Nouvelles

Villopoto de l’équipe Monster Energy Kawasaki Remporte la Victoire à St. Louis.

mars 5, 2013

Irvine, Californie, (2 mars 2013) - Bien que les températures enneigées et sous le point de congélation aient frappées St. Louis au Missouri, l’atmosphère du Dome Edward Jones était des plus animé au Supercross de l’AMA de Monster Energy samedi soir. Ryan Villopoto de l’équipe Monster Energy Kawasaki a tranché les points et améliore son déficit de moitié avec une quatrième victoire de la saison et ce malgré quelques redémarrages et pénalités lors de l'événement principal. Dean Wilson de l’équipe Monster Energy / Pro Circuit / Kawasaki a été le pilote le plus rapide dans la classe 250SX, mais un mauvais départ l'exempta de la victoire, terminant deuxième.  Jake Weimer de Monster Energy Kawasaki continue à gagner du terrain et a terminé 12e, tandis que Justin Hill récupère d'un accident au premier tour et est à la 16ème place.

Sous la tente de Monster Energy Kawasaki

Surmonter le Carnage

Villopoto a commencé la journée en force et nous a donné ses meilleurs temps aux essais pré-qualifications de l’après-midi. Dans sa course de qualification, il s’est envolé hors de la porte de départ au guidon de sa KX™450F  et ne s’est jamais retourné. Il nous a donné des chronos sous les cinquante au tour et remporte la victoire et le choix de la position à la grille de départ pour l’évènement  principal. Pour celui-ci, il bénéficia d’un départ dans le top-cinq et fut en mesure de dépasser les autres coureurs uns à uns  jusqu'à ce qu’un drapeau rouge arrête la course au troisième tour. La course fut redémarrée avec un départ en décalé. Villopoto a été en mesure de faire des passes rapides et vraiment se battre pour la victoire. Après plusieurs tentatives, il a été capable de faire une passe claire et creuser l'écart pour remporter la course par trois secondes. Ceci est la quatrième victoire de cette saison pour Villopoto et lui apporte des points précieux au classement du championnat.

 "C'était une course folle", a déclaré Villopoto. "Quand le drapeau rouge est sorti, j'ai fait l’erreur coûteuse de sauter un double et lorsqu’ils nous ont alignés pour redémarrer, ils m'ont reculé de trois positions. Je savais que j'avais besoin de faire quelque chose et quand j'ai vu les coureurs en avant de moi je me suis dit qu’il fallait les talonner et rouler serré. J'ai commencé à faire pression sur le meneur et nous nous sommes disputé l’avant et finalement j’ai été capable de faire une passe claire et de m'en tirer. "

Confiant et Motivé

L’après-midi avait commencé un peu brutalement pour Wilson qui n’était pas en mesure d'obtenir un tour solide à la première séance d'essais de qualification. Mais il a rapidement corrigé ce problème en établissant le meilleur temps aux essais de qualification et l'emporte sur le terrain par 1,1 seconde. Dans sa course de qualification, Wilson a bénéficié du levé du drapeau rouge dès le début, ce qui a causé un redémarrage. Il a obtenu un meilleur départ à la deuxième tentative et a rapidement pris la tête et sa troisième victoire de course de qualification de la saison. Pour l’évènement principal de 15 tours, Wilson a obtenu un mauvais départ et fut laissé complètement à l'arrière du terrain, mais faisant preuve de détermination et de vitesse il a pu franchir la ligne en cinquième position à la fin du premier tour. Une fois après avoir fait son chemin jusqu’à la deuxième place, il a continué sa charge et a quasi rattrapé le meneur. Wilson n’a pas réussi à s'approcher suffisamment pour faire une passe mais termine la soirée en deuxième place.

"La journée avait  très bien commencé. », commente Wilson. «Je me sentais vraiment bien et détendu sur ma moto et j’ai bien roulé lors des essais qualificatifs mais, j'ai eu un départ désastreux dans l'événement principal. J'ai réussi à passer au travers, à éviter le carnage et fait mon chemin jusqu’au meneur. J'ai malheureusement perdu du temps lors que j’ai essayé d’effectuer une passe.  J'étais si près, c'est frustrant. "

Se regrouper

Pas encore remis de ses côtes cassées, Weimer a eu du mal à reprendre le rythme. Dans sa course de qualification, il s’est retrouvé pincé dès le début à l'arrière du peloton. Apres avoir évalué ses options il a finalement fait son chemin à une position de qualification au dernier tour. Mais une position à la grille de départ moins qu’idéale, Weimer a du débuter la course à l'arrière du peloton. Il fut cependant capable d'enchaîner des tours constants et s’est rendu jusqu’à la 12e place.

«Je n'ai pas roulé comme j’aurais voulu aujourd’hui", a déclaré Weimer. «Je me sentais à l'aise, mais je n'ai pas eu la chance de pousser mes limites. Je sais où je veux et devrait être et je veux me battre pour le podium. La semaine prochaine à Daytona la piste est toujours différente et amusante, donc j’ai hâte d’y participer. "

Processus d’apprentissage

Bien que Hill ait bénéficié de bons chronos cette saison, il n'était pas complètement satisfait. Dans la course de qualification, Hill a adopté une conduite agressive et ce dès le début. Il termine en deuxième position, son meilleur à date. Pour l'événement principal, faisant preuve de calme et de confiance Hill a entrepris le premier virage en accélérant et fut en mesure de rattraper le top cinq. Avec une bonne vitesse qui semblait mener tout droit au podium il a essayé de faire une passe au premier tour dans une section sablonneuse mais fut victime d’une légère erreur qui le jeta à terre. Il fut en mesure de remonter à l’arrière du peloton et termine 16e.

