Nouvelles

Rapport de course de Nigel Heggarty, le 21 juin, à Welland, en Ontario

juillet 3, 2008

Présenté par : Nigel Heggarty

Tout allait bien aux essais. Le circuit était très sec et poussiéreux, mais je m'y étais habitué. Comme le soleil se couchait et que l'humidité montait, j'ai commencé à régresser. J'ai bien piloté à l'épreuve de la catégorie Expert 450. Je me suis qualifié à une place de la première rangée. Par contre, à la course de la catégorie Expert 600, j'avais des adversaires de taille. Chacun des pilotes participants à la course de qualification avait déjà été vainqueur du championnat national. J'ai pris un départ exécrable et je n'ai pas été capable de me rattraper, je suis donc parti de la troisième rangée à la course principale de cette catégorie. Ça s'est un peu mieux passé aux autres courses principales.

J'ai pris un bon départ à la course de la catégorie 450 et j'ai maintenu la 6e position durant presque toute la course. Cependant, à l'avant-dernier tour, j'ai pris le troisième virage large, de même que le quatrième. Au même endroit, au dernier tour, je filais à toute allure, mais John Parker faisait malheureusement de même. Il a pris le virage à l'intérieur et est sorti par l'extérieur, mais il a quand même réussi à se rattraper et à redescendre vers l'intérieur, me précédant de quelques pieds.

La course de la catégorie Expert 600 n'annonçait rien de fantastique. Je suis parti de la troisième rangée, mais dès que la lumière s'est allumée, j'ai pris un départ à couper le souffle. Au premier virage, j'étais 7e et je tenais bon. Ils étaient tous à mes trousses, tentant de passer en dessous de moi. J'ai résisté durant une bonne partie de la course, jusqu'à ce que je prenne le deuxième virage un peu large et que le peloton me dépasse à toute volée. Je suis finalement arrivé 12e. Je ne suis peut-être pas le meilleur, mais je suis certain d'acquérir beaucoup d'expérience. J'en apprends de plus en plus toutes les fins de semaine et je m'en donne à cœur joie !

Retourner