Nouvelles

Rapport de course de l’équipe Faith à Walton

août 25, 2008

Rapport de course de l'équipe Faith à Walton

Envoyé par : Josh Snider

La course finale du championnat national a eu lieu à Walton, en Ontario. Brent Carlson, de Mainland Sand and Gravel, et son fils Trevor sont venus de Surry, en Colombie-Britannique, pour vivre leur première expérience de ce genre événement, avec nous, pendant toute la semaine.

À la messe du dimanche matin, j'ai prêché sur l'importance de la solidarité. J'ai fait comprendre que, négliger les rassemblements des chrétiens, c'était abandonner le message d'encouragement et d'aide que l'on pouvait apporter aux autres chrétiens. Nous nous rassemblons pour partager notre foi envers le Seigneur et nous soutenir les uns, les autres, en son nom. La vraie solidarité est faite d'une combinaison de soutien social et spirituel, et cela n'est possible que, lorsqu'on vit dans la foi du Christ. Pour expliquer cela, je me suis inspiré du chapitre 10, verset 25 du livre des Hébreux et du Jean chapitre 1, versets 3 à 4.

Dans la première course de MX2, j'ai démarré du milieu du peloton et je suis resté en 16e position durant presque toute la course. Je suis tombé dans une ornière, alors qu'il restait quelques tours à faire, mais j'ai pu me relever, dépasser à nouveau quelques coureurs et retrouver ma 16e place, position à laquelle j'ai fini la course.

Dans la première course de MX1, après le premier tour, j'étais en 14e position, puis j'ai été dépassé par quelques coureurs qui m'ont fait redescendre à la 18e place, où je suis resté pendant presque toute la course. Mais, je suis tombé dans l'ornière du même virage qu'à la première course de MX2. Alors, j'ai été dépassé par un groupe des coureurs qui m'ont rétrogradé à la 22e place. Malgré cela, je me sentais encore sûr de moi et je me suis mis en mode d'attaque pour le reste de la course. J'ai dépassé le groupe des coureurs, qui m'avait doublé auparavant, et j'ai entrepris de dépasser un autre coureur au dernier virage, pour atteindre la 17e place, mais je n'ai pas pu le rattraper.

Dans la deuxième course MX2, l'équipe de la télévision m'a demandé de porter un casque avec une caméra intégrée pendant la course. Jamais personne n'en n'avait porté un auparavant, lors d'une course, c'était donc une belle occasion pour moi. Tout ce qu'ils voulaient vraiment, c'était de saisir l'action en temps réel dans le premier tour. J'ai fait un bon départ et j'ai été dans les 10 premiers pendant quelques tours, jusqu'à ce qu'un coureur tombe, juste devant moi, à travers un tas d'ornières dans un virage. Malgré cela, j'étais encore dans les 20 premiers, alors j'ai continué. Vers la moitié de la course, j'ai perdu toute mon énergie, j'ai dû ralentir et j'ai terminé la course en 22e position.

Dans la deuxième course MX1, je me suis présenté à la ligne de départ ayant l'impression que je n'avais plus aucune énergie pour lutter. À l'entrée du 1er virage, je me trouvais en bonne position, jusqu'à ce que un coureur tombe devant moi. J'ai failli le frapper, mais en l'évitant, j'ai chuté à mon tour. Mais je me suis relevé, j'ai ramassé ma moto et j'ai continué en pensant que tout n'était pas encore fini. J'ai commencé par lancer une attaque soutenue, mais après une ligne droite à très grande vitesse, j'ai failli tomber à nouveau. À cet instant, j'ai réalisé qu'il ne me restait plus d'énergie et qu'il fallait que je joue de prudence pour pouvoir finir la course. Finalement, j'ai terminé en 24e position.

Tout compte fait,  je pense que j'aurais dû me retirer après ma deuxième manche de MX2, cela m'aurait permis d'engranger des points pour la MX1. Mais, j'avais commencé la compétition avec l'objectif de terminer toutes les 4 courses et je l'ai fait. Seule une poignée de coureurs ont déjà accompli cela dans ce championnat. Au classement général en MX1, j'ai fini à la 20e place.

Il y a un grand nombre de personnes qui, dans les coulisses, ont déployé beaucoup d'efforts pour soutenir cette équipe, afin qu'elle réussisse aussi bien en tant que ministère, qu'en tant qu'équipe de compétition de motos. À vous tous, qui nous ont aidés, de quelque manière que ce soit, merci beaucoup pour votre dévouement et votre support ! Nous sommes impatients de vivre ce que Dieu nous réserve pour l'avenir.

Je voudrais aussi remercier, pour leur soutien, Mainland Sand and Gravel ltd., New-Way Motorsports, Canadian Kawasaki Motors, Friesen Plastic Products ltd., Wild West Fencing inc., Fly Racing, et Enzo Racing.

Retourner