Nouvelles

Rapport de course de Marco Dube, Sand Del Lee

septembre 16, 2009

Les 8 et 9 août dernier, je me rendu à San de Lee pour participer au Championnat national. J'ai décidé de participer dans les deux catégories. C'est plutôt rare aujourd'hui, car le temps alloué entre les courses est si court que bien peu de gars sont assez en forme pour y arriver. Mais moi, je crois bien que je me considère encore un jeune loup, et je me suis dit que j'étais capable de participer à au moins trois des quatre courses.

Lors du départ de la première course en MX2, plusieurs coureurs sont tombés sur moi. Je suis resté debout sur ma moto, mais les motos des autres se sont prises dans la mienne. J'étais donc le dernier à partir. Après quelques mètres, je me suis aperçu que la poignée de l'accélérateur était coincée. J'ai dû pousser ma moto jusqu'à mon mécano pour faire réparer ça et repartir. Lors que je suis finalement reparti, les premiers avaient déjà parcouru plus de la moitié du premier tour. J'ai foncé pour redescendre sur la piste et j'ai terminé 17e. J'ai travaillé fort pour effectuer cette remontée. Dès que je suis arrivé à mon camion après la course, la cloche annonçant les 20 dernières minutes avant le départ a sonné pour annoncer la course MX1! Ouf! Ça vient vite!

Je me trouvais sur la grille de départ et je transpirais encore comme un fou de mes efforts lors de la première course. J'ai oublié de vous dire qu'il faisait environ 40 degrés avec l'humidité. J'ai complété la course MX1, mais j'étais fatigué, et j'avais des crampes, car je n'avais pas eu le temps de boire assez d'eau. Peu importe, j'ai tout de même réussi une performance décente pour finir 12e. Je suis revenu au puits de ravitaillement et, qu'est-ce que j'entends? La cloche annonçant la 2e course MX2. Ouch! J'avais mal partout. J'ai essayé de me réhydrater et je suis reparti.

J'ai réussi le départ MX2. J'ai coursé en mode de survie, car j'avais mal partout. J'ai fait la course du mieux que je pouvais. J'ai été surpris de dépasser et de finir en avant un grand nombre de coureurs plus jeunes qui s'entrainent beaucoup et qui n'avaient participé qu'à une seule course ce jour-là. De quoi remonter mon moral de vieux loup! J'ai terminé 11e. J'ai aimé mon expérience et je compte recommencer à Walton. Mais je planifie de participer seulement à la dernière course MX1 pour pouvoir donner mon maximum dans les deux courses MX2.

 

 

Retourner