Musée du VTT

LES MACHINES LÉGENDAIRES DE KAWASAKI

Les véhicules tout terrain de Kawasaki travaillent fort et jouent encore plus fort. Ils sont utilisés pour effectuer tellement de tâches différentes qu"il est difficile d"imaginer un monde où ils n"existeraient pas. Notre premier VTT, le KLT200 à 3 roues, a été lancé en 1981. Un succès immédiat, ce véhicule est l"ancêtre de toute une gamme de VTT récréatifs et utilitaires.

Aujourd"hui, la gamme de VTT de Kawasaki offre une machine adaptée à toutes les situations, que vous recherchiez une bête de travail résistante comme le Prairie 650 4x4 ou une machine de sport à hautes performances comme le nouveau KFX700 V ForceMC.

Comme le prouvent toutes ces machines fiables, Kawasaki vous offre du Bon Temps sur 4 roues comme sur 2 roues.

1980sTop

KLT200 (KLT200-A)
KLT250 (KLT250-A)
Duckster 200 (KLT200-A)
KLT200 (KLT200-B/C)
Prairie 250 (KLT250-C)
KLT110 (KLT110-A)
Tecate (KXT250-A)
KLT160 (KLT160-A)
Bayou 185 (KLF185-A)
KLT185 (KLT185-A)
Tecate (KXT250-B)
Bayou 300 (KLF300-A)
Mojave 110/110E (KLF110-A/B)
Tecate 4 (KXF250-A)
Mojave 250 (KSF250-A)
Bayou 220 (KLF220-A)
Bayou 300 (KLF300-B)
Bayou 300 4x4 (KLF300-C)
1981
BIEN PLUS QU"UN SIMPLE 3 ROUES

Kawasaki a lancé son premier VTT sur un marché qui offrait le plus souvent des modèles de 70 ou 90 cm3. Les caractéristiques évoluées du KLT200 permettaient aux pilotes de l"utiliser aussi bien pour effectuer des travaux légers que pour s"amuser hors route. Les autres fabricants par contre n"offraient que des modèles récréatifs légers.

D"une cylindrée de 198 cm3, le KLT200 possédait la plus grosse cylindrée disponible sur le marché d"alors. C"était également le premier modèle de VTT à offrir la commodité d"un démarreur électrique pratique, le contrôle supérieur d"un embrayage manuel et la toute dernière innovation disponible sur des VTT à 3 roues : le différentiel à deux modes. De plus, le moteur puissant à 4 temps, la transmission à 5 vitesses, le châssis léger et les pneus ballons énormes permettaient à ce VTT de conquérir des terrains où peu de gens osaient s"aventurer. De plus, le KLT200 ne nécessitait que peu d"entretien, grâce à son entraînement par chaîne scellé et son tendeur automatique de chaîne de cames.

1982

Ce VTT à 3 roues performant était propulsé par un moteur énergique de 246 cm3 à SACT. La suspension avant à tringlerie inférieure solide assurait un contrôle anti-plongée naturel lors du freinage, contribuant ainsi à une conduite stable et confortable. D"autres caractéristiques incluaient un démarreur électrique, un attache-remorque de série et un système électrique de 12 V, muni de terminaux auxiliaires.

1983
EN AVANCE SUR SON TEMPS

Les chasseurs ont été parmi les premiers à utiliser les capacités hors route des VTT. Le Duckster, décoré d"un camouflage forestier, se confondait à son environnement et s"est révélé être un compagnon fiable pour les chasseurs des bois. Le moteur à 4 temps silencieux et les pneus ballons adhérents spéciaux étaient parfaitement adaptés aux terrains difficiles sur lesquels le Duckster était utilisé.

Les ventes du KLT200 mis à jour ont commencé. Une pompe à carburant électrique, un nouveau carburateur et une apparence complètement nouvelle ne sont que quelques unes des améliorations apportées à cette machine.

UN TRAVAILLEUR ET UN JOUEUR ACHARNÉ

Le premier VTT de Kawasaki à porter le nom Prarie , maintenant célèbre. Ce VTT possédait une cylindrée de 249 cm3, une compression plus haute et une transmission à 5 vitesses aux rapports larges associée à un différentiel à deux modes à changement rapide. Des caractéristiques pratiques incluaient un allumage à clé anti-vol, des bornes d"accessoires fusionnées, des pneus radiaux et des porte-bagages à l"avant et à l"arrière.

1984
PARFAIT POUR LA RÉCRÉATION EN FAMILLE

Cela n"a pas pris longtemps avant que les adolescents ne veuillent un VTT qui leur soit destiné. Le KLT110 était la réponse à cette demande. Ce VTT léger possédait un embrayage à pied simple à utiliser et un indicateur de point mort. Ces caractéristiques pratiques en ont fait le VTT parfait pour les pilotes débutants. De plus, le frein arrière pouvait être actionné par la pédale de frein ou par le levier du guidon de gauche, un autre élément apprécié par les pilotes novices.

