Nouvelles

Parkes et Hacking continuent de travailler fort

juin 29, 2009

Malgré une fin de semaine difficile de travail et d'efforts, Broc Parkes et Jamie Hacking (pilote remplaçant) de l'équipe Kawasaki World Superbike n'ont pas pu se qualifier pour le Superpole après les dernières qualifications qui ont eu lieu aujourd'hui.

Parkes a failli réussir son coup. Toutefois,  il l'a manqué par deux places  après deux jours où les conditions climatiques étaient quelquefois instables. Ce n'est pas la première fois que cela lui arrive en 2009. Il est 22e sur la grille à Donington et vise à se  rattraper d'un nombre considérable de places, lors des deux courses WSB qui se dérouleront demain sur une piste qu'il connaît bien.

Pour sa deuxième course WSB hors des États-Unis, Hacking s'est qualifié 25e sur un circuit de course très exigeant et parfois spécial. Donington représente en fait la deuxième course à domicile de l'année pour Hacking, car il est né au Royaume-Uni et a encore de la famille à Lancashire, sa ville natale.

Long de 4,023 km la piste de Donington se caractérise par une première partie qui est rapide et onduleuse et une dernière section qui a trois zones de freinage d'urgence, englobant une chicane et deux virages en épingle à cheveux. Le réglage de la moto est toujours une solution intermédiaire pour ce genre de piste, mais, jusqu'à présent, il est difficile de trouver une solution idéale.

Broc Parkes a déclaré : « Ce fut vraiment une fin de semaine difficile jusqu'ici; J'ai eu des difficultés à prendre les virages et cela nous a ralenti. Nous avons essayé un certain nombre de réglages sur la moto, mais nous avons toujours le même problème, pour une raison ou pour une autre. C'est la première fois cette année que nous ne nous sommes pas qualifiés pour le Superpole. Évidemment, toutes les autres équipes améliorent aussi leur stratégie ».

Jamie Hacking a affirmé : « Pour l'instant, il est difficile de prendre les virages en moto et cela ne nous donne pas trop d'assurance pour  avancer. Ce tracé est génial, il a été bien conçu et bien construit. Mais, quand on se bat pour une position, il nous joue de mauvais tours. Les cambrures ici compliquent aussi un peu plus les choses. Je suis sûr que nous pouvons essayer quelque chose d'autre demain pendant l'échauffement ».

Retourner