Nouvelles

Rapport de course de Jessica Foster, le 1er juin

juin 6, 2008

Présenté par : Jessica Foster

Gopher Dunes fut une expérience particulière cette année. Quel plaisir de revoir mon père ! Il a ramené ma moto de Sault Ste-Marie et il est venu me chercher à l'aéroport de Toronto vendredi soir.

Samedi nous avons participé aux courses de la catégorie Dames du championnat provincial.

J'ai dû abandonner la première course à cause d'un problème mécanique rapidement réparé par mon père (n'eut été de lui, je n'ose imaginer ce qui aurait pu arriver ! ). Disons que nous étions rudement fiers d'avoir choisi les courses de samedi pour nous ajuster. L'équipe Leading Edge Kawasaki était sur place et offrait aide. J'aimerais remercier chaleureusement ces gens d'avoir été si prévenants.

Lors de la deuxième course, je suis arrivée 2e, derrière Jocelyne. Durant cette course, le ciel s'est tellement assombri qu'il était difficile de voir devant soit, puis une pluie torrentielle mêlée de grêle et des vents violents ont fait rage. Dans la catégorie des gars, ils auraient sûrement arrêté la course, mais puisque de toute évidence, les filles sont plus résistantes, nous avons bravé la mousson. Il est en fait devenu plus facile de piloter sur le circuit rendu plus humide. Je dois avouer que j'aime mieux ce circuit quand il est boueux que lorsqu'il est sec. Après la course, le retour à la remorque nous a eu peu brisé le cœur. Notre EZ-UP 1988 (pas facile du tout à assembler) était embouti entre la voiture de mon père et la remorque. Il a fallu 20 ans pour en venir à bout et je n'ai aucun regret à lui dire adieu...

Il va sans dire qu'après s'être levé à 5 h (3 h à Calgary), piloté toute la journée et lavé le tout, j'étais enchantée de retourner à l'hôtel. Mon père et moi avons dormis comme des loirs.

Dimanche (jour de course nationale) j'étais satisfaite de ma performance sur le circuit.

La barrière de la première course s'est abaissée et j'ai pris un départ passable. Ça a dû me motiver et de quelconque façon, je me suis retrouvée sur une ligne intérieure. Je me suis fait écraser par une autre pilote, ce qui m'a un peu secouée. J'ai versé quelques larmes, repris le dessus et je me suis remise en piste. Mon devant était pas mal tordu et j'ai retiré la partie mécanique que mon père et M. Giroux avaient installée. Il a ensuite été plus facile de piloter. J'étais derrière Jacqueline et Heidi pendant toute la course. Pour les spectateurs qui avaient manqué le premier tour et pour ceux qui étaient un peu confus, j'avais l'air de bénéficier d'un bon jeu en 3position. J'ai réussi à rattraper mon tour de retard et à finir 10e.

Lors de la deuxième course, j'ai pris un départ convenable (pas de quoi me vanter) et j'étais environ 10e. Ça m'a pris un petit bout de temps pour dépasser les filles en 5e et 4positions, puis j'ai donné le meilleur de moi-même pour rattraper Jocelyn. Je crois que je l'ai prise par surprise, car j'avais une bonne longueur d'avance sur elle après être passée en tête. Elle a ensuite tourné les gaz à fond. Nous avons eu une super bataille pendant les quatre tours qui ont suivi. Tous ceux qui connaissent Gopher Dunes savent combien quatre tours sont long, particulièrement quand on vient d'en faire six. Elle m'a dépassée alors que j'étais 3e au dernier tour et j'ai fini 4e au classement général.

Résultats :
1- Jacqueline Ross 1re et 1re
2- Joceline Killough 3e et 3e
3- Jolene Van Vugt 5e et 2e
4- Sylvie Levasseur 7e et 5e
5- Jessica Foster 10e et 4e

Heidi Cooke 2e et 0, car la moto n'est pas démarrée.

Je suis maintenant 5e au pointage, à seulement 4 points de la 4e position.

Je tiens à remercier : Direct Cash ATM ainsi que Bow Cycle, Kawasaki Canada, Superior Suspension Settings, Amsoil, Troy Lee Designs, Oakley, OGIO, Hinson, VP Fuels, DC shoes, Weisco, PerformX, Transworld MX, Cometic Gaskets, Rude Girls, ma mère et mon père.

Retourner