Nouvelles

Sofuoglu deuxième et Krummenacher quatrième pour la WSS de Thaïlande avec leur ZX-6R's

mars 14, 2016

 

Kenan Sofuoglu a marqué la deuxième place avec ses premiers points et remporte son premier podium de la saison après les 17 tours du circuit de Buriram de 4,554 km en Thaïlande aujourd'hui. Son coéquipier Randy Krummenacher (Kawasaki Puccetti Racing) se mérite une quatrième place dans cette deuxième ronde du Championnat du Monde Supersport FIM. Au tableau des points, Krummenacher mène toujours avec Sofuoglu maintenant quatrième.

 

Les températures chaudes qui ont montées jusqu’à 36 °C ont rendu le travail plus difficile pour les coureurs et leurs machines dans une course qui s’avèrera être très combative; une course dans laquelle l'expérience a finalement eu le dessus pour Sofuoglu. Sa deuxième place, qu’il l’a gagné avec seulement 0,812 secondes derrière le vainqueur Jules Cluzel est comme venue par surprise. Notre quatre fois champion du monde fut en mesure de réaffirmer sa détermination dans la phase finale et est passé de la quatrième à la deuxième place en trois tours et fut en mesure de garder cette place jusqu’à la fin.

 

Krummenacher qui a remporté le meilleur chrono au premier tour semblait bel et bien prêt pour marquer des points avec l’aide de son équipe  Puccetti Kawasaki Racing lors de cette première visite au Circuit International de Chang. Randy qui a finalement conclu la course avec gros pointage et une quatrième place, était juste à 1,237 derrière le vainqueur.

Au classement général, les 13 points gagnés par Krummenacher avec cette quatrième place aujourd'hui le garde en tête, avec 38 points au total, tandis que Sofuoglu est au quatrième rang avec 20 points.
L'Espagne sera le prochain arrêt pour le Championnat WSS de 13 rondes, et c’est Motorland Aragon qui accueillera nos coureurs pour la prochaine ronde qui se tiendra du 1er jusqu’au 3 avril 2016.

 
Kenan Sofuoglu explique: “J’ai éprouvé de la difficulté spécialement au début de la course et j’ai perdu du temps. Je me suis dit qu’il ne fallait pas abandonner et se battre pour au moins faire le podium. Au freinage j’ai perdu du temps mais toute proportion gardée, je considère que j’ai vraiment passé proche de gagner et que la moto est bien ajustée. On a encore besoin de travailler et nous continuerons à nous battre.”

Randy Krummenacher explique: “Une quatrième place et encore des points pour aujourd’hui. La course a semblé difficile pour tout le monde mais je n’ai pas pris les mêmes risques que Kenan. Je peux dire qu’il a fait du vrai bon boulot aujourd’hui. J’étais capable de dépasser Jules et Jacobsen mais au freinage, je n’ai pas osé prendre le risque de les dépasser. Je me suis dit qu’il fallait attendre pour le bon moment. C’est un point à améliorer dans ce genre de course, on sait que c’est difficile et ce que j’en retire c’est que j’ai encore bien des choses à apprendre même si j’ai u une victoire en Australie.”

 

Retourner