Nouvelles

Parker s’offre deux podiums en Ohio après la clôture de la saison 2009 du Championnat national.

octobre 16, 2009

Bien que le Championnat national du Canada se soit terminé fin août, John Parker n'avait pas remisé ses bottes de course pour attendre la prochaine saison sur circuit à ce moment-là. Ce n'est qu'après s'être rendu aux États-Unis pour participer, juste pour le plaisir, au programme double qui a eu lieu la fin de semaine du 10 et 11 octobre au Richwood Fair Grounds de Richwood, en Ohio, qu'il a décidé de prendre un repos bien mérité.

 

« Je voulais m'offrir au moins une bonne course avant de dire adieu à la saison 2009 et pour cela, j'ai dû attendre jusqu'à octobre et me rendre aux États-Unis. La fin de semaine pluvieuse du 12 septembre à Welland avait été catastrophique pour moi, et la finale du Championnat canadien, prévue quelques semaines plus tard à Petrolia, avait été annulée à cause de la pluie », a déclaré Parker. « Je ne voulais pas finir la saison sur cette mauvaise note, parce que la dernière course de la saison est celle qui te reste à l'esprit. C'est avec son souvenir que tu traverses le long hiver, alors il vaut mieux qu'elle soit bonne. C'est pour ça que je voulais terminer la saison sur une note positive. »

 

Pour Parker qui, pendant des années, avait déjà couru sur un certain nombre des circuits plats de l'Ohio, c'était la première fois qu'il s'attaquait à un défi sur le circuit long d'un demi-mile de Richwood. Il avait entendu des propos favorables sur ce circuit et il voulait les vérifier par lui-même. Des pluies diluviennes tombées sur toute la région le jour précédent l'événement avaient un peu perturbé la préparation du circuit, mais tout était rentré dans l'ordre en milieu de d'après-midi. La course du soir a donc  eu lieu sans anicroches.

 

Parker a participé au 450 Pro et au Pro Open auquel participaient plus d'une demi-douzaine des meilleurs pilotes américains du national dont Matt Weidman, Ricky Marshall, Ben Evans,  Tchad Rahall, et Zak Palmer.

 

Même s, en se rendant à Richwood, l'objectif principal de Parker était de courir une bonne course dans une ambiance sans pression, il rêvait également de conclure sa saison de courses avec des résultats mémorables. Malgré de mauvais départs à toutes ses courses, Parker a, à chaque fois, offert des spectacles dignes de son statut de vice champion du 450 Pro et du Pro Open du Championnat canadien 2009.

 

Dans les épreuves éliminatoires, Parker a chaque fois réussi à se frayer un chemin vers la tête de la course. Ensuite, il s'est lancé dans la bataille avec le peloton de tête pour s'assurer une place sur le podium à la fin de la course. Avec une impressionnante victoire dans la course éliminatoire de l'Open et une deuxième place dans celle du 450, il s'est assuré un départ de la 1re rangée pour la finale de chacune des deux catégories.

 

Malgré ses bonnes positions de départ, Parker a dû encore déployer beaucoup d'efforts pour se démarquer. Dans la catégorie 450, après avoir été ralenti au départ de la course, il a dû lutter avec 4 autres pilotes avant de pouvoir s'installer à la deuxième place, juste derrière Weidman. Malheureusement, bien qu'il ait rapidement rattrapé Weidman après s'être débarrassé des autres pilotes, il a manqué de temps pour lancer l'offensive et lui arracher la première place.

 

Dans la catégorie Open, Parker s'est retrouvé à la toute dernière place après le premier tour, mais il a continué à pousser à fond pour rattraper les pilotes de tête. Ensuite il a, une fois de plus, réussi à se frayer un chemin à travers le peloton pour s'installer derrière Weidman. Il a fini la course encore une fois à une remarquable 2e place.

 

« Aussi bien lors de mes courses éliminatoires que lors de mes courses finales, j'ai dû me frayer un chemin vers l'avant à partir de l'arrière du peloton. J'ai donc perdu beaucoup d'énergie en jouant au jeu de rattrapages et de doublages. J'ai vraiment dû faire énormément d'efforts pour pouvoir réaliser ces résultats, mais le moindre petit effort en valait la peine », a déclaré Parker. « Dans un sens, il est plus gratifiant de transformer un départ médiocre en une excellente position à la fin de la course que de prendre un bon départ et finir à une excellente position. Globalement, j'ai eu beaucoup de plaisir cette fin de semaine et j'ai terminé ma saison sur un coup d'éclat. Une fois encore ma Kawasaki a été impeccable, faisant de ma saison en une saison parfaite, sans aucune défaillance mécanique. »

 

Après une première excellente journée du programme double, Parker était gonflé à bloc et attendait avec impatience la deuxième journée de cette fin de semaine. Malheureusement, des problèmes politiques sont survenus et ont conduit à l'annulation des courses du dimanche. Parker n'a donc pas pu prendre sa revanche sur Weidman.

 

 « C'était quelque peu décevant, surtout après avoir parcouru une si longue distance pour arriver à Richwood, mais au moins nous avons eu une journée de courses », a déclaré Parker. « La déception aurait été encore plus grande si j'avais fait de mauvaises courses le samedi, car il n'y aurait pas eu une deuxième chance pour se rattraper. Après avoir apprivoisé le circuit le samedi, j'étais convaincu que j'allais réaliser des résultats encore meilleurs le dimanche. Maintenant, je me souviendrais toujours de cette fin de semaine en me disant « Que se serait-il passé si les courses n'avaient pas été annulées? » 

John tient à remercier les personnes suivantes pour leur fidélité et leur soutien indéfectible : Len Shpeley, Jake Vanroon, Connie Vanroon, Dawn Parker.

Il tient à remercier également ses précieux commanditaires qui contribuent à rendre tout cela possible : Les Moteurs Kawasaki Canadiens Inc., Inglis Cycle Centre, Scorpion Helmets, 26 Twenty Six Suspension, Hot Cams - Pivot Works, IM Leathers, Bickle Racing, Extreme Measures Kustom Paint, Saddlemen, Ron Wood Racing, A&A Racing.

 

 

 

Retourner