HAUTES PERFORMANCES HORS ROUTE

Le nom Tecate rappelait les terrains découpés de Baja et cette machine possédait les performances suggérées par son nom. Muni de nombreuses caractéristiques innovatrices, ce VTT possédait un moteur à 2 temps de 249 cm3 refroidi par liquide, un réservoir d"essence à grande capacité, des freins avant et arrière puissants, des roues légères en aluminium et des pneus conçus par ordinateur.

On se sentait plus en sécurité dans les parcs et les plages après le lancement du Police 250 (KLT250-P). Ce modèle de police spécial a été conçu à partir du Prairie 250.

1985

Le KLT160, une machine hors route extrêmement amusante à conduire, a été lancée cette année là. Tous les membres de la famille pouvaient piloter ce VTT compact et léger.

LA MOTO HORS ROUTE À 4 ROUES

Le premier des VTT de la série Bayou maintenant célèbre, le Bayou 185 possédait 4 roues, un entraînement par arbre extrêmement fiable, une marche arrière pratique et une suspension avant indépendante très confortable. Propulsée par un moteur monocylindrique à SACT, cette machine possédait assez de couple à bas régime pour pouvoir explorer des endroits retirés.

1986

Les ventes du KLT185 ont commencé. Parmi les caractéristiques évoluées de cette machine, on trouvait un entraînement par arbre, une marche arrière et une relâche automatique de compression.

Une version améliorée du Tecate ATV a été lancée. Ce véhicule à 3 roues possédait de nombreuses technologies empruntées aux motos de cross KX.

Appelé le « 4x4 le plus puissant », le Bayou 300, au moteur de 290 cm3, offrait la cylindrée la plus grosse de l"époque. Évidemment, il était assez puissant pour tirer et transporter de lourdes charges. Le différentiel à deux modes permettait aux pilotes de choisir entre une adhérence maximale et une maniabilité accrue. De plus, il était équipé d"une marche arrière, d"une suspension avant indépendante, de freins avant hydrauliques et d"un compartiment de rangement pratique.

1987

Les ventes du Mojave 110/110E à 4 roues ont commencé. Il a connu un succès immense auprès des pilotes de tout âge grâce à sa légèreté, sa puissance étonnante et son confort.

LA MOTO DE CROSS DE COMPÉTITION À 4 ROUES

Ce VTT de sport aux performances époustouflantes était propulsé par un moteur refroidi par liquide à 2 temps de 249 cm3 muni du système de soupapes KIPS. Il était monté sur un châssis léger et solide, équipé d"une suspension avant et arrière à long débattement, et possédait des freins à trois disques et un bras oscillant en aluminium. Le Tecate 4 se comportait comme une moto de cross à 4 roues.

Nommé après le désert du sud de la Californie, ce VTT de sport était équipé d"un moteur puissant à DACT, 4 soupapes, refroidi par liquide. Grâce à la suspension arrière, composée d"un bras oscillant à long débattement, la suspension avant indépendante à double bras et le frein à trois disques, ce VTT possédait le châssis le plus performant de sa catégorie.

1988
UN TRAVAILLEUR ROBUSTE ET RÉSISTANT AU TEMPS QUI PASSE

Le Bayou 220 offrait des caractéristiques évoluées comme un entraînement par arbre, un embrayage automatique, une marche arrière et une suspension avant indépendante. Il était le VTT utilitaire le plus robuste de tous les VTT de cette catégorie. De nos jours, il reste l"un des VTT de Kawasaki les mieux vendu, pendant le plus longtemps.

Lorsque les ventes du nouveau Bayou 300 4x4 débutèrent, cette version améliorée du Bayou 300 était si populaire qu’il est devenu le VTT utilitaire le plus travailleur de sa catégorie.

1989

Le premier VTT à 4 roues motrices de Kawasaki, le Bayou 300 4x4, était assez résistant pour affronter les terrains les plus difficiles. Son moteur de 290 cm3 transmettait une puissance énorme aux 4 roues motrices grâce à une transmission à 5 vitesses à hautes et basses plages. Il possédait également un différentiel avant à glissement limité, un entraînement avant et arrière à arbre, une marche arrière, des porte-bagages solides et un fil de sortie électrique. Toutes ces caractéristiques faisaient de ce VTT robuste l’outil parfait des fermes ou de tous autres endroits nécessitant l’accomplissement de tâches ardues.

1990sTop

Bayou 400 4x4 (KLF400-B)
Lakota 300 (KEF300-A)
Prairie 400 4x4 (KVF400-A)
Prairie 400 (KVF400-B)
Prairie 300 4x4 (KVF300-A)
Prairie 300 (KVF300-B)
Prairie 400 4x4 (KVF400-C)
1993
La taille a vraiment de l’importance

« Le travailleur de l’avenir disponible aujourd’hui » était le slogan qui accompagnait ce VTT. Utilisé libéralement pour le travail ou pour la récréation, le Bayou 400 4x4, au moteur refroidi par liquide de 391 cm3, possédait la cylindrée la plus grosse sur le marché. D’autres caractéristiques avancées incluaient une culasse à 4 soupapes et 4 roues motrices permanentes.

