Nouvelles

Parker s’assure la plaque nº 2 après d’excellentes fins de courses à Leamington et à Wheatley.

septembre 4, 2009

Lors de la finale du programme double de la saison, qui a eu lieu le 22 et 23 août respectivement à Leamington et à Wheatley, John Parker de l'équipe de course Kawasaki s'est assuré la plaque no 2 au classement général du Championnat canadien de hors route.

 Heureusement, la tempête de pluie, qui a sévi pendant toute la fin de semaine dans le sud-ouest et le sud de l'Ontario, a contourné Leamington et Wheatley. Le samedi et le dimanche soir, les partisans des courses sur sentiers ont eu le plaisir d'assister à un programme de courses impressionnant. En effet, les pilotes luttaient pour les positions finales du CMA qui dépendent du nombre des points engrangés.  

 C'était juste une routine pour le vétéran Parker, plusieurs fois champion du Championnat national de hors route. Dans la course au titre, bien que la plaque no 1 était pratiquement hors d'atteinte pour lui, il a fait ce qu'il fallait faire pour se garantir la place de vice champion.

 Après les championnats nationaux qui ont eu lieu le 8 août à Belleville, Parker était passé de la première à la troisième place au classement général, et cette situation ne l'enchantait pas.

 « Je savais que ça allait être très difficile de reprendre la première place à Don Taylor », a déclaré Parker. « Mais je savais aussi que j'allais donner le meilleur de moi-même pour, qu'au pire des cas, je puisse tout de même finir 2e. La 2e place n'est pas la 1re, mais c'est tellement mieux que la 3e! ».

 À la fin de la compétition, Parker occupait la 3e place au Pro 450 et la 2e à l'Open Pro. La combinaison de ses points lui a permis d'occuper la 2e place au classement général de la saison. Mais ne vous attendez pas à voir Parker concourir l'année prochaine avec la plaque no 2 sur sa moto. Bien qu'il ait le droit de la mettre si tel est son souhait, il préfère garder la plaque no 11, car celle-ci lui porte chance et elle est devenue sa marque sur les sentiers du Canada.

 Lors des deux dernières épreuves de la saison, nous avons assisté au choc des titans notamment entre Parker, Taylor, Doug Lawrence, Colin Heggarty, Chris Evans, Mike Labelle et Scott Sehl. Lawrence et Heggarty pilotaient, tout comme Parker, des Kawasaki.

 « Dans la course du samedi, le but ultime était de gagner le maximum de points, tandis que, dans celle du dimanche, le but était d'avoir la meilleure stratégie. Je savais déjà que je ne pourrais pas reprendre la 1re place à Taylor, même si je gagnais les courses. Je me suis donc concentré pour finir aux places qu'il fallait pour que je puisse m'assurer la 2e place au classement général du Championnat », a déclaré Parker. « À Wheatley, ma seule préoccupation était Lawrence. Je devais m'assurer qu'il reste derrière moi. »

 Sur le circuit de Leamington, long d'un demi-mille (0,8 km), Parker a sorti le grand jeu pour s'assurer la 2e place dans l'épreuve de qualification du 450 et la 3e dans celle de l'Open. Ces positions lui ont permis de prendre le départ de la première rangée dans les deux finales. Dans la finale du 450, Parker, aux commandes de sa fusée KX450, a pris la tête au départ de la course. Il a mené presque pendant toute la course, mais malheureusement, vers la fin, Mike Labelle l'a dépassé. Il a finalement dû se contenter de la 2e place à la fin de la course.

 Parker a également pris la tête au départ de la dernière course de l'Open, mais il fut dépassé par Taylor et ensuite par Jon Cornwell. Les deux vétérans ont dominé le reste de la course et face à Cornwell, Parker a dû plier et se contenter de la 3e place à l'arrivée. Parmi les 5 pilotes arrivés en tête, Parker était le seul à piloter une moto avec un moteur monocylindrique, alors que tous les autres ont franchi la ligne d'arrivée sur des motos beaucoup plus puissantes, propulsées par des moteurs à bicylindre en V.

 « Cela aurait été génial de remporter la victoire, mais j'étais quand même satisfait de mes résultats. Ils me mettaient dans une bonne position pour pouvoir m'assurer la 2e place du Championnat la nuit suivante », a déclaré Parker. « Mes motos roulaient excessivement bien et elles faisaient exactement tout ce que je voulais qu'elles fassent. Personne ne se fait de cadeaux, donc finir 2e ou 3e était excellent ».  

 À Wheatley, le circuit, long d'un demi-mille, s'est démontré très difficile pour les combattants des sentiers. Il ne ressemblait guère au circuit ovale sur lequel ils avaient couru cinq semaines plus tôt. Cependant, sans se laisser démonter, Parker avait mis de côté la pression et le stress causés par la dernière course de cette saison. Sur la piste, il avait mis les gaz pour se qualifier 5e dans la catégorie 450 et remporter la victoire dans l'épreuve de qualification pour la catégorie 600 Pro. Là encore, il s'est assuré des départs de la première rangée pour les courses finales.

 La course finale du 450 s'est avérée être une routine pour Parker. Il n'a pris aucun risque et il n'a pas forcé, car il savait qu'il devait encore courir dans la catégorie 600. Il a fini 4e, ce qui lui a permis d'accumuler quelques points. Gardant le meilleur pour la fin, Parker a décollé rapidement de la ligne de départ de la finale du 600, prenant la tête dès le départ de la course.  Il est resté en tête pendant un certain temps jusqu'à ce que Taylor, champion en titre, réussisse à se faufiler et à le dépasser. Parker a dû ensuite lutter contre l'Américain Jeremy Higgins, pilote invité de la course, derrière qui il a terminé la course en 3e.

 « Dans la finale du 450, je ne me suis pas battu trop fort, car je voulais me réserver pour pouvoir donner un vrai spectacle aux partisans, à Kawasaki et à mes autres commanditaires dans la dominante catégorie 600. J'ai donc fait une course tranquille et sécuritaire, pour m'assurer les points dont j'avais besoin », a déclaré Parker. « Dans la course du 600, j'étais déterminé à prendre de nouveau la tête dès le départ afin de m'assurer la plaque nº 2 et, par conséquent, une place sur le podium. Je suis heureux de pouvoir dire qu'à la fin de tout ça, j'ais rempli ma mission. Ce fut une bonne saison pour moi. Je voudrais saisir cette occasion pour remercier tous mes commanditaires et, en particulier, Kawasaki Canada. Sans leur appui, rien de tout ceci n'aurait été possible.

 John remercie les personnes suivantes pour leur fidélité et leur soutien indéfectible : Len Shpeley, Jake Vanroon, Connie Vanroon et Dawn Parker. Il remercie également ses précieux commanditaires qui contribuent à rendre ses courses possibles : Les Moteurs Kawasaki Canadiens, Inglis Cycle Centre, Scorpion Helmets, 26 Twenty Six Suspension, Hot Cams - Pivot Works, IM Leathers, Bickle Racing, Extreme Measures Kustom Paint, Saddlemen, Ron Wood Racing, A&A Racing 

Retourner