Nouvelles

Weimer a dominé l’événement d’ouverture de la saison sous les couleurs de Monster Energy/Pro Circuit/Kawasaki

janvier 12, 2010

Après avoir dominé la catégorie Lites lors de l'événement d'ouverture de la saison, Jake Weimer s'est offert, pour la deuxième année consécutive, la plus haute marche du podium.

Cet événement d'ouverture, qui a lieu à Anaheim, est considéré comme le Super Bowl du Supercross. En effet, lors de cette course, tout le monde est surexcité, car elle marque le début de la nouvelle saison. Sur cette excitation vient s'ajouter la pression, mais cela n'a pas du tout semblé affecter Weimer. Il a participé aux deux séances d'entrainement avant de remporter facilement sa course lors de l'épreuve éliminatoire et d'obtenir un départ en tête dans la course principale. Il a ensuite mené cette course principale de bout en bout avant de s'offrir la 5e victoire de sa carrière au Supercross Lites.

« L'événement d'Anaheim est probablement le plus stressant de l'année », a déclaré Weimer. « Il y a tellement de battage publicitaire et d'activités rattachées à la course que ça en est oppressant. Tout le monde vous regarde et vous sentez une énorme pression vous écraser. Je suis vraiment heureux d'en avoir fini avec cet événement et surtout de l'avoir remporté. Je me suis senti vraiment bien tout au long de cette course. J'étais à l'aise à la tête du peloton, mais ce qui était vraiment bien c'est qu'il fallait que je roule avec puissance pour pouvoir rester en tête. J'avais l'impression d'avoir le contrôle et je me sentais bien sur ma KX250F Kawasaki. Je pouvais faire tout ce que je voulais quand je le voulais. Ma moto roulait super bien et le fait d'avoir obtenu le départ en tête était la preuve qu'elle avait toute la puissance dont j'avais besoin. La journée d'aujourd'hui a été difficile, mais j'ai eu du plaisir et j'ai eu l'impression de bien rouler. »

Les débuts américains de Reed avec l'équipe Monster Energy Kawasaki ne se sont pas déroulés comme souhaité. En effet, suite à un accident survenu au premier tour, sa moto a eu plusieurs rayons cassés et il a dû abandonner la course.

« Je crois que nous avons fait un long chemin depuis les entrainements jusqu'à l'événement principal. » a déclaré Reed. « Nous avons ajusté certaines petites choses sur la moto et je peux affirmer que n'eut été cet incident je serais monté sur le podium ce soir. Je crois que j'aurais fait partie du peloton de tête et que j'aurai lutté avec les leaders. Cela aurait pu être vraiment passionnant. L'incident survenu était simplement un incident de course. Après le premier virage, je roulais à la 5e place avec en point de mire les leaders lorsque Stroupe est tombé vraiment très rapidement. En fait, nous avons eu la même idée au même moment et nos lignes se sont réunies. Nous nous sommes alors percutés et il n'y a vraiment rien que nous aurions pu faire pour éviter cette collision. Aucun de nous deux n'a commis une faute. Je me suis juste retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. »

Villopoto faisait son retour à la course après avoir subi une opération au genou durant l'été. Ce retour a démontré combien il est difficile de simuler, hors-saison, des conditions réelles de course. En effet, le rythme sur la piste d'essai ne peut jamais refléter la vitesse dont le pilote aura besoin le jour de la course.

 « Après avoir pris un bon départ, je me suis accroché à la 3e place », a déclaré Villopoto. « Tous mes muscles étaient tendus. C'était ma première vraie course après mon opération du genou. Entre temps j'avais participé à l'US Open, mais c'était juste pour m'amuser. J'ai recommencé à rouler à moto il y a peine quelques jours. Ce ne sont pas les résultats que j'espérais, mais nous faisons toujours partie des 5 premiers. »

Après avoir pris un excellent départ dans l'événement principal, Hansen semblait prêt pour une place sur le podium, mais une chute en début de course l'a renvoyé à l'arrière du peloton. Malgré son résultat final, Hansen a prouvé qu'il avait la vitesse nécessaire pour être un concurrent sérieux dans ce Championnat.

« J'ai pris un bon départ et lutté pour obtenir le départ en tête. » a déclaré Hansen. « Weimer et moi avons beaucoup roulé ensemble pendant la semaine donc j'étais à l'aise avec lui. Mon plan était de m'accrocher derrière lui, de rester là jusqu'au 10e tour et ensuite le dépasser. Malheureusement, les choses ne se sont pas du tout passées comme ça, car j'ai eu un accident. Toutefois, dans l'ensemble je pense que nous allons dans la bonne direction. Faire partie de cette équipe signifie vraiment beaucoup pour moi. »

 

 

Retourner