Nouvelles

Sykes à la troisième rangée pour les courses de Kyalami

mai 17, 2010

WSBK, Kyalami, Afrique du Sud, le 15 mai 2010
Tom Sykes de l'équipe Kawasaki a bien coursé sur sa Ninja ZX-10R lors des courses de qualification et de Superpole.
Il s'est ainsi enfin qualifié au Superpole 2 et sera 12e  sur la grille de départ à la course de 24 tours de ce dimanche.

Chris Vermeulen, son coéquipier, était toujours ralenti par sa blessure au genou droit, mais a réalisé des améliorations tout au cours de la pratique et s'est qualifié au Superpole 1. Il n'a toutefois pas pu progresser davantage. Il est 19e sur la grille de départ, et espère accumuler des points le jour de la course, bien qu'il ait perdu du temps de piste lors de la pratique.

La pluie a jusqu'à maintenant épargné la piste de 4,246 kilomètres située à proximité de Johannesburg. Ces conditions constantes sur piste sèche ont encore une fois permis à Sykes d'améliorer la configuration de sa moto. Il espère également pouvoir progresser encore davantage lors du tour d'échauffement dimanche matin.

Sykes était le troisième pilote le plus rapide au Superpole lorsque sa moto était munie de pneus neufs, ce qui lui a permis d'enregistrer son meilleur temps de la fin de semaine, soit 1'38,206.

Tom Sykes : « Nous étions rapides lors de la session de Superpole puisque nous avions utilisé un nouveau pneu avant et arrière, et lorsque la moto a de l'adhérence, elle fonctionne bien. Nous avons prouvé cela à plusieurs reprises. Je suis donc content d'être à la troisième rangée, et je sais que nous pouvons nous améliorer légèrement. Nous avons récupéré beaucoup de temps, environ 1,4 seconde, en utilisant le pneu de qualification. Il s'agit d'un équilibre difficile, mais nous continuons à tous bien travailler ensemble. Notre rythme de course n'est pas trop mal et nous pouvons bien manœuvrer les pneus. Ce soir, nous devrons penser à un plan final pour le jour de la course et revenir demain avec quelques nouvelles idées. »


Chris Vermeulen : « Il n'y a pas eu beaucoup de temps entre la course de Monza et celle-ci, et j'ai aussi passé trois jours en Belgique à faire de la physio pour rétablir mon genou blessé. Mon genou a enflé au cours du vol vers l'Afrique du Sud, j'ai fait le plus que je pouvais. Pour ce qui est de la moto, j'ai perdu beaucoup de temps de piste aujourd'hui en raison de petits problèmes. Nous les avons toutefois identifiés et les avons améliorés. J'aurais voulu passer plus de temps sur la moto et réapprivoiser le circuit, mais c'est quand même bien, car nous avons amélioré notre meilleur temps en Superpole. Tout un pas en avant, en fait. Nous avons dû modifier la configuration en raison de ma blessure, mais nous constatons la réponse de la moto et ça commence à s'améliorer de plus en plus. Nous sommes maintenant beaucoup plus près. »

 

 

Retourner