Nouvelles

Sykes sur la deuxième rangée au circuit torride de Brno

juillet 9, 2011

Championnat du monde de Superbike, Brno, République tchèque, le 9 juillet 2011 - Tom Sykes a battu le pavillon de Kawasaki à son sommet aux qualifications et à la course pour le superpole à Brno. Il s’est classé huitième au classement général et dimanche, il partira de la deuxième rangée sur la grille de départ de la course de 20 tours du Championnat du monde de Superbike.

Sykes s’est également classé huitième aux courses de qualification combinées et a continué d’être incroyablement rapide même avec des pneus de qualification à la deuxième course du superpole. Comme il a changé son pneu avant la première course du superpole, cela a signifié qu’il a dû utiliser ses deux pneus arrière de qualification plus tôt qu’il le désirait. Il n’a pas pu relever le défi final pour les places de départ à partir de la première rangée à la troisième course du superpole.

Les températures sur le circuit ont grimpé à plus de 50 degrés Celsius durant le superpole et Sykes avait prévu qu’il aurait à travailler fort pour s’assurer d’avoir un bon réglage de moto pour ces conditions. Grâce au travail remarquable de l’équipe et du pilote, il a été rapide avec des pneus de qualification et des pneus de course.

Joan Lascorz et Chris Vermeulen ont tous les deux chuté vendredi et donné le ton pour leurs résultats aux essais; Lascorz s’est classé 19e et Vermeulen 20e aux courses de qualification combinées et ont tous les deux manqué une place au superpole. Les premiers tours de la course de dimanche, à Brno, ne seront pas faciles pour ces deux pilotes, mais le circuit large et les nombreuses chicanes le long de ses 5,403 km leur offriront une multitude d’occasions de dépasser.

Le pilote de l’équipe Kawasaki Pedercini, Mark Aitchison, a encore une fois bien performé au superpole en se classant 11e parmi 22 pilotes aux commandes de sa Ninja ZX-10R. Son coéquipier Roberto Rolfo s’est classé 18e aux qualifications.

Tom Sykes : « Dans l’ensemble, ce n’est pas trop mal parce que notre cible est toujours une place sur les deux premières rangées. Nous avons été obligés d’utiliser un pneu de qualification pour la première course du superpole, ce qui n’était pas prévu! Nous avons installé un pneu rigide à l’avant en pensant que cela ferait l’affaire, mais le pneu n’a pas adhéré correctement au circuit et nous n’avons pas aussi bien performé que prévu et j’ai presque perdu le contrôle de l’avant à plusieurs reprises. À la deuxième course du superpole, nous avons essayé un autre type de pneu à l’avant et un autre pneu de qualification à l’arrière et tout le monde a vu de quoi nous étions capables. Les gars travaillent fort et je persévère et nous avons réussi à nous placer sur la deuxième rangée sur la grille de départ. Demain est un autre jour et nous allons continuer de nous atteler à la tâche et avec un peu de chance nous aurons une petite surprise comme à Misano et à Aragon. Nous avons eu la position de tête et une place sur la deuxième rangée là-bas et nous avons occupé une place parmi les cinq premières à ces courses. J’ai seulement besoin d’une chose que je ne maitrise pas encore parfaitement sur cette moto, un bon départ rapide. Si nous réussissons à prendre de bons départs, je suis certain que je peux performer et être à nouveau parmi les cinq ou six premiers. »

Joan Lascorz : « Cela n’a pas été facile, car j’ai chuté aux essais libres hier matin et je n’ai pas eu de bons résultats en après-midi lors des qualifications. J’ai modifié les réglages pour aujourd'hui et nous avons amélioré l’amortisseur arrière et à la fin j’ai mis de nouveaux pneus pour obtenir un temps rapide. Puis, nous avons eu un petit problème de filtre bloqué dans le réservoir à essence, ce qui m’a empêché d’obtenir le temps que je désirais. Comme j’ai raté la course du superpole, la course sera difficile pour moi en raison de ma position de départ, mais le circuit de Brno offre quelques possibilités de dépassement. »

Chris Vermeulen : « J’ai chuté à la toute première course hier et je suis tombé sur le coude que je me suis déjà blessé. Il a beaucoup enflé. Il n’y a pas de blessure majeure et les médecins disent que je peux piloter, mais que ce sera douloureux. Je suis également tombé sur le dos qui est très courbaturé et endolori. Nous avons manqué une course parce que ma moto était endommagée suite à la chute de vendredi et nous n’avons pas pu la réparer à temps pour participer. Hier après-midi, cela a bien été et mes temps se sont un peu améliorés. Aujourd'hui, nous n’avons pas été en mesure d’améliorer la moto pour obtenir une autre demi-seconde, ce dont j’ai besoin pour joindre le prochain groupe en avant de moi. »

Mark Aitchison : « Notre moto semble aller mieux lorsque nos pneus adhèrent beaucoup au sol. Il y a un grand transfert de poids lorsque nos pneus adhèrent bien et cela nous aide énormément. Quand nous avons moins d’adhérence, il y a moins de transfert de poids et moins de réponses de la moto. C’est ce que nous tentons de mieux comprendre. Nous avons changé quelques choses en fin de semaine et nous avons également modifié les réglages au superpole. Nous sommes en train d’essayer quelque chose de différent chaque fois et d’apporter des améliorations. »

Retourner