Nouvelles

Septième à la première course, Lascorz frappe la malchance à la deuxième course

juillet 31, 2011

Championnat du monde de Superbike, à Silverstone, en Grande-Bretagne, le 31 juillet 2011 - Joan Lascorz a piloté brillamment à la première course en remontant de la 19e place sur la grille de départ pour finir septième. À la deuxième course, il a dû abandonner en raison d’une fuite de liquide de refroidissement causée par une collision avec un autre pilote.

Se retrouvant 19e au premier tour suite à un mauvais départ, Lascorz a tôt fait de se rattraper pour dépasser ses rivaux dans le gros du peloton et passer septième au dixième tour de 18. Il a conservé sa position jusqu’à la ligne d’arrivé et se trouve présentement 11e au classement du championnat avec ses 97 points.

À la deuxième course, Lascorz a eu un accrochage avec James Toseland alors que trois pilotes se sont retrouvés hors circuit au premier tour. Joan ignorait que suite à son accrochage sa moto perdait son liquide de refroidissement. Au septième tour, il a été forcé d’abandonner la course quand sa moto a commencé à chauffer.

S’étant blessé samedi lors d’une chute à un essai libre, Tom Sykes a été contraint de ne pas participer à la course de dimanche, à la manche de Silverstone. Il s’applique présentement à se remettre sur pieds et à se préparer pour la prochaine manche qui aura lieu à Nürburgring, le 4 septembre.

Le pilote de l’équipe Pedercini, Mark Aitchison, a bien performé à la première course jusqu’à ce qu’il prenne un virage large et chute suite à un problème de freinage. Cependant, il a quand même accumulé deux points en terminant 14e à la deuxième course. Son coéquipier, Roberto Rolfo, s’est classé 13e à la première course, mais a dû abandonner à la deuxième course.

Joan Lascorz : « Nous avons eu une bonne course et une mauvaise, mais j’ai senti que me moto était plus performante à la deuxième course qu’à la première. C’est regrettable que Toseland soit entré en collision avec moi, car son repose-pied a percé le tuyau de liquide de refroidissement de ma moto et mon système de refroidissement s’est vidé, ce qui m’a forcé d’abandonner la course. Je pense que j’aurais pu finir parmi les six premiers sinon. Je suis arrivé septième à la première course et ce n’est pas mal compte tenu du fait que je m’étais qualifié 19e. Je dois m’améliorer aux qualifications, mais je suis rassuré de savoir que je peux maintenir un bon rythme de course aux commandes de ma moto quand tout se déroule bien. »

Tom Sykes : « J’étais mal en point au réveil. Comme nous n’avons pas voulu prendre le risque d’aggraver l’état de ma cheville, nous avons décidé que je ne participerais pas à la course. Je suis aussi très courbaturé et j’ai très mal au cou, au dos et aux épaules. Après m’être qualifié sur la quatrième rangée parce que je n’ai pas réussi à me rendre au Superpole, je n’allais pas tirer grand-chose de la fin de semaine de toute façon et le risque était un peu trop élevé. Je ne veux pas m’avancer sur l’état de ma cheville avant d’avoir consulté un spécialiste demain. »

Retourner