Nouvelles

Les championnats régionaux du Canada de Supermoto, 6e tour. Vicki Schouten

août 21, 2007

Nous sommes arrivés à Shubie le mardi après-midi, juste à temps pour avoir assez de lumière du jour, obtenir le programme mis en place et trouver l'épicerie locale. C'était mon premier voyage à Shubenacadie et j'étais très impatiente de rouler sur un nouveau circuit. Shubie a certainement ses propres caractéristiques. Le fait que ce circuit soit accidenté et très technique peut effrayer un grand nombre de coureurs. Mais pour moi, c'était tout le contraire... ma ZX-6R  roulait parfaitement bien et, mis à part l'absence d'un amortisseur de direction, tout était en ordre. C'était absolument génial de pouvoir rouler sur le circuit Atlantic Motorsports Park.

Comme j'étais nouvellement arrivée sur le circuit, je me suis retrouvée à faire des essais un peu imprudents le vendredi et le samedi. J'étais encore en train d'essayer d'apprivoiser la piste et de mémoriser tous les endroits où se trouvaient les bosses. Il n'y avait pas trop de lignes droites autour de Shubie, mais je tenais à m'assurer que je les aurais toutes explorées avant le dimanche.

La séance de qualifications pour la AM600, qui s'est déroulée le samedi, s'est relativement bien passée. Au début, j'ai été un peu frustrée de ne pas atteindre le temps que je voulais, mais, je suis acharné et, j'ai finalement réussi à me qualifier en 29e position et j'ai amélioré mon temps habituel de 2 secondes, 5 centièmes. Quand j'ai regardé la ligne de départ et que j'ai vu qu'il y avait essentiellement des coureurs de la Nouvelle-Écosse, région où se déroulait la course, j'ai su que la compétition serait difficile.

La compétition se déroulait le dimanche et les partisans de Shubenacadie étaient venus en force ! Soit dit en passant, nous avons découvert que ma chevelure pouvait être un outil de marketing. Je ne peux vous dire combien de personnes qui sont venues me voir dans notre stand pour me dire qu'elles trouvaient super de voir une femme s'aligner dans une course qui était dominée par les hommes. Évidemment, ce sont mes longs et flamboyants cheveux blonds qui étaient à l'origine de toutes ces confidences.

La course AM600 a débuté au milieu de l'après-midi, sous le soleil et la chaleur. Je savais qu'un bon départ était important dans cette course, car Shubie offrait très peu de possibilités de dépassement, une fois la course lancée. J'ai réussi un bon départ, dépassant presque toute une rangée de coureurs ! Depuis que je sais parfaitement manœuvrer mon embrayage, tout va très bien. Mes départs sur la ZX-6R s'améliorent de plus en plus ! Malheureusement, un des coureurs, dans la rangée devant moi, n'avait pas eu un très bon départ. En fait, lorsque le feu est passé au vert, il est resté complètement immobile. J'ai dû faire une embardée sur le côté et freiner à bloc pour éviter de lui rouler dessus...

Cela m‘a coûté quelques positions que je venais de gagner avec brio. J'ai dû travailler dur à l'entrée du premier virage pour regagner ma position et finalement me coller derrière un autre coureur, que j'ai essayé de dépasser pendant toute la course. Je savais que j'avais un meilleur temps de tour de circuit que lui, mais il a tenu bon et m'a rendu la tâche difficile.

À la fin, je l'ai dépassé et j'ai réussi à rentrer à la maison avec une 25e place dans ma poche, pour ma toute première course nationale AM600 à Shubenacadie. J'avais raté de peu mon objectif qui était de faire partie du « top 20 », mais la moto avait très bien roulé et je j'étais parfaitement sûre que je serais là, à la prochaine compétition.

Shubenacadie a été une expérience fantastique et les admirateurs et les organisateurs ont été remarquables. Le moins que l'on puisse dire est que le circuit, lui-même, a beaucoup de caractère... et je vais y retourner en 2008 !
La prochaine course est la finale des championnats régionaux du Canada de Supermoto, qui aura lieu à Shannonville, du 31 août au 2 septembre.

Grâce au formidable soutien de Kahuna, de CKM et de Kawasaki Motors USA, ma moto A et moi, nous sommes de nouveau réunies. Je n'aurais pas pu y arriver sans vous, les gars, et je vais travailler d'arrache-pied sur les circuits pour mériter votre confiance ! J'espère vous voir tous à Shannonville, dans quelques semaines !

Retourner