Nouvelles

Vermeulen s’entraîne pour être prêt pour Portimao

mars 18, 2010

Chris Vermeulen, pilote de l'équipe de course de Kawasaki, s'est blessé au genou droit dans un accident survenu le mois dernier à Phillip Island, alors qu'il roulait à vive allure. Toutefois, il fait tout ce qu'il peut pour pouvoir être en mesure de courir à Portimao le 28 mars.

Chris est resté dans son Australie natale pour se faire soigner par un spécialiste du genou et il s'avère heureusement qu'il n'a pas besoin de chirurgie.

« J'ai revu mon médecin le mercredi 17 mars et la bonne nouvelle est que je n'ai pas besoin d'être opéré de la jambe », a déclaré Chris. « Il a dit cependant que je mettrais du temps à m'en remettre, car mon genou a tout même subi quelques sérieux dommages. Il n'a pas voulu opérer principalement parce que cela n'allait pas accélérer ma guérison, et parce qu'à ce stade il valait mieux éviter l'opération. Actuellement, je n'ai pas suffisamment de flexion au niveau du genou pour pouvoir poser mon pied sur le repose-pied, mais il y a encore un peu de temps avant la compétition, alors j'espère que je serai prêt pour Portimao. Très bientôt je serai en mesure de rouler à moto. Cela me permettra d'avoir un meilleur flux sanguin au niveau du genou ce qui m'aidera à guérir plus vite. »

Bien qu'il n'ait pas encore récupéré totalement tous les mouvements de sa jambe, Chris se rendra en Europe la semaine prochaine avec la volonté de participer à la course de Portimao. « J'arriverai en Europe le mercredi 24 et j'ai dit à mon médecin que je voulais concourir. Ici, je subis en alternance des séances de physiothérapie et d'acupuncture, et je travaille autant que je peux pour essayer de récupérer assez de flexion au niveau de mon genou. Cela s'améliore de jour en jour. Chaque nuit, je dors avec le genou surélevé et avant d'aller au lit je subis quelques traitements pour que l'œdème se résorbe. Le spécialiste m'a dit que le fait de rouler à moto n'allait pas endommager davantage mon genou, mais qu'il doutait que je puisse mettre mon genou dans la position adéquate pour pouvoir rouler et me déplacer. Chacun de nous possède une vitesse de guérison qui lui est propre et j'espère que la mienne est rapide. Mon objectif est de pouvoir concourir à Portimao. »

 

Retourner