Nouvelles

Magny-Cours est la prochaine cible les pilotes Kawasaki du WSBK.

septembre 27, 2011

WSBK Magny-Cours, France, le 27 septembre 2011 -  Après quelques récents sommets pour  l’équipe WSBK officielle Kawasaki, Tom Sykes et Joan Lascorz arriveront en France en sachant que les résultats à venir seront très importants en cette fin de saison 2011 qui approche.

Sykes est venu à un cheveu d'une place sur le podium à Imola la fin de semaine dernière et eu la malchance d’avoir à se retirer de la deuxième course. Lascorz a également été capable de démontrer un bon rythme à certains moments dans les deux courses d'Imola, mais sa position de qualification en dehors du Superpole 16 fait en sorte qu'il ne serait pas capable de se mesurer contre les hommes de tête dans un circuit où il est bien difficile de dépasser.

Après une victoire à Nürburgring pour Tom Sykes, et avec les top-cinq performances ayant été mis par Tom et Joan cette année, le podium est le but ultime pour chacune des courses à 23 tours en France pour dimanche le 2 octobre.

Au classement du championnat, Tom est actuellement 12ème et 13ème Joan, avec seulement deux points qui les séparent.

Magny-Cours est un défi très différent par rapport à la disposition vallonnée d'Imola. Le circuit français, 4.411 kilomètres de longueur, est une escale régulière sur le calendrier du WSBK mais les spectateurs ne verront pas le pilote de Kawasaki World Superbike Chris Vermeulen en compétition cette fois-ci. Chris espère être entièrement prêt pour la course à la ronde finale de l'année, au Portugal, le 16 octobre prochain.

Roberto Rolfo et Mark Aitchison (équipe Kawasaki Pedercini) ne sont également pas séparés les uns des autres par beaucoup et seulement qu’avec une petite marge dans le classement du championnat, avec «Roby» 18e sur 39 points et «Atcho« seulement par une place et trois points en arrière.

Tom Sykes: «Maintenant, nous avons prouvé que nous pouvons performer dans des conditions humides nous sommes ravi d’arriver sur le sec. Je suis très heureux d'aller de l'avant en France et reprendre là où nous nous étions quittés - qui est constamment dans le top quatre ou cinq. C'est mon objectif, être là dans toutes les pratiques, Superpole et courses. Avoir eu un bon Superpole à Imola nous a certainement aidé dans les courses. Il y a un peu de différence entre Imola et Magny-Cours, ces circuits sont construits différemment et les coins sont pires en France. Le secteur du milieu n'est pas idéal pour le Superbike, mais je ne déteste pas ça du tout. Pour l’instant je bâtis ma confiance sur du positif et me sent impatient de commencer ce tour. "

Joan Lascorz: «Notre rythme de course peut être bon et il était à nouveau à Imola. Nous pouvons regarder à ceci comme un effet positif de la fin de semaine dernière. J'espère faire mieux aux qualifications afin que je puisse m’en tirer avec les coureurs plus rapides. Je suis arrivé à la maison avec un désir presque immédiat de quitter et me rendre à Magny-Cours. Je suis en train de compter les jours jusqu’à la prochaine course. J'espère qu'avant la fin de la saison, je pourrai obtenir un vrai bon résultat.

Retourner