Nouvelles

Sykes remporte la première position de tête de la Ninja ZX-10R 2011

juin 11, 2011

Championnat du monde de Superbike, Misano, Républi1ue de Saint-Marin, le 11 juin 2011 – Plus performant sous la pluie à Misano, Tom Sykes  a vaincu ses rivaux et remporté la première place du superpole aux commandes de la formidable Ninja ZX-10R de Kawasaki à sa sixième fin de semaine de courses seulement du Championnat du monde de Superbike.

Tom était 7e après les courses de qualification combinées qui se sont déroulées sur un circuit sec. Cependant, au moment où la première course de superpole allait commencée, la pluie s’est mise de la partie. Tom et son équipe de courses de Superbike de Kawasaki ont fait de bons choix de réglages et Tom s’est placé 2e à cette course. À la deuxième course de superpole, il a à nouveau été très performant et à garder le meilleur pour la fin en menant la troisième course de superpole. Grâce à ses résultats, il a obtenu la meilleure place de départ possible pour les courses de 24 tours du Championnat du monde de Superbike de dimanche.

C’est la deuxième fois que Tom obtient la position de tête au cours de sa carrière en Championnat du monde de Superbike et pour Kawasaki. En effet, il a également obtenu la meilleure place de départ à la manche d’Imola, l’année passée, sous des conditions similaires, aux commandes de la Ninja ZX-10R 2010. Sykes compte prendre la tête au départ et la tête du peloton dans les premiers virages à ce circuit généralement serré et présentant de nombreux virages situé à proximité de la côte Adriatique.

Les conditions détrempées lors des courses de superpole n’ont pas été aussi avantageuses pour Joan Lascorz. Il était le quatrième plus rapide pilote des courses de qualification précédant les courses de superpole. Le pilote de l’équipe de course de Kawasaki s’est placé 12e au superpole en se rendant jusqu’à la deuxième course. Il commencera donc les courses de dimanche à partir de la troisième rangée. Il était quatrième aux courses de qualification combinées avant le début du superpole, surmontant certains problèmes de réglage pendant les qualifications.

Chris Vermeulen est revenu dans l’action. Il a parcouru le circuit de Misano serré et comptant de nombreux virages à un rythme plus que respectable lors de son retour. Sa 22e place dans les feuilles de temps cache le fait qu’il n’était qu’à 1,611 secondes du meilleur temps de tour de la course de préqualifcation qui s’est déroulée sur un circuit sec. Son meilleur temps de tour n’est qu’à une seconde de la quatrième place aux courses de qualification combinées.

Les pilotes de l’équipe de Kawasaki Pedercini, Roberto Rolfo et Mark Aitchison, ont été 21e et 23e respectivement, flanquant Chris Vermeulen dans les feuilles de temps.

Tom Sykes : « C’est encore plus satisfaisant pour moi qui me suis démené pour trouver un bon réglage pour les conditions sèches à certains moments en fin de semaine. J’ai remporté la position de tête sous des conditions identiques l’an dernier à Imola. Je tiens à remercier particulièrement l’équipe Kawasaki Racing et Paul Bird Motorsport, car notre moto est très bien équipée pour performer sous ces conditions et cela nous a grandement aidé aujourd'hui. C’était tellement glissant et nous avons réussi à tirer le maximum. Demain est un autre jour, mais je suis optimiste. Je veux prendre un bon départ et être le plus rapide possible pendant les 24 tours. Je veux à nouveau être parmi les six meilleurs, comme c’est arrivé aux États-Unis. La victoire d’aujourd'hui au superpole est exactement le genre d’extras qu’il me faut. »

Joan Lascorz : « J’ai obtenu un bon temps de tour ce matin sur un circuit sec, mais je n’étais pas aussi à l’aise que je l’aurais voulu et j’ai chuté à un moment donné. Je voulais être plus rapide et plus à l’aise tout en enregistrant de bons temps de tour aujourd'hui et j’ai réussi à obtenir un bon temps de tour ce matin. Cependant, lors du superpole, sous la pluie, je n’ai pas réussi à trouver la traction que je voulais en ouvrant les gaz, ce qui m’a un peu ralenti. J’espère faire deux bonnes courses demain et qu’il ne pleuvra pas. »

Chris Vermeulen : « C’est une bonne chose pour nous tous de revenir dans l’action. Nous avons un peu de travail à faire avec la moto et les temps sont si proches. Nous nous améliorons à chaque course et mon écart avec le peloton de tête diminue de plus en plus. J’en étais à seulement 1,6 seconde de la tête après les courses de qualification sur un circuit sec, mais seulement à une seconde de la quatrième place. C’est très serré et je dois seulement être un peu plus confiant. Kawasaki a travaillé d’arrache-pied et cela se voit grâce aux progrès de Joan et Tom, mais il nous suffit encore de trouver un réglage de base et de comprendre nous-mêmes la moto. »

 

Retourner