Nouvelles

Sykes et Kawasaki Marquent un Temps Record en SBK

mai 5, 2012

Aujourd’hui, à Monza, Tom Sykes (Kawasaki Racing Team) rate son départ de position de tête, celui qui aurait été son quatrième consécutif, mais sa Ninja ZX-10R l’apporte à la plus haute vitesse jamais enregistrée en SBK, 339.5km/h.

Sykes a été rapide toute la fin de semaine, indépendamment des conditions de piste qui étaient en constante évolution et commencera deuxième sur la grille. Pour cette saison, ce sera son premier départ  qui n’est pas à la tête. Les conditions météorologiques de la journée d'ouverture ont été également parfaites, mais le samedi, on a vu un peu de pluie et la journée s’est terminée avec des orages à proximité de la piste et des pluies diluviennes se sont abattues après le Superpole.

La seule séance de qualification qui s’est déroulée au sec a été le vendredi et Tom s’est qualifié au Superpole, celui-ci réalisée en deux parties au lieu de trois et fut déclaré un Superpole Mouillé. Tom a ensuite été à la tête de la deuxième séance d'essais libres cet après-midi et a juste passé à côté de sa chance à la session Superpole finale ce qui l’aurait promu à la première place sur la grille.

Tom Sykes commencera à une position enviable au premier rang, tandis que son partenaire à Monza, Sergio Gadea, qui a trouvé cette course SBK très difficile, en particulier avec les conditions météorologiques imprévisibles se qualifia pour les courses de dimanche et va commencer 23e à la grille.

Le coureur David Salom, de l’Équipe Pedercini s’est rendu en Superpole et débutera le 15 sur la grille, tandis que son coéquipier Leandro Mercado, a terminé 21e.

Le coureur de la coupe Superstock 1000 FIM Bryan Staring de l’Équipe Pedercini Kawasaki a chuté en finale des qualifications et s’est cassé ses deux petits doigts. Malgré une qualification en cinquième sur la grille,  il se peut que Bryan ne soit pas en mesure de courir tant que des tests médicaux ne soient effectués. Jeremy Guarnoni, son co-équipier, a terminé 10e en qualifications. Loris Baz a ammené sa Kawasaki MRS à la 12e place.

Tom Sykes: "Quand j'ai atteint la vitesse du nouveau record, j’ai pu sentir que le régime de mon moteur était plus élevé et j’ai entendu le son qui était notablement plus élevé que les tours précédents. Je n'aurais pas pu mieux chronométrer ma course pour entrer dans le sillon de Biaggi. J'ai eu une course fantastique sur Parabolica et j'ai utilisé le courant de Max tout le long de la ligne droite. Si nous avions eu plus de temps que nous aurions pu revenir et partir avec un arrière plus lisse ou intermédiaire, ceci aurait peut être fait en différence. Nous avons fait un très bon dernier tour avec des pneus mouillés et un départ en deuxième place sur la grille n'était pas si mal non-plu. C'est quand même un départ en début de ligne avant tout qui compte. Mon côté compétitif est certes déçu de n’avoir continué avec les Superpoles  mais c’est quand même demain qui compte. C'est génial pour Kawasaki et moi-même d'être sur la première ligne. Nous avons un bon rythme sur le sec et je ne pense pas que la pluie sera un problème non plus. Mais une course sur du sec serait mieux pour tout le monde. "

Sergio Gadea: «Je suis heureux parce que la moto est géniale mais c’est quand même ma première fois à Monza, ma première fois sur un Superbike et évidemment, la température a compliqué les choses pour moi. Mais c’est une expérience agréable et j'aime vraiment ma moto. J'espère que demain j’améliorerai ma performance et que je serai en mesure de m’amuser un petit peu. Merci à Kawasaki et à l'équipe de m'avoir donné cette opportunité. "

David Salom: «Je suis heureux de la façon dont la session du matin de qualification et de la pratique après-midi se sont déroulés. La moto fonctionne très bien et nous avons trouvé une bonne configuration pour la piste sèche. Dans la session libre de l'après-midi, en utilisant des pneus neufs sur une piste sèche, je suis arrivé en cinquième position et c'est un très bon résultat. Malheureusement, dans la première session du Superpole j'ai utilisé des pneus pour la pluie et la piste n'était pas complètement mouillée donc après seulement deux tours mon pneu arrière était fini et je n’ai pas pu me faire le Superpole deux. "

Tati Mercado: "Ce matin, j'ai choisi de ne pas participer à la deuxième session de qualification en raison des conditions humides. La piste n'était pas complètement sèche et il était donc impossible pour moi d'améliorer le temps du tour d’hier et me qualifier pour le Superpole. Dans la pratique libre précédant le Superpole, j'ai travaillé avec mes techniciens pour raffiner les ajustements de ma Ninja ZX-10R et nous avons trouvé de bonnes solutions pour les courses de demain. Les courses seront difficiles pour moi, à cause de ma position sur la grille, mais je vais essayer de faire de mon mieux à la course. "

Retourner