Nouvelles

Sykes marque des points en Afrique du Sud

mai 17, 2010

WSBK, Kyalami, Afrique du Sud, le 16 mai 2010
Tom Sykes et Chris Vermeulen ont travaillé fort le jour des courses à Kyalami, mais la nature du circuit et des problèmes de configuration ne leur a pas permis de terminer dans les premiers aux courses de 24 tours. 


Les pilotes de l'équipe de course Ninja ZX-10R de Kawasaki avaient terminé en 12e et 19e positions respectivement lors des courses de qualification. Le meilleur résultat individuel le jour des courses est une 14e place pour Tom, qu'il a obtenue à la deuxième course.

Lors de la première course, Sykes occupait l'agonisante 16e position et était donc à une place de marquer un point. Il a réussi à marquer deux points dans la seconde portion. Il est maintenant 15e au classement du championnat.

Encore une fois, Chris Vermeulen a eu sa fin de semaine influencée par sa blessure au genou droit. Il a toutefois réussi à réaliser des progrès de configuration et espère obtenir de meilleurs résultats dans deux semaines en Amérique. Chris a pris les 18e et 16e positions aujourd'hui.

Les coureurs ont profité de conditions de piste sèches à Kyalami tout au cours de la journée de courses. Les spectateurs ont par ailleurs pu profiter d'une chaude lutte à l'occasion de la deuxième course, alors que quatre pilotes sont passés sous le drapeau à damiers à moins d'une seconde les uns des autres.

Tom Sykes: « Ce n'a pas été une journée facile, mais j'ai fait une différence lorsque nous avions une bonne adhérence. Une fois de plus, nous n'avons pas réussi à accomplir ce que nous voulions en termes de distance de course, ce qui est frustrant pour nous tous. Nous continuons toutefois d'y travailler. De façon réaliste, nous avons obtenu quelques points au tableau et nous ne pouvons arranger les choses du jour au lendemain. Nous devons tenir bon et apprécier les résultats lorsque nous le pouvons. »

Chris Vermeulen: « Lors de la première course, nous avions effectué des modifications à la moto suite à des essais que nous avions faits lors du tour d'échauffement, ce qui a amélioré la performance globale. Cependant, la durabilité du pneu avant a été un vrai problème, qui ne nous avait pas causé de soucis avant cette année. J'ai eu de la difficulté dans les dernières portions de la course. Lors de la seconde course, j'ai été retenu dans les premiers virages, mais j'ai réussi à en sortir et mes temps de tours de piste étaient bons vers la fin de la course. Nous avons vraiment amélioré la moto et nous sommes sur la bonne voie pour nous aider à gagner de la vitesse et améliorer la durabilité des pneus. »

 

 

Retourner