Nouvelles

Les séries Ninja de Kawasaki démarrent en force au circuit CTMP

août 20, 2015

 

BOWMANVILLE, ON – Le début des séries de course Ninja 300 de Kawasaki a produit une paire de batailles spectaculaires au circuit Canadian Tire Motorsport Park samedi et dimanche dernier.

 

La nouvelle série met en scène des modèles de motos sportives Ninja 300 identiquement modifiées en collaboration avec les Séries du Championnat national canadien de Superbike Mopar organisées par l’équipe de Professional Motorsport Productions , une firme de Toronto et avec le parrainage direct des Moteurs Kawasaki Canadiens.

 

L'événement inaugural était un évènement sur invitation seulement tenu en conjonction avec le traditionnel programme double de fin de saison de la tournée nationale de CSBK MOPAR 2015 qui avait lieu au circuit Canadian Tire Motorsport Park.

 

Au moment de l'événement à Mosport, les Ninjas avaient déjà subi des tests approfondis par John Sharrad d'Accelerated Technologies et Rob Egan de Brooklin Cycle Racing.

 

Les modifications comprennent des chocs de suspension arrière Elka, fourche internes de Accelerated Technologies et systèmes d'échappement Hindle Racing Titanium Evolution. Hindle a également fourni les supports de silencieux et stands avant et arrière, tous conçus par Scott Cartier. Le tout est complété pas une coque de Hot Bodies Racing et une mise au point sur mesure de Dynojet Power Commander Fives.

 

Des pneus en caoutchouc Dunlop Sportmax Alpha 13 seront disponibles sur chaque site national, avec aussi des options de pneus de course plus lisse de DOT Dunlop gracieuseté de Pro 6 Cycle.

 

Les victoires de course ont été partagées entre l'ancien champion Superbike canadien Michael Taylor de Toronto et l’ancien vétéran canadien de la course sur route Matt McBride, de Mississauga, Ont. qui a également été en compétition dans l'événement de la fin de semaine Mopar CSBK.

 

La vedette du spectacle et vainqueur du championnat de ces deux courses est nul autre que Doug Lawrence, champion de circuit Flat track bien connu, également de Mississauga. Il fut  la seule personne à être sur le podium à deux reprises et n'a jamais été dans une course sur route de moto de sa vie.

 

"Je ne savais pas où les drapeaux étaient ou quand le tour recommençait", a admis Lawrence. "Je pense que c’était pas mal pareil à la course du Mile, vous devez utiliser la même stratégie. Vous allez probablement pas prendre la tête mais vous faites simplement glisser vos yeux vers l'endroit où vous voulez être et utilisez la poussée. "

 

"Je me sentais à l'aise avec le rythme de la deuxième journée, mais pour le dimanche tout s’est  intensifié. Même si je me suis fait dépasser dans les virages, j’ai toujours pu revenir en utilisant ma poussée. "

 

"Je tiens à dire un grand merci à Kawasaki pour avoir organisé un tel évènement."

 

Les six premiers au classement de samedi et dimanche avaient moins d'une seconde d'écart au drapeau à damier, et tout le monde a eu un sourire accroché au visage quand ils sont revenus dans les stands, proclamant qu'ils n’avaient pas eu du fun comme ça depuis longtemps. "

 

Le samedi Taylor a devancé Lawrence par 0,177 sec, et avec le coureur en provenance de  Kawasaki Moto USA  Adam Faussett de Kent, Wash. qui termine troisième, l’ancien coureur, de 250GP canadien Adam Roberts, de Bedford, N.-É. quatrième et Pascal Bastien, moto journalistes de Laval, au Québec cinquième et Costa Mouzouris de Montréal sixième. Tous on terminés par seulement 0,780 secondes.

 

Pour dimanche,  McBride a pris la tête et dépassé Roberts, Lawrence, Bastien, Fausett et Taylor, cette fois avec 0,836 secondes prenant la tête du top six.

 

À présent, nous savons que Taylor aimerait que la série soit étendue à un niveau mondial dans un proche avenir. Plus significatif encore, l'opinion a été appuyée par Faussett. Adam de son côté avait participé à une série Ninja 250 sur la côte ouest des États-Unis il y a cinq ans. Il est aussi un directeur  de district de longue date chez Kawasaki Motor USA.

 

À partir de 2016, Kawasaki va parrainer la série de Ninja 300 modifiées à chaque ronde de la tournée canadienne de MOPAR Superbike. Les concurrents amateurs peuvent se procurer un ensemble pour effectuer des modifications à leur Ninja 300 par l’entremise des Moteurs Kawasaki Canadiens.

 

À l'heure actuelle, la série est prévue pour une durée de deux ans et ce jusqu’en 2017. On peut déjà prédire que ça va être un événement unique au Canada, mais si Taylor et Faussett obtiennent leurs souhaits. . .

 

Vous pourrez visionner par l’entremise du site web officiel du championnat Superbike Mopar Canadien : www.csbk.ca, la couverture vidéo complète d’une des courses Ninja 300 de Kawasaki à l’intention des VIP et des Médias de cette fin de semaine.

 

Retourner