvelle KLR650 présente un moteur et un châssis perfectionnés, ainsi qu"un tout nouveau carénage.

Début des ventes de la Ninja 250R.

PETIT, MAIS COSTAUD

Conçue pour les pilotes de tous les niveaux d"expérience, la Ninja 250R présente un moteur pouvant être poussé au maximum, un châssis compact et maniable et une panoplie de caractéristiques pratiques. Le tout, présenté dans un carénage Supersport intégral qui fait bonne figure aux côtés des plus gross modèles Ninja Supersport. Deux versions sont disponibles : un modèle à essence pour l"Amérique du Nord et un modèle à injection pour l"Europe.

2009

Le début des ventes de la première moto de cross à injection de carburant de Kawasaki. Plusieurs modifications importantes ont été apportées à la nouvelle KX450F. Par exemple, elle est dotée d"un châssis plus léger et plus étroit et d"un carénage entièrement redessiné, dont la conception maximise la maniabilité.

Début des ventes de la nouvelle ER-6f (650 cm3). Le modèle amélioré offre un style plus vif adoré des novices et une multitude de modifications au niveau du châssis et du moteur, rendant la nouvelle version encore plus agréable et facile à piloter.

Lancée la même année, la ER-6f (650 cm3) ou Ninja 650R, en Amérique du Nord, mise sur les points forts de sa prédécesseure en proposant un modèle à la fois agréable et facile à piloter. Grâce à son style agressif, la Ninja Supersport s"assortit parfaitement à sa performance des plus sportives sur route.

La nouvelle Ninja ZX-6R (600 cm3) fait son entrée. Version améliorée du modèle 2007, la nouvelle 6R mène la performance axée sur les prouesses sur le circuit de sa prédécesseure à un niveau supérieur. Plus légère, la moto est également plus maniable, grâce à son châssis léger ajusté, et à son centre de gravité déplacé. Le modèle, doté d"une fourche avant Showa BPF (une première), de trois freins à disques ondulés et d"un embrayage à patin très efficace, offre un contrôle supérieur et une tranquillité d"esprit en cas de freinage sec. Le moteur amélioré permet un contrôle beaucoup plus précis de l"accélération à tous les régimes et, particulièrement, à moyen régime. Les éléments ergonomiques perfectionnés complémentent le contrôle précis, offert par le châssis et le moteur, en présentant une interface naturelle très facile à utiliser. Le pilote peut conduire l"esprit tranquille, aller plus vite et s"amuser, ce faisant.

Kawasaki présente la , la première moto japonaise équipée d"un moteur bicylindre en V entièrement équipée pour le tourisme.

METTEZ LE CAP SUR L"HORIZON ET MÊME AU-DELÀ!

Un large carénage avant, un pare-brise et un protège-jambe offrent une protection supérieure contre le vent et la pluie. Un coffre de porte-bagages, des sacoches rigides et deux boîtes à gants offrent beaucoup d"espace de rangement. De nombreuses caractéristiques essentielles aux motos de tourisme (notamment un régulateur de vitesse électronique, une boîte à 6 vitesses avec surmultipliée) sont associées à des technologies innovatrices comme le premier système de papillons des gaz entièrement électronique de Kawasaki et (sur les modèles avec freins antiblocage) K-ACT (Kawasaki Advanced Coactive-braking Technology) ABS. Un moteur redessiné de 1 700 cm3 jumelé à un châssis facilement maniable est recouvert par un carénage sculpté rappelant les modèles musclés des années 60. Bref, la Vulcan 1700 Voyager présente tout ce qu"il faut pour les grandes promenades en solo ou en duo.

Lancés la même année, les autres modèles de la gamme incluent la Vulcan 1700 Nomad (VN1700 Classic Tourer en Europe), la Vulcan 1700 Classic (VN1700 Classic en Europe) et la Vulcan 1700 Classic LT.

Top