Nouvelles

Villopoto, pilote de l’équipe Kawasaki, remporte le Slugfest de San Francisco

février 3, 2010

Le samedi soir, Villopoto a retrouvé la plus haute marche du podium en remportant sa première victoire de 2010.

En finissant 2e, Jake Weimer de Kawasaki s'est quant à lui offert son quatrième podium consécutif au Supercross Lites.

Villopoto était à la recherche d'un coup d'éclat et la course de San Francisco a démontré que ce pilote de 21 ans était prêt à se battre pour le titre. Après s'être hissé à la 2e place, Villopoto a commencé à réduire l'écart entre lui et le meneur de la course. Il a réussi à prendre la tête de la course lorsque le meneur est tombé.

 « J'avais obtenu une bonne position pour le départ de la course principale », a déclaré Villopoto. « Ce n'était pas la position que je souhaitais, mais je me suis rapidement frayé un chemin jusqu'à la 3e place. Josh Hill et moi, nous nous sommes ensuite dépassés à tour de rôle pendant un moment, mais finalement j'ai ensuite réussi à le contourner et à le dépasser. C'est alors que j'ai aperçu, du coin de l'œil, Ryan Dungey tomber et que je me suis dit « c'est maintenant ou jamais » et j'ai donc pris la tête de la course. J'ai en plus accumulé quelques points cette fin de semaine. »

Wey a pris un départ en trombe et il est sorti du premier virage en troisième position. Il a ensuite maintenu un rythme régulier pendant presque toute la course, alors qu'il continuait à se familiariser avec sa nouvelle Kawasaki KX450F d'usine.

 « Ce fut probablement l'une de mes meilleures courses de ces deux dernières années », a déclaré Wey. « Ma moto était fantastique. J'ai juste besoin de la rouler un peu plus pour pouvoir savoir comment elle réagira sur de la terre moins ferme.

La course ne s'est pas déroulée exactement comme je l'avais souhaité, mais j'ai malgré tout pris un bon départ. J'étais nerveux et j'ai roulé de manière un peu tendue. Pour la prochaine course, les choses devraient bien se dérouler, car j'aurai surmonté tout ça. »

Après avoir remporté sa 4e victoire consécutive, Weimer semblait de nouveau prêt à survoler le programme de la soirée.

Après être sorti du premier virage en quatrième position, il s'est rapidement frayé un chemin jusqu'à la 2e place. Il s'est ensuite appliqué à réduire lentement l'écart entre lui et le meneur de la course jusqu'à ce qu'une petite erreur sur la ligne d'arrivée l'oblige à se contenter de la 2e place.

« Tout bien considéré, je suis heureux », a déclaré Weimer. « Aujourd'hui j'ai eu un peu du mal avec le circuit. J'ai commis une petite erreur dans l'événement principal et j'ai atterri sur un bloc de tuf. Le choc avec ce bloc a tordu mon levier de vitesses, mais cela ne m'a pas trop ralenti. Le tracé était super facile et ce fut dur de rattraper le temps perdu.

Ce ne fut pas une horrible nuit, j'ai pu récupérer des points et je suis toujours motivé pour gagner. Nous allons tirer des leçons de la course de ce soir et continuer à aller de l'avant. »

Hansen espérait s'offrir son troisième départ en tête en trois semaines, mais il n'a pas réussi à ralentir suffisamment avant de prendre le premier virage. Celui-ci était glissant et Hansen a dérapé et est sorti du circuit. Bien qu'il n'ait pas pu reprendre la course avant que tout le monde ne soit passé, il a tout de même réussi à faire une remontée progressive à travers le peloton et a fini dans les 10 premiers.

« Je suis remonté de la queue du peloton jusqu'à la 7e place », a déclaré Hansen. « J'ai pris le premier virage avec un peu trop de puissance et je suis sorti du circuit qui était glissant. C'est juste de petites choses qui m'empêchent encore d'avancer comme je le voudrais. Je sens que je peux monter sur le podium, mais ce n'est tout simplement pas encore mon tour. Ce soir j'ai senti que je roulais avec courage. Je ne voulais pas abandonner, car je l'avais déjà fait dans le passé. Je suis très heureux de faire partie de cette équipe. Monster Energy/Pro Circuit/Kawasaki est une équipe gagnante et je sais que ma place est en son sein. »

Villopoto est arrivé à San Francisco bien décidé à être plus agressif sur la piste et ce natif de Washington n'a pas eu peur de se battre pour obtenir la meilleure position. Pendant deux tours, RV2 et Hill ont lutté pour la 2e place. Juste avant la ligne d'arrivée, Villopoto a arraché la deuxième place à Hill et il s'y est maintenu.

« Hill et moi nous sommes menés une lutte acharnée nous dépassant à tour de rôle », a déclaré Villopoto. « Il m'a mené après la ligne d'arrivée et je suis un peu entré dans les blocs de tuf. Ce n'était pas si mauvais. C'était la loi de la compétition. Je ne savais pas si Dungey allait être en mesure de revenir alors j'ai mis les gaz pour creuser l'écart et m'assurer la victoire. Le circuit était difficile, il était glissant et rempli d'ornières et exigeait une course régulière et parfaite.

Avant la course de samedi, Wey avait eu seulement trois jours d'entrainements sur la moto de Monster Energy Kawasaki et d'ailleurs ce natif du Michigan continue à se familiariser avec cette puissante machine.

 « Il va me falloir un certain temps pour que je m'habitue à cette nouvelle moto », a déclaré Wey. « Je sais que nous pouvons obtenir de meilleurs résultats. Bien sûr je peux la rouler toute la journée sur le circuit d'entrainement, mais il y a de petites différences qui apparaissent lors des courses avec lesquelles je dois encore m'habituer. »


Retourner