Nouvelles

Une belle remontée double pour Lascorz

juillet 10, 2011

Championnat du monde de Superbike, à Brno, en République tchèque, le 10 juillet 2011 - Joan Lascorz et Tom Sykes ont connu des journées de course très différentes. En effet, Lascorz a été à l’honneur, mais Sykes a été incapable de trouver les réglages adéquats pour concurrencer jusqu’à la fin de la course. Chris Vermeulen n’a pas participé à la deuxième course.

Lascorz a eu des problèmes de réglages lors des qualifications et est parti de la 19e place sur la grille de départ, une place devant Vermeulen, alors que Sykes s’est qualifié sur la deuxième rangée.

Joan s’est révélé d’une compétence remarquable à dépasser d’autres pilotes à chaque course et il s’est classé neuvième à la première course et huitième à la deuxième course. Des résultats qu’il considère bons étant donné qu’il est parti de la cinquième  rangée de la grille de départ de chaque course chaude et exigeante physiquement.

Malheureusement, même s’il a pris de bons départs et qu’il a tenu un rythme rapide en début de course, Tom a eu son lot de difficultés et s’est classé dixième à la première course et 14e à la deuxième course.

Vermeulen a eu de la misère à terminer la première course, car en chutant lors d’un essai vendredi, il s’est blessé à nouveau le coude gauche. Au terme d’une consultation avec les membres de l’équipe, il a été décidé qu’il serait préférable de ne pas participer à la deuxième course.

Les pilotes de l’équipe Kawasaki Pedercini, Roby Rolfo et Mark Aitchison, se sont classés 14e et 11e, et, 16e et 12e respectivement.

Joan Lascorz : « De passer de la 19e place à une des 10 premières à deux reprises est très bien compte tenu des circonstances; c’est bon pour moi et l’équipe. Ce fut des courses difficiles et j’ai dû dépasser beaucoup de pilotes. Haslam et moi avons rivalisé l’un contre l’autre à deux tours de la fin, je l’ai dépassé dans le dernier virage et je l’ai même frôlé. Au tour suivant, il a fait de même, mais il n’y a pas de problème, je n’ai pas de problème avec cela, car cela fait partie des courses! Nous avons apporté une amélioration à la première course en changeant légèrement le contrôle de l’adhérence et à la deuxième course, j’ai seulement modifié un peu la suspension, d’après mon expérience à la première course. Nous n’avons pas changé les pneus. Je me sentais très bien au cours de la deuxième course. »

Tom Sykes : « Je savais que cela ne serait pas la plus facile des fins de semaine, mais lors des qualifications, avec des pneus neufs, j’ai pu en tirer parti. Nous avons obtenu une place sur la deuxième rangée, le but que nous nous fixons pour chaque course, mais rendues aux courses; nous ne nous attendions pas à ce qu’elles soient si difficiles. Tout de même, ce circuit n’allait pas régler les problèmes que nous avons par rapport aux réglages de la moto et je ne peux pas piloter comme je le désire. Je suis loin d’être satisfait des résultats d’aujourd’hui, comme je présume que la plupart des membres de l’équipe le sont. Ceci étant dit, nous participons tous ensemble. Je ne vais pas laisser cet événement affaiblir ma confiance et je donnerai tout ce que j’ai à la prochaine course. J’espère seulement que nous allons améliorer un peu notre équilibre le plus tôt possible. Si l’on compare aux courses de Misano et Aragon, les températures sur le circuit ont été très chaudes et nous avons bien performé. »

Chris Vermeulen : « Nous avons eu des difficultés toute la fin de semaine  après la chute de vendredi matin. Je me suis réchauffé et j’ai dit à l’équipe que je serais en mesure de participer à la course, mais 20 tours de suite a été très difficile. Pour les huit derniers tours, j’ai piloté juste pour finir. Mon coude était très enflé et mon dos était endolori après ma chute de vendredi. Avec l’équipe, nous avons conclu qu’il serait préférable de ne pas prendre d’autres risques et de ne pas participer à la deuxième course. »

Retourner