1995
Joindre l’utile à l’agréable

Le Lakota™ 300 était le VTT utilitaire sport le plus agile sur le marché grâce à sa puissance issue du moteur monocylindrique de 290 cm3, transmise par sa transmission à 5 vitesses aux deux embrayages automatiques et maîtrisée par son frein à trois disques. Les porte-bagages avant et arrière avaient une capacité de chargement suffisante pour transporter des bottes de foin ou des équipements de camping.

1997
Le premier VTT automatique

Le Prairie 400 fut le premier VTT pour adulte complètement automatique offert par un fabricant japonais. D’une cylindrée de 391 cm3, il possédait de nombreux composants fabriqués aux Etats-Unis. Il était également muni de nombreuses caractéristiques avancées, comme le tout nouveau dispositif d’entraînement automatique de Kawasaki (KAPS), le différentiel avant à glissement limité, la suspension avant à jambe de force MacPherson et les deux freins à disque à l’avant.

1998

Les ventes du Prairie 400 à 2 roues motrices ont commencé.

1999

Conçu à partir du KVF400-A, l’un des 10 VTT les mieux vendus de l’industrie, le Prairie 300 4x4 offrait les mêmes caractéristiques que son cousin. Par contre, il offrait l’avantage d’un moteur refroidi par air plus frugal. Ce VTT capable, fabriqué à l’usine de Kawasaki de Lincoln aux Etats-Unis, a bénéficié d’un succès immédiat.

Les ventes du Prairie 300 ont débuté cette année là. Construit à partir du même châssis et du même moteur que le Prairie 300 4x4, cette version à 2 roues motrices, plus facile à manœuvrer, était propulsée par un moteur monocylindrique refroidi par liquide de 290 cm3.

La version améliorée du Prairie 400 4x4 fut introduite sur le marché. Il était muni de nouvelles caractéristiques, comme un entraînement automatique amélioré, des porte-bagages en composite, des roues en aluminium, des prises de courant pour accessoires et un tableau de bord numérique.

Dans la même année, le Prairie 400 (KVF400-D), fort de nombreuses mises à jour, a été lancé.

2000Top

Lakota Sport (KEF300-B)
Prairie 650 (KVF650-A)
Prairie 650 (KVF650-B)
Bayou 250 (KLF250-A)
Prairie 360 4x4 (KVF360-A)
KFX700 V Force (KSV700-A)
2001

Le Lakota Sport, dérivé du VTT utilitaire sport KEF300-A, a pris résolument la direction sport. La carrosserie bleue cobalt toute nouvelle, la transmission semi automatique à 5 vitesses, les freins à trois disques puissants, la suspension arrière à bras oscillant et l’entraînement par chaîne permettaient au Lakota Sport d’entrer dans les rangs des machines de sport sérieuses.

2002
UNE AUTRE INNOVATION MONDIALE DE KAWASAKI !

Le Prairie 650 représentait une autre percée technologique de la part de Kawasaki. Cette machine était le premier VTT de production du monde à posséder un moteur bicylindre en V. Ce moteur puissant était complété par un châssis robuste muni d’un frein arrière scellé à bain d’huile (une première dans le monde du VTT), un dispositif de frein moteur contrôlé électroniquement, une sélection électrique entre les 2 ou les 4 roues motrices et un différentiel avant à glissement limité (une autre première dans le monde du VTT). Admiré de tous, ce VTT a gagné le prix « de conception et d’ingénierie » de mécanique populaire ainsi que de nombreux compliments de la part de publications variées de VTT.

2003

Le Bayou 250 fut introduit. C’était une version à cylindrée plus grosse du Bayou 220, le VTT le plus vendu de Kawasaki. Ce VTT robuste au moteur refroidi par air et à la transmission semi automatique à 5 vitesses est idéal pour travailler ou s’amuser.

Tout comme le Prairie 650, le Prairie 360 4x4 , muni d’un nouveau moteur de 362 cm3, a étonné le monde du VTT en introduisant un moteur à gros alésage sur un VTT 4x4 de taille moyenne à un prix abordable. De nombreuses caractéristiques innovatrices ont été empruntées au Prairie 650, comme le frein arrière scellé, le contrôle du frein moteur, la sélection 2/4 roues motrices et le contrôle variable du différentiel avant. La version à 2 roues motrices, le Prairie 360 (KVF360-B) a été introduite la même année.

2004
UNE RÉVOLUTION DANS LE MONDE DES VTT DE SPORT.

Ils ont dit que c’était impossible. Pourtant, Kawasaki a prouvé le contraire en introduisant une autre innovation mondiale : un VTT de sport à 2 roues motrices performant muni d’un entraînement par arbre et d’une transmission automatique. Le V ForceMC est sans aucun doute le VTT de sport le plus excitant de cette décennie, un sentiment accentué par son moteur puissant de 697 cm3, son châssis léger et son apparence empruntée aux Ninja.

Top