Nouvelles

Sykes se place parmi les six premiers à la course d’ouverture

mai 31, 2011

Championnat du monde de Superbike, Salt Lake City, États-Unis, le 31 mai 2011 - Tom Sykes est passé de la troisième rangée à la sixième place à la première course au circuit Miller, le jour même où son coéquipier et pilote de Kawasaki a fait de grands progrès entre la première et la deuxième course.

À la première course, Sykes a continué de bien performer après sa première course de qualification sur un circuit sec samedi. Il a franchi la ligne d’arrivée de la course de 21 tours sixième malgré sont départ moins qu’idéal. Il détenait la 10e position sur la grille de départ, mais il est passé 12e au deuxième tour, car il est resté pris pendant un certain moment derrière des pilotes moins rapides. Déterminé et gardant la tête froide, il a obtenu la meilleure position de l’année jusqu’ici.

Parti 17e, Lascorz a piloté vaillamment à la première course pour se placé 14e, mais aux commandes de sa moto aux réglages loin d’être optimaux, il a usé son pneu arrière prématurément et a perdu beaucoup de terrain à partir de la mi-course. Il a tenu bon et a obtenu deux points.

À la deuxième course, Sykes a pris un bien meilleur départ, mais il a été malchanceux de rester pris derrière d’autres pilotes. Par conséquent, il a dû se battre pour obtenir la 10e place et quelques points encore plus très appréciés. Lascorz a été  en bien meilleure forme à la deuxième course qu’à sa course d’ouverture et il a terminé 12e grâce à un temps de tour individuel de moins d’une seconde comparativement à la première course. Tom est maintenant 13e au classement du championnat, comptant 50 points, Joan est 15e et 39e.

Les pilotes de l’équipe de courses de superbike de Kawasaki Pedercini, Mark Aitchison et Roby Rolfo ont manqué de peu de précieux points à la première course et à la deuxième course, car ils n’ont pas trouvé les réglages qu’il leur fallait pour rivaliser à ce circuit difficile et situé à très haute altitude.

Tom Sykes : « Sixième à la première course est un bon résultat, une réelle amélioration par rapport à l’an dernier ici même. J’ai bien performé à la fin de la course et j’ai enregistré mon meilleur temps de tour à trois tours de la fin, ce qui a certainement brisé le moule. Nous sommes partis de la troisième rangée et avons pris un mauvais départ, mais nous avons quand même terminé parmi les six premiers. À la deuxième course, nous n’avons pas fait de véritables changements aux réglages, car nous avons décidé de ne faire aucun changement drastique en  fin de semaine. Dans l’ensemble, j’ai pris un bien meilleur départ à la deuxième course, mais d’autres pilotes rivalisaient à ma droite, puis Camier fait une excellente manœuvre, et malheureusement, j’ai été pris derrière au premier tour. La course s’est déroulée a bien plus vive allure que la première, mais malheureusement, je me suis retrouvé dans un genre de dé avec Jonathan Rea, ce qui a permis à Ayrton Badovini de me rattraper et de me dépasser. Je suis persuadé que nous pouvons faire plus de progrès et désire remercier chaleureusement tous les membres de l’équipe et Kawasaki. Nous avons travaillé ensemble encore plus étroitement en tant qu’équipe et cela s’est vu en fin de semaine. »

Joan Lascorz : « Je pense que je dois seulement comprendre la moto un peu mieux pour tirer le meilleur parti de ses potentialités. Nous avons amélioré les réglages pour la  deuxième course. J’ai utilisé le même pneu arrière pour chaque course, mais un pneu avant différent pour essayer différents réglages et nous avons bien mieux performé à la deuxième course. À la première course, nous avons détruit le pneu arrière et à partir de la mi-course mes temps de tour étaient de 1 minute et 55 secondes. À la deuxième course, nous étions dans les 1 minute et 50 secondes, plus rapide par cinq secondes! Je pense que si tout s’était bien passé, que j’avais eu une bonne position de départ et pris de bons départs, nous aurions peut-être pu obtenir une place vers le milieu des 10 premières. »

Retourner