Nouvelles

Le Vert de la St-Patrick était de mise à Indianapolis avec une Victoire pour Ryan Villopoto et Monster Energy Kawasaki

mars 19, 2012

Irvine, Californie, (le 19 mars 2012) – Ryan Villopoto de l’équipe Monster Energy Kawasaki a conquis Indianapolis au Supercross Monster Energy de l’AMA. Villopoto a remporté sa troisième victoire d'affilée et augmente son avance de points à 54 points. Broc Tickle de l’équipe Monster Energy / Pro Circuit / Kawasaki a terminé huitième dans la soirée tandis que Jake Weimer a échoué aux qualifications pour la principale après avoir terminé quatrième dans la (LCQ) course de la dernière chance pour les qualifications. Dans la classe Supercross Lites, Monster Energy / Pro Circuit / Kawasaki Darryn Durham a terminé sur le podium à nouveau, en prenant la deuxième place, tandis que son coéquipier Blake Baggett a terminé quatrième.


Un-Deux-Trois


Villopoto a remporté sa troisième victoire consécutive à Indianapolis malgré le fait d’avoir dû à surmonter un début lent et à faire sa place jusqu’à la tête. À la fin de la soirée, Villopoto a mené dès le cinquième tours en route vers sa sixième victoire de la saison.


«La piste était vraiment difficile ce soir", a déclaré Villopoto. "Il était si glissante, il fallait aller lentement, pour aller vite. Si vous auriez essayé d'être trop agressif c’a aurais pris plus de temps. Je savais que j’avais la formation nécessaire et l'endurance pour durer, et je me suis installé à mon rythme pour récolter la victoire. "


Seconde Place


La course Supercross Lites a fait cette fois-ci l'histoire à Indianapolis. Pour la première fois, une course principale de Supercross Lites a subi un redémarrage en file. Après que le drapeau rouge ait descendu au quatrième tour, un redémarrage à file a dû être exécuté ce qui rappelle les courses sur terrain plat. Au redémarrage, Durham s’était déplacé vers le haut à la troisième position et suite d'un accident du chef de file, il a dépassé et gagné son troisième podium de la saison.


«La piste était vraiment difficile ce soir", a déclaré Durham. "J'ai couru GNCC de sorte que le début à la file était quelque chose que j'avais fait avant, et je suis juste content que ce n'était pas démarrage avec moteur arrêté. J’ai essayé de rouler intelligemment pour garder ma place sur le podium ce soir. "


Rouler à l’Avant


Après avoir obtenu sa victoire à la course de qualifications, Baggett était prêt à mener sa KX™ 250 au podium. Après près avoir gagné le holeshot lors de la principale, Baggett a couru près de la tête du peloton toute la soirée. Il est resté à la tête du peloton en vue du podium, seulement pour se retrouver à court de temps et a fini quatrième.


«J'ai eu un bon départ et tout allait bien pour moi jusqu’à la descente du drapeau", a déclaré Baggett. «Au deuxième départ, je me suis souvenu des jours lorsque je courrais comme amateur et qu’ils nous arrêtaient ainsi pour redémarrer en file. La piste était glissante sur les côtés de sorte qu'il était difficile de se déplacer et faire des passes. "
Combattant Solo


Pour Tickle, la course principale de la soirée du supercross s’avéra un test de volonté roulant la majeure partie seul pour les 20 tours. Après le départ, Tickle s’est installé dans son rythme sur cette piste glissante et s’est lentement déplacé vers le haut à partir d’un départ à mi- peloton, il termina huitième.
"Je n'ai pas eu le meilleur saut hors de la porte», a déclaré Tickle. «Je savais que la piste était glissante et que je devais faire attention. Finir dans les dix meilleurs est toujours un bon résultat, mais je pense que j'ai eu un peu plus. Je vais continuer à travailler dur pour être prêt pour Toronto la semaine prochaine. "


Mauvaise place au mauvais moment


Weimer a fait une course de qualifications serrée en préparation pour l'événement principal. Au premier tour un autre coureur est tombé en face de lui et il n’avait nulle part où aller. Après avoir remonté, le natif de l'Idaho a fait de son mieux pour se déplacer jusqu'à une position de transfert, mais il était incapable de se qualifier pour l'événement principal. Dans la course de dernière chance pour les  qualifications, un mauvais départ mis Weimer derrière et en dépit d'une tentative courageuse pour remonter, il a dû se contenter d'une quatrième place.


