Nouvelles

Misano s'avère difficile à maîtriser pour le duo du Superbike.

juin 22, 2009

Le jour de la course de Misano, Broc Parkes et Jamie Hacking ont chacun connu des problèmes différents qui les ont empêchés de gagner le moindre point à la finale de la course, malgré leurs performances brillantes des essais. 

La première course de 24 tours de la journée a commencé sur un circuit détrempé. La piste s'est toutefois asséchée graduellement. Les nouvelles règles de course sans interruption climatique ont été appliquées pour la première fois dans le Championnat du monde de Superbike. Ces règles interdisent l'interruption de la course pour des raisons climatiques, mais permettent aux pilotes de changer de machine en cours de course, si la météo l'exige. Cela signifie que presque tous les coureurs ont changé de moto en milieu de course. À l'ouverture, Hacking était 16e et Parkes 17e.

La deuxième course s'est déroulée entièrement sur une piste sèche.  Mais, les deux pilotes n'ont pu ni égaler ni améliorer leur meilleur temps réalisé, lors des essais. Parkes fut, par conséquent, très déçu de terminer de nouveau à la 17e place, quant à Hacking, il était encore plus déçu de sa 22e place.

Au classement du Championnat, Parkes conserve la 18e place et Hacking, la 20e.

Commentaires de Broc Parkes : « Pour moi, cette fin de semaine était pleine de contradictions. Le vendredi, j'étais super content de notre 5e place, mais nous avons dû lutter au Superpole pour réaliser un excellent tour et j'ai ralenti dans la deuxième partie de la course, pour la première fois cette année. La pluie qui est tombée pendant la première course a, de toute évidence, rendu les conditions très difficiles. De plus, nous avions choisi les mauvais pneus, donc j'ai vraiment eu du mal avec l'adhérence jusqu'à ce que la pluie cesse. Le temps que je change les pneus, il était trop tard pour pouvoir gagner des places. Comble de malheur, j'ai pris un mauvais départ dans la deuxième course. J'avais l'impression que la direction était mauvaise sur la moto, j'ai donc vraiment eu du mal dans les virages. Nous avions essayé beaucoup de réglages pendant cette fin de semaine, mais sans résultats encourageants. Lutter pour la 17e place est vraiment très décevant aussi bien pour moi que pour toute l'équipe. Tout ce que j'espère, c'est que nous aurons une meilleure course à Donington. »

Commentaires de Jamie Hacking : « Dans la première course, je ne comprenais pas très bien les règles concernant les pneus, car aux États-Unis, aucun changement de pneus n'est permis pendant une course. J'ai donc vu trop tard le panneau m'indiquant de rentrer au stand. C'était vraiment démoralisant, d'autant plus que j'espérais terminer dans les 10 premiers. Dans la deuxième course, j'ai pris un assez bon départ et, cette fois, je n'ai pas commis la même erreur qu'à Miller. En effet, cette fois-ci, lorsque les virages étaient bondés, je les prenais plus calmement. J'avais perdu quelques places, alors j'ai foncé. Mais, malheureusement, j'ai heurté l'arrière d'une moto et je suis sorti du circuit. J'étais à la traîne dans le dernier tour et je n'ai pu remonter que de quelques places. Je suis vraiment déçu pour l'équipe et pour moi-même. J'espère simplement que la course de Donington sera meilleure. »

Retourner