Nouvelles

Victoire Double pour Kawasaki en France.

mars 5, 2012

Les pilotes Kawasaki ont dominé la première manche de la série française, remportant toutes les courses en Romagné et mènent dans les deux classes. Les coéquipiers Xavier Boog et Gautier Paulin de l’équipe Kawasaki Racing Team (KRT) sont proches dans les classements MX1, les deux ayant une victoire à leur actif, tandis que Valentin Teillet mène sur son coéquipier Dylan Ferrandis l’équipe Bud Racing dans la catégorie MX2. On a eu droit à un bon entraînement pour tous les coureurs en Bretagne. Avec quelques averses à midi, la piste française a été rude et exigeante: glissante pendant les courses d'ouverture et de plus technique durant la final qui fut super-ensoleillée.

 Dans la classe MX1 Gautier Paulin et Xavier Boog se sont partagé le succès, avec une victoire et une deuxième place. Avec deux solides départs cette fin de semaine Xavier mène dans des deux courses, mais dans la course de classement de MX1 il a fallu qu’il se batte pour dépasser quelques concurrents. En revenant en force à partir d'un mauvais départ, Gautier a pris les devants à l'avant-dernier tour et a finalement remporté cette course. Le début de la super finale a été assez similaire avec une victoire du premier tour (holeshot) pour Xavier et un départ mi- peloton pour Gautier et Xavier dans cette course n’a comis aucune erreur ce qui l’apport a sa première victoire de la saison, suivi par son coéquipier.

C’était une première fois depuis un an que Sébastien Pourcel faisait une apparence en course et il s’est mérité la position pole et a pris la deuxième place dans la course de qualification MX1, montrant qu'il a récupéré avec succès de sa blessure au dos. Faisant toujours face à un manque de cadence, il a fait plusieurs erreurs sur cette piste glissante, mais a regagné une certaine confiance avec un résultat l’incluant dans les 10 premiers. Il reste encore un des prétendants au titre.

Dylan Ferrandis, de retour après une pause de quatre mois en raison d'une blessure à l'épaule, a mené à la plupart des courses MX2 mais il a tombé à deux reprises au cours des cinq dernières minutes; qui lui a coûté un podium comme il  perdu trop de temps d'essayer de redémarrer sa moto.

Son coéquipier Valentin Teillet était là pour accueillir le succès, seulement neuf jours après une chirurgie du bras! Dans la  super finale, se mélangeant aux vingt pilotes les plus rapides de chaque catégorie, Valentin a confirmé sa victoire à la course de qualification, il a terminé deuxième derrière Boog pendant la plupart du temps, en terminant troisième dans ensemble et comme le premier coureur MX2. Valentin était suivi par Dylan qui est au deuxième rang au classement.

A bord de sa Kawasaki de l’équipe NGS MX2, le prétendant européen Maxime Desprey eu sa deuxième apparition sur un  Pro Circuit Kawasaki; revenant de vingt-et-un à la septième place dans la course de qualification MX2, Max a eu une bonne super finale et termine au troisième rang des MX2, juste derrière Teillet et Ferrandis.

Ayant participé à la série hollandaise cette année, Joel Roelants a fait sa première apparition sur une piste sablonneuse à bord de sa Kawasaki de l’équipe Pro Circuit. À Oss, le Belge a terminé sur le podium à deux reprises. Troisième dans chaque course derrière  Herlings et Van Horebeek, Joël avait fait des tests avec sa moto dans des conditions de course et se prépare  pour l'ouverture de la saison GP. Maintenant il n’a plus que trois tours avant la manche d'ouverture du  Championnat du Monde à Valkenswaard.

Xavier Boog: "Je n'étais pas vraiment heureux après la course MX1, comme je l'ai perdu trop de temps derrière a essayer de dépasser les derniers et je n'a pas gagné après avoir mené la plupart de la période. La super finale allait mieux, j'ai eu l holeshot et a poussé dur pour faire un écart, je voulais vraiment gagner cette course, que je n'ai jamais perdu sur cette piste! Ma moto était parfaite à chaque départ, puis je me suis amusé sur ce tracé exigeant. Je ne vais pas défendre mon titre Français dans les tours suivants, avec l'équipe que nous avons décidé de courir quelques courses néerlandaises pour préparer pour le GP de la saison. " Gautier Paulin: "C'était la première fois cette saison que nous avons roulé sur une piste boueuse. Il y a toujours quelque chose à apprendre et c'est ce que nous recherchons dans les événements de présaison. La première course a été bonne pour moi, mieux que la seconde, dans les deux courses, j'ai eu du mal au départ, en particulier dans la finale ou une vingtaine de coureurs de super-MX2 entrent sur la grille avant le premier coureur MX1. La piste était belle, mais étroite et rugueuse, il y avait beaucoup de sections techniques où il était facile de faire une erreur. Je me sentais confortable avec la moto et revint dans le milieu du peloton et gagné la première course; la super finale n'a pas été aussi bonne, mais c'était un bon entrainement et un bon test pour la suspension. "

