Nouvelles

Une place parmi les 10 premières pour Lascorz sous le soleil de Monza

mai 8, 2011

Championnat du monde de Superbike, à Monza, en Italie, le 8 mai 2011 - Joan Lascorz est reparti de la manche de Monza du Championnat du monde de Superbike avec le meilleur résultat pour Kawasaki. En effet, il a terminé neuvième à la deuxième course dans le cadre de cette journée très compétitive sous le chaud soleil d’Italie.

Tom Sykes s’est classé 13e à la première course et 11e à la deuxième course, se qui a fait de lui le meilleur pilote de Kawasaki au classement général, une place devant Joan. Lascorz a chuté à la première course. Heureusement, il ne s’est pas blessé et a tiré leçon de l’expérience. En effet, il a terminé parmi les dix premières places à la deuxième course, même s’il n’a pas pu utiliser son pneu arrière souple préféré. Joan en est seulement qu’à sa quatrième course du Championnat du monde de Superbike aux commandes de la toute nouvelle moto de course Ninja ZX-10R de Kawasaki.

Tom a eu deux courses difficiles qu’on attribue en partie au retrait du pneu de course souple que l’équipe avait utilisé pour la majeure partie des essais suite à des préoccupations concernant les effets possibles des températures chaudes de 45 degrés dans les nombreux virages à haute vitesse du circuit de Monza.

Le troisième pilote officiel régulier de Kawasaki, Chris Vermeulen, n’a pas pris pièce aux courses de Monza en raison d’une douloureuse entaille au coude qu’il a subi lors d’une chute au cours des essais de vendredi.

Roberto Rolfo et Mark Aitchison sont arrivés 13e et 14e respectivement à la deuxième course au nom de l’équipe Pedercini Kawasaki à leur circuit maison.

Marco Bussolotti (de l’équipe Pedercini Kawasaki) est le pilote de Kawasaki ayant obtenu le meilleur résultat dans la catégorie Superstock 1000 FIM Cup, soit la septième.

Joan Lascorz : « Nous avons travaillé toute la fin de semaine avec un pneu de course souple, puis ce matin lorsque nous avons testé le pneu plus rigide, que nous devions utiliser, nous avons constaté que nous devions apporter plusieurs réglages à la moto. Nous en sommes encore à développer et comprendre la moto parce que nous l’avons reçu récemment. Nous avons apporté quelques modifications après des essais et avons réussi à améliorer l’adhérence à l’arrière, mais nous l’avons perdue à l’avant et j’ai chuté. Lors de la deuxième course, j’ai fait mon possible et j’ai été raisonnablement satisfait de ma place parmi les dix meilleures et nous ferons encore mieux à la prochaine course. J’aimerais être plus présent dans le peloton de tête ».

Tom Sykes : « Nous n’avons pas eu la vitesse ni les réglages de courses requis pour le circuit en fin de semaine et visiblement nous devons apporter des modifications. Nous devons tous garder la tête froide et rester concentrés et positifs. Je pense que les gens peuvent s’attendre à beaucoup de notre part très tôt dans la saison lorsqu’on a une nouvelle moto et je crois également que cela rajoute à la pression. Je vais continuer de m’efforcer de rester en avant et à travailler et je continue également de croire que nous pouvons y arriver. J’ai été pris dans la chute à la première chicane et j’ai perdu du temps à la sortie, ce qui complique les choses. Je pense que j’aurais été un peu plus rapide en début de course si je m’étais joint au peloton de tête ».

 

Retourner