Nouvelles

Pourcel, pilote de Monster Energy/Pro Circuit/Kawasaki, imbattable à Unadilla

août 19, 2009

En aspergeant les pilotes et les admirateurs de champagne, après avoir remporté ses deux courses à Unadilla et s'être offert une victoire au classement général, Christophe Pourcel, pilote de Kawasaki, a célébré son 21e anniversaire avec un peu d'avance.

Il entamera donc la prochaine manche du Championnat avec six points d'avance sur les autres concurrents. Quant à son coéquipier, Jake Weimer, il a également eu une bonne fin de semaine. Il a fini 3e dans chacune de ses deux courses, s'offrant la 3e place au classement général. De plus, il a été choisi pour faire partie de l'équipe américaine qui participera à l'édition 2009 du Motocross des Nations. Après avoir été blessé à la deuxième manche, Austin Stroupe est remonté en selle a terminé sa deuxième course à une solide 6e place, se plaçant 12e au classement général. Dans la catégorie des 450 cm3, Gareth Swanepoel, de Monster Energy Kawasaki, a fait, avec style, ses débuts américains sur une grosse cylindrée. En effet, il a fini ses deux courses respectivement 7e et 6e, pour une 6e place au classement général. Timmy Ferry, quant à lui, il a terminé ses deux courses 11e et 7e, obtenant une 10e place au classement général.

Juste un jour avant son 21e anniversaire, Pourcel a fait l'une des meilleures courses de sa carrière à Unadilla. Ce pilote français a vraiment dominé ses deux courses qu'il a remportées avec plus de 20 secondes d'avance sur le reste du peloton. Pourcel, qui souffre de problèmes d'estomac depuis le début de l'année, ne se sentait pas très bien avant le début de la course, mais, une fois qu'il avait franchi la grille de départ, il a oublié ses maux.

« Parfois il faut savoir être patient et attendre son jour, et aujourd'hui c'était le mien », a déclaré Pourcel. « Je ne me sentais pas très bien avant le départ, donc je me suis totalement concentré sur ma course. Je n'avais pas besoin de me sentir bien avant la course. Tout ce dont j'avais besoin, c'était de me sentir bien sur ma moto. »

Après seulement une journée de course sur la Kawasaki KX450F Monster Energy, Swanepoel avait l'air très à l'aise sur la moto. Il a pris de bons départs dans les deux courses et a fait des courses puissantes. Il s'en est fallu de peu pour qu'il finisse dans les 5 premiers.  
 
« Je suis vraiment heureux d'être venu et d'avoir fait du bon boulot, bien que j'aurais aimé faire encore un peu mieux », a déclaré Swanepoel. « C'est vraiment super, parce qu'aujourd'hui, j'ai fini 6e au classement général et la semaine dernière j'étais également 6e au classement général du Grand Prix. C'était une bonne course pour moi. »

Entre les deux courses, les arbitres de l'AMA ont annoncé que Weimer ferait partie de l'équipe qui participera à l'édition 2009 du Motocross des Nations. Cet événement se déroulera au début d'octobre à Franciacorta, en Italie. Weimer concourra dans la catégorie MX2 et il devra se surpasser, car, depuis 3 ans, c'est Ryan Villopoto, aux commandes de sa KX250F, qui domine dans cette catégorie.

« C'est un immense honneur. Je suis super heureux d'aller en Italie et d'y courir de nouveau. En 2007, j'ai participé à un Supercross en Italie, donc je connais un peu l'endroit. C'est vraiment un privilège que d'avoir été choisi et je suis impatient d'y être et de faire du bon boulot », a déclaré Weimer.
 
Avec la saison qui file à vive allure, Pourcel espère pouvoir garder son sang-froid, lors des trois dernières manches. Avec six points d'avance, il sait que a lutte pour la couronne sera acharnée jusqu'à la dernière manche du Championnat, qui aura lieu sur le circuit de Steel City, à Delmont, en Pennsylvanie.

« Je vais me concentrer sur une course à la fois. Je vais me rendre aux courses pour essayer de les gagner, mais je ne veux pas faire d'erreurs », a-t-il déclaré.

Pour participer à la course de samedi, Swanepoel a quitté la Belgique, son pays de résidence, le mardi. Dès qu'il a atterri, il s'est rendu, en voiture, dans le nord-ouest de l'État de New York pour faire un tour rapide sur une piste locale, le jeudi. Le décalage horaire n'était pas son seul ennemi, la chaleur et l'humidité accablantes lui ont donné du fil à retordre pendant les deux longues courses.

« C'est difficile de devoir faire un si long voyage pour participer à une compétition de motos », a déclaré Swanepoel. « Heureusement, j'ai plutôt bien surmonté le décalage horaire et le fait que ma KX450F roulait si bien m'a vraiment aidé. Finalement, mon plus gros problème, c'était la chaleur. Pour la plupart des gars ici, il ne faisait peut-être pas chaud, mais pour moi, qui suis habitué aux températures de la Belgique, il faisait trop chaud. » Malgré une longue absence, Ferry a démontré sa rapidité à Unadilla en devenant de plus en plus puissant et rapide vers la fin de la course. L'endurance est généralement l'une des dernières choses qu'un pilote récupère après une blessure. Il semble donc que le travail acharné de Ferry et son expérience ont porté leurs fruits. En effet, il a réussi à dépasser plus de 40 pilotes, lors des deux courses. « Cela faisait si longtemps que nous n'avions pas participé à une course que j'ai été un peu surpris de mon endurance », a déclaré Ferry. « Je suis une force de la nature, mais après une si longue absence, je ne savais pas de quoi j'étais encore capable. Je ne sais pas si ma rapidité dans les derniers tours était due à mon endurance ou, tout simplement, à une poussée d'adrénaline. Une chose est sûre, j'ai vraiment puisé au plus profond de moi-même, car je voulais faire la meilleure course possible. »
 

Retourner