Sébastien Pourcel: "Je ne savais pas à quoi m'attendre quand je suis arrivé ici et ce matin lorsque j'ai affiché le
tour le plus rapide j'ai été heureux car on n’avait pas travaillé si fort pour se rendre à ce point. Mon premier départ n'était pas si mal, mais dans le premier virage j'ai perdu quelques positions et a terminé huitième, il m'a fallu quelques tours pour  terminer deuxième derrière Xavier. Je roulais en toute sécurité, mais j'ai fait une erreur dans la boue et j’ai tombé sur un saut. Mon guidon était endommagé, mais je voulais finir ma première course depuis un an et je l'ai fait. Dans la super finale j'ai été impliqué dans une collision au début. J'étais presque dernier et a ensuite fait ma course, la piste était rugueuse et il n'était pas facile de dépasser, mais je suis revenu dixième. Je ne suis pas vraiment satisfait d’avoir fait quelques erreurs en fin de semaine mais c’était bien de voir que j'avais un bon rythme et que physiquement tout était OK; c’est sûr que c'est une excellente formation de venir ici et rouler sur cette piste rugueuse, plutôt que de rouler seul sur une piste de pratique. "

Valentin Teillet: "Je suis très content de mes résultats. Il était inattendu que j'ai subisse une chirurgie à mes avant-bras juste après Valence et je n'étais pas sûr que je serais en mesure de rouler ici. J'ai eu trop de problèmes avec  mon bras et nous avons pris la décision de sauter la course Lacapelle international, qui a finalement été la bonne décision. Deux fois, j'ai terminé le premier coureur MX2 et je ne pouvais m'attendre à plus! J'ai une grande équipe derrière moi et nous avons vraiment une bonne moto. Nous étions tous deux dans le top cinq au début de la super finale parmi les 450s! J'étais deuxième pendant la plupart de la course; Paulin m'a passé seulement quelques tours avant la fin et nous pouvons être confiants pour le reste de la saison. "

Dylan Ferrandis: "C'était ma première course depuis quatre mois, après mon opération à l'épaule, et physiquement cette
course n'a pas été facile comme je revenais de remonter en selle il n’y a qu’une semaine. J'ai eu un excellent départ et je roulais facilement dans la course MX2 mais deux tours avant la fin de la période, j'ai fait une erreur et j’ai tombé, j'étais toujours en tête, mais dans le tour suivant j'ai fait une autre erreur et endommagé mon levier d'embrayage qui est venu hors d’usage. J'ai étouffé le moteur et perdu trop de temps dans cet incident, j’ai terminé sixième. Dans la super finale je suis arrivé deuxième derrière Boog, mais j'étais très fatigué et pendant le deuxième tour j'ai fait une petite erreur et
j’ai encore tombé, je terminé huitième, ce qui est décevant, mais je sais que je ne suis pas prêt physiquement mais l'objectif était de marquer des points. Le premier GP est dans un mois, nous avons encore quatre semaines pour nous préparer. "

Maxime Desprey: "La piste n'a pas été facile, et quand vous avez un début au milieu du peloton c'est encore pire. Dans la course MX2 j'ai eu quelques problèmes avec la barrière de départ et je n'étais que 21ième au premier tour, pour revenir à la septième place c qui n’était pas si mauvais mais j’ai dû enlever mes lunettes de protection derrière des concurrents. Mon départ dans la super finale a été un peu mieux, mais la piste était en piteuse état et après une petite chute je suis rentré quinzième avec l’ensemble des 450s. Je suis à l’aise avec ma moto et s’améliore après chaque fin de semaine, c'était la première fois cette saison que j'ai couru dans de la boue et je suis confiant de performer pour les prochaines rondes de la série. "

 

 

Retourner