"Je me sentais vraiment en forme toute la journée", a déclaré Hill. "J'ai eu deux bons départs dans la course de qualification et celle de l'événement principal. J’ai essayé d’en donner encore plus en roulant plus agressivement dans l’espoir de me rendre à un autre niveau. J'étais à l'avant au premier tour de la principale et me préparais à dépasser dans une section sablonneuse quand j’ai fait une petit erreur. A ce moment-là, j'étais si loin derrière que j’ai juste fait en sorte de ne pas être dépassé par les meneurs. "

L’arc de St. Louis

Le Dome Edward Jones est situé dans le cœur de St. Louis, à l'ombre du Gateway Arch. L'arc se trouve à une étonnante hauteur de 630-mètres et est le plus grand monument bâtit à mains d’homme des États-Unis. Avec un tel monument emblématique à quelques pas du stade, les coureurs ont été ravis d'être à St. Louis et nous ont démontré de quoi ils étaient capable, et ce durant toute la soirée.

Départ en décalé

Après que la levée d’un drapeau rouge cause un redémarrage dit normal à partir de la porte de départ pour la course de qualifications de 250SX, l'événement principal de 450SX fut lui aussi frappé par le drapeau rouge. Bien que les coureurs avaient déjà entamés leur troisième tour, un départ en décalé basé sur les positions des coureurs au dernier tour fut nécessaire. Villopoto a bénéficié du redémarrage mais a dû faire bien attention pour éviter le carnage qui l'entourait.

«C'était fou quand nous avons redémarré", a déclaré Villopoto. "Il y avait des gars qui se dépassent les uns après les autres qui bloquaient la voie et d’autre qui tentais de faire la loi au premier tour. J’ai été en mesure de contourner quelques gars, mais ce fut le chaos une fois passé la porte de départ. "

St. Louis marque le milieu

Avec la neuvième course qui se tenait à St. Louis,  le Championnat du Monde FIM de Supercross de L’AMA de Monster Energy est au milieu de la compétition. Avec neuf des 17 rondes déjà complétés, la bataille des points dans les deux classes se réchauffe. La dixième ronde du Monster Energy Kawasaki se tiendra au Daytona International Speedway à Daytona Beach, en Floride, où nous verrons les coureurs se mesurer les uns contre les autres dans une piste de style plein air qui aura lieu le 9 mars 2013.

Résultats

Le Supercross de L’AMA du Monster Energy – Ronde 9
Edward Jones Dome – St. Louis, Mo.
2 mars 2013

Évènement principal 450SX

  1. RYAN VILLOPOTO, MONSTER ENERGY KAWASAKI
  2. James Stewart, Suzuki
  3. Chad Reed, Honda
  4. Ryan Dungey, KTM
  5. Justin Barcia, Honda
  6. DaviMillsaps, Suzuki
  7. Mike Alessi, Suzuki
  8. Trey Canard, Honda
  9. Justin Brayton, Yamaha
  10. Andrew Short, KTM
         12. JAKE WEIMER, MONSTER ENERGY KAWASAKI

Classement au Pointage 450SX

  1. DaviMillsaps, Suzuki, 189
  2. RYAN VILLOPOTO, MONSTER ENERGY KAWASAKI, 177
  3. Ryan Dungey, KTM, 166
  4. Trey Canard, Honda, 148
  5. Chad Reed, Honda, 147
  6. Justin Barcia, Honda, 132
  7. James Stewart, Suzuki, 122
  8. Andrew Short, Honda, 113
  9. Justin Brayton, Yamaha, 103
  10. Broc Tickle, Suzuki, 87

13. JAKE WEIMER, MONSTER ENERGY KAWASAKI, 70

 

Évènement Principal Région de l’Est 250SX

 

  1. Wil Hahn, Honda
  2. DEAN WILSON, MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI
  3. Blake Wharton, Suzuki
  4. Marvin Musquin, KTM
  5. Jeremy Martin, Yamaha
  6. Vince Friese, Honda
  7. James Decotis, Honda
  8. Cole Thompson, Honda
  9. Zach Bell, Honda
  10. Peter Larsen, Honda
         16. JUSTIN HILL, MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI

Classement au Pointage Région de l’Est 250SX

  1. Wil Hahn, Honda, 70
  2. DEAN WILSON, MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI, 69
  3. Blake Wharton, Suzuki, 60
  4. Marvin Musquin, KTM, 53
  5. Vince Friese, Honda, 39
  6. Gavin Faith, Honda, 38
  7. JUSTIN HILL, MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI, 36
  8. James Decotis, Honda, 34
  9. Jeremy Martin, Yamaha, 32
  10. Kyle Peters, Honda, 31

 

Retourner