Nouvelles

Une place parmi les trois premières pour Parkes aux qualifications

avril 16, 2011

Championnat du monde de Supersport, à Assen, aux Pays-Bas, le 16 avril 2011 – Grâce à sa belle performance aux essais, Broc Parkes commencera la course de 21 tours, à Assen, en partance de la troisième place. David Salom, son coéquipier, commencera de la deuxième rangée sur la grille comptant 30 pilotes très performants sur le circuit néerlandais classique.

La température clémente et les conditions du circuit s’étant améliorées aujourd’hui ont permis à Parkes et à son équipe expérimentée de se surpasser à la course finale et d’améliorer leur meilleur temps de tour de près d’une seconde complète pour la journée d’ouverture.

Salom a lutté énergiquement, mais n’a pas réussi à atteindre sa vitesse à aucun des tours de son rythme de course globalement performant et constant.

Le record de circuit de Supersport n’a pas été battu, car les températures sur le circuit ont été généralement de dix degrés inférieurs à 2010. La plupart des grands noms du monde du Supersport partiront des deux premières rangées, incluant Parkes et Salom.

Broc, présentement deuxième au classement du championnat, compte gagner du terrain sur le pilote qui détient la position de tête à Assen et le meneur du championnat Luca Scassa. Quant à Salom il n’est qu’à un point de la troisième place au classement.

Les pilotes de l’équipe Lorenzini by Leoni Kawasaki, Massimo Roccoli et Vittorio Iannuzzo se sont qualifiés dixième et 15e respectivement.

Broc Parkes : « Nous avons plutôt bien performé lors des qualifications et mon but véritable était d’obtenir une place de départ sur la première rangée. Nous nous sommes améliorés davantage aujourd’hui comparativement à la première journée. La moto semble très bien performer. Nous travaillons encore sur un tronçon du circuit là où nous perdons un peu de temps, mais nous sommes rapides sur le reste du circuit. De manière générale, mes temps de tour sont constants, ce qui est la chose la plus positive et ce qui devrait compter principalement le jour de la course. Cela ne sera pas facile demain, car il y a beaucoup de pilotes performants à l’avant; nous allons jouer du coude! »

David Salom : « Du côté de rythme de course, nous nous en tirons assez bien, mais lors des qualifications aujourd’hui, lorsque j’ai freiné, la moto n’a pas voulu prendre le virage assez facilement. Les choses ont été plus faciles lors de la première journée alors nous allons revenir aux réglages de la première journée lors des essais de demain et voir si cela fonctionne. Le problème se situe davantage au niveau de la vitesse qu’au par rapport à la distance et je pense que notre rythme de course ne devrait pas être trop mal. En fait, nous avons de bons temps de course et une bonne constance. Nous devons seulement tenir compte des températures sur le circuit demain afin de faire un choix final pour les pneus ».

Retourner