Nouvelles

Une place parmi les 10 premières à la course du superpole au circuit MMP

mai 30, 2011

Championnat du monde de Superbike, Salt Lake City, États-Unis, le 30 mai 2011 – Après une journée au sec et une autre sous la pluie pour les qualifications, Tom Sykes s’est placé parmi les 10 premiers au superpole, ratant de peu une place dans la deuxième rangée. Joan Lascorz s’est placé 17e, malchanceux de ne pas faire partie des 16 premiers.

Lors du premier jour, Sykes a obtenu l’impressionnante quatrième place, le sous un ciel dégagé. Il est satisfait des qualifications d’aujourd'hui; encore mieux que ce à quoi il s’attendait après ses expériences précédentes cette année sur un circuit détrempé. Sykes est maintenant en lice pour faire partie des participants pour la course. Il partira de la troisième rangée, mais la question est de savoir quels genres de circuit et conditions météorologiques attendront Tom et Joan le jour de la course.

C’est de seulement 0,036 seconde que Lascorz a raté une qualification au superpole et commencera chaque course de 21 tours du Championnat du monde de Superbike de lundi à partir de la cinquième rangée. Placé 17e, seulement 0,059 seconde sépare Lascorz du pilote placé 12e selon les résultats de qualification combinés avant le début du superpole.

Les pilotes de l’équipe de superbike de Kawasaki Pedercini, Mark Aitchison et Roby Rolfo se sont placés 19e et 21e respectivement.

Sykes a également participé à la compétition de courses de kart, au circuit MMP dans le cadre de la publicité pour préparer la fin de semaine.  Amateur de courses de kart récréatives, Tom a bien performé et a terminé parmi les cinq premiers aux côtés de trois de ses coéquipiers, un représentant des médias, un spectateur qui a gagné sa course dans une compétition organisée par le circuit et un membre des forces militaires des États-Unis.

Tom Sykes : « Une journée bien arrosée aujourd'hui, mais sur un circuit sec hier je suis content d’être arrivé quatrième; cela a été génial. J’ai progressé tout au long de la journée et j’ai terminé parmi les premiers sur le circuit sec. Ce matin, nous avons bien performé lors des qualifications sur le circuit détrempé, ce qui est particulièrement bien parce que nous avons eu de sérieux problèmes d’équilibre sous la pluie plus tôt cette année. Cette fois, nous nous sommes placés parmi les 10 premiers pour l’ensemble de la journée que je considère comme étant un bon travail collectif. Être 10e à la course du superpole est SATISFAISANT et en fin de compte, nous nous sommes rapprochés considérablement des autres gars, car nous étions à quatre ou cinq secondes du meneur à un moment. Nous avons apporté des améliorations lorsqu’il le fallait. Cependant, je suis déçu de ne pas partir de la deuxième rangée. J’ai cru voir qu’on me présentait le drapeau à damiers à la fin de la course et que je devais me ranger. Il s’avère que non, ce n’était que le signaleur que j’ai vu sur le côté du circuit. J’aurais eu un meilleur temps de tour et me serais placé sur la deuxième rangée si j’avais vu juste. J’y serais allé le tout pour le tout au dernier tour ».

Joan Lascorz : « C’est juste que je ne me sens pas à l’aise sur la moto et nous avons eu quelques problèmes de maniabilité de la moto sur un circuit sec, mais seulement selon le type de pneu que nous avons utilisé. J’ai raté le superpole de peu, mais cela rendra mes départs plus difficiles à chaque course. En ce moment, il m’importe peu de piloter sur un circuit sec ou trempé le jour de la course. Je ne suis pas certain de ce qui sera possible une fois sur le circuit et je dois être brillant au cours des premiers tours pour prendre de l’avance. »

 

Retourner