Nouvelles

Rapport de course de Nigel Heggarty, à Vassar au Michigan, le 25 mai

juin 4, 2008

Présenté par : Nigel Heggarty

Samedi matin, nous étions à nouveau sur la route. Nous sommes arrivés sur le circuit vers 11 h. J'ai commencé à m'entraîner, mais j'avais un peu de difficulté. J'ai ajusté légèrement mon embrayage et ma moto est devenue parfaite. Je me suis pas mal débrouillé lors des essais. Je me suis qualifié dans la première rangée aux deux courses principales. Lors de la course de la catégorie 450 amateur, j'ai pris un mauvais départ, mais je m'en suis remis et j'ai dépassé mon frère en 2e. Dans la catégorie combo, j'ai encore une fois pris un mauvais départ, mais je me suis rattrapé durant le restant de la course. J'ai doublé plusieurs pilotes jusqu'à ce que je rejoigne Colin. J'ai poussé mes limites de vitesse durant les 3e et 4e tours pour me remettre dans la partie le plus rapidement possible. Je roulais à bonne vitesse et j'étais à sa hauteur jusqu'à la ligne d'arrivée. Il m'a battu d'environ 6 pouces. Je me suis classé 4e.

Dimanche, j'étais d'attaque ! Les essais se sont bien déroulés. La moto était parfaitement ajustée. Lors de la course de la catégorie 450 amateur, j'ai enfin pris un bon départ et j'étais juste derrière le meneur du peloton durant toute la course. Je n'ai pas réussi à le dépasser. Dans la catégorie combo, j'ai à nouveau pris un bon départ et j'étais 2e au cours des premiers tours, mais je me suis fait dépasser par une 525 sur la ligne droite. J'avais toujours les meneurs de peloton en mire, mais je n'ai pas réussi à les rattraper. Le temps des courses principales est venu et j'étais fin prêt. J'ai pris en bon départ et je roulais côte à côte dans premier virage. Je suis demeuré aux côtés du meneur pendant la moitié de la course, puis j'ai perdu de la vigueur. Je crois que les longues nuits à conduire et à dormir dans la camionnette ont eu raison de moi. J'ai tenté de conserver la 2e position alors que Colin s'approchait de moi. Il m'a dépassé, mais j'ai tourné les gaz pour ne pas le laisser sans sortir sans me battre. Je l'ai heurté dans le quatrième virage en le poussant dans le mur de coussins. J'ai tenu bon pendant encore quelques tours jusqu'au dernier virage où il a pris une bonne lancée et il a franchi la ligne d'arrivée en me devançant d'environ une moto.

A ensuite suivi la course de la catégorie combo. J'ai pris un excellent départ et j'étais en tête à l'entrée du premier virage, mais aussitôt que nous sommes arrivés sur la ligne droite, Steven Vanderkuur, tout voile devant sur sa super Honda, m'a dépassé. Peu après, ce fut le tour de la 525. J'ai eu la 3e position pour le restant de la course en roulant côte à côte avec Colin. Nous sommes arrivés 3e et 4e par quelques pouces à cette course. Tout compte fait, ce fut une excellente fin de semaine. Nous avons pu nous faire rembourser presque tout l'argent de nos dépenses et nous avons considéré la chose comme un bonus. Colin et moi nous sommes disputés les courses toute la fin de semaine. La plus grande distance séparant nos motos n'a pas excédé trois longueurs de moto, pendant toute la fin de semaine. Nous avons eu un plaisir fou à cogner littéralement nos guidons et à se poursuivre l'un l'autre. Nous avions tous les deux le sourire collé au visage à la fin de chaque course. Toute la fin de semaine, des gens sont venus voir nos motos et ont pris des photos en disant « C'était génial !!! J'avais l'impression que vous alliez vous projeter hors piste ! ». Nous nous sommes bien amusés et nous avons adoré concourir et rencontrer des gens du Michigan.

Retourner