Nouvelles

Une super vitesse imminente pour les coureurs Superbike de Kawasaki

mai 8, 2013

Le duo Tom Sykes et Loris Baz de KRT sont sur le point de prendre part à la visite annuelle au Circuit de Monza qui s’avère être une piste super-rapide. Nos deux pilotes seront à la recherche des mêmes résultats qu’Assen qui les avaient propulsés au top-trois.

 

Tom Sykes de l’équipe Kawasaki Racing Team a démontré sa détermination avec sa victoire au tour précédent aux Pays-Bas, puis a suivi avec une deuxième place dans la deuxième course. Ces résultats le mettent en position de force pour un circuit qu’il connait bien ayant remporté la victoire au guidon de sa Ninja ZX-10R officielle en 2012.

 

Avec une amélioration évidente des machines officielles de la Kawasaki Racing Team pour le SBK de cette année, Sykes sera affairé à dépasser la deuxième place qu’il occupe conjointement et faire un changement au tableau des points pour Monza. Il partage le même pointage que deux autres coureurs après trois tours et six épreuves individuelles et  à ce stade bien précoce de la saison, Tom se place qu’à 28 points derrière le chef de file.

 

Loris Baz, un vainqueur de la course pluvieuse pour l’équipe de la KRT est de retour en 2012, avec un récent podium gagné à Assen, s’assure d’une troisième place âprement disputée et pleinement mérité dans la deuxième course dans des conditions sèches. Ce résultat a prouvé que le deuxième coureur régulière de la Kawasaki Racing Team 2013 est maintenant un concurrent sérieux qui se mesurera aux  coureurs bien établis, tout en étant à seulement qu’à 20 ans. Baz est le sixième au tableau après trois tours, à seulement cinq points de retard sur Jonathan Rea à l'approche de la fin de semaine de Monza.

 

Federico Sandi (équipe Kawasaki Pedercini) sera en compétition sur sa Ninja ZX-10R dans la catégorie SBK comme à l'habitude malgré l’absence de son coéquipier suédois Alex Lundh qui a subi à Assen une cassure de la clavicule. Sandi sera jumelé un pilote régulier de la CIV Fabrizio Lai, dans ce qui sera une course à domicile pour les deux pilotes.

 

Les championnats d'Europe de la Coupe FIM Superstock 1000 et Superstock 600 vont atteindre la troisième ronde lorsqu’ils se réuniront à Monza, qui est encore un lieu populaire due à sa proximité de la grande ville italienne Milan.

 

Tom Sykes: « Je suis évidemment très motivé suite à la fin de semaine d’Assen. Moi qui avait pensé qu’Assen ne serait pas le point fort de la saison me retrouve avec deux victoires et un Superpole. Notre moto fonctionne très bien et les modifications apportées cette année semble donner les effets désirés. La séance pluvieuse d’Assen était agréable et j’ai eu des réponses à mes questions. Maintenant rendu à Monza, je suis impatient d'y être car l’an dernier je n’avais gagné qu’une seule course et c’était à Monza. C'est un circuit que j'apprécie en raison des bons résultats acquis l’an passé et il est agréable aussi agréable de rouler sur une piste qui a tant d’histoire. La Ninja ZX-10R a été ajusté avec précision et c’est à nous de faire le travail maintenant. La position que j’occupe au championnat est assez inhabituelle avec trois coureurs avec les mêmes points à la deuxième place, même si je ne suis pas trop préoccupé par le classement du championnat à ce stade. Je suis juste impatient de garder mon élan et améliorer quelques choses ici et là ".

 

Loris Baz: « Après la dernière ronde, j'ai maintenant besoin de me détendre un peu après avoir fait la course de 24 heures du Bol d'Or la fin de semaine dernière et me suis dirigé rapidement  pour Assen pour la course en SBK. Je n'étais pas fatigué même après les courses aux Pays-Bas, mais quand je suis rentré chez moi, je me suis senti de plus en plus fatigué et fatigué tout le temps. Mercredi dernier, j'étais détruit! Je me suis entraîné un peu cette semaine, mais maintenant, j'ai commencé m’entrainer avec plus de vigueur. J'étais vraiment heureux avec le podium à Assen et c’a fait un bon début de saison. Nous savions que nous étions plus rapides que l'an dernier sur une surface sèche et c’est clair que tout le monde a fait un bon travail. Je suis confiant pour Monza en fin de semaine cat je connais la piste qui est totalement différente d’Assen et à certains égards et je fais confiance à nos améliorations pour ce genre de piste, après nos performances à Aragon, même dans les parties avec virages lents. J'ai gagné une course du Superstock 600 à Monza en 2008 et j'aime le circuit. Il a une ligne très rapide et droite et même si nous savons que d’autres motos vont y aller rapidement, nous avons confiance en notre moteur. Je suis confiant de finir dans le top-cinq ou top-six et c'est toujours le même objectif. »

Retourner