"Dans ma course de qualification, j'étais un peu en arrière, et quand Nick (Wey) a tombé je n'avais nulle part où aller», a déclaré Weimer. "La moto de Wey a fait une roue devant moi, je me suis retrouvé bloqué. Je me suis relevé et j'ai essayé de remonter pour reprendre ma place vers le haut, mais j'étais clairement trop loin en arrière. Dans la course de qualification de la dernière chance, j'avais besoin d'un meilleur départ sur cette piste glissante, ce qui n’a pas été le cas. J'ai fait de mon mieux pour essayer d'arriver à l'essentiel, mais ce n'était pas pour ce soir.


Sec peut être coulant


La composition de la piste à Indianapolis était étonnamment glissante à l'intérieur du stade, ce qui a causé des ravages tout au long de la soirée. Bien qu'elle a semblé avoir de l’adhérence, la composition de la piste semblait se décomposer à de nombreux endroits rendant la surface glissante comme de la glace.


Prendre ça cool


Pour Villopoto, sa montée à travers le peloton nous a démontré qu’il avait la patience d'un champion. Ce natif de Washington a été capable de capter la nature de la piste et a su qu’il ne devait pas l’attaquer trop rapidement.


“Ce fut la piste la plus difficile de l'année", a déclaré Villopoto. «Chaque fois que j'ai essayé de pousser un peu plus pour rattraper le temps, je me retrouvais à aller plus lentement. Lorsque je me suis installé dans un rythme régulier j'ai été capable de revoir mes temps et me mettre à faire un meilleur temps de tours de piste. "


Au nord de la frontière


Le Supercross  Monster Energy de l’AMA se dirigera vers Toronto, Ontario, Canada pour la seule ronde à l’extérieur des États-Unis. L’évènement aura lieu au Centre Rogers le 24 mars 2012. Surveillez bien Villopoto prendre encore plus d’avance au pointage et Durham tenter de faire plus de points au classement.


Résultats


Le Supercross Monster Energy de l’AMA
Lucas Oil Stadium – Indianapolis, Ind.
17 mars 2012
Résultats Supercross
1. RYAN VILLOPOTO, POULSBO, WASH., MONSTER ENERGY KAWASAKI
2. Justin Brayton, Murrieta, Calif., Honda
3. Davi Millsaps, Murrieta, Calif., Yamaha
4. Brett Metcalfe, Lake Elsinore, Calif., Suzuki
5. Cole Seeley, Murrieta, Calif., Honda

Classement au Pointage Supercross
1. RYAN VILLOPOTO, POULSBO, WASH., MONSTER ENERGY KAWASAKI, 246
2. Ryan Dungey, Belle Plaine, Minn., KTM, 192
3. James Stewart, Haines City, Fla., Yamaha, 177
4. Davi Millsaps, Murrieta, Calif., Yamaha, 151
5. Kevin Windham, Centreville, Miss., Honda, 146

Résultats Supercross Lites East
1. Blake Wharton, Pilot Point, Texas, Suzuki
2. DARRYN DURHAM, BUTLER, PA., MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI
3. Justin Barcia, Ochlocknee, GA., Honda
4. BLAKE BAGGETT, GRAND TERRACE, CALIF., MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI
5. Jake Canada, Sun City, Calif., Honda

Classement au Pointage Supercross Lites East
1. Justin Barcia, Ochlocknee, Ga., Honda, 120
2. DARRYN DURHAM, BUTLER, PA., MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI, 98
3. Blake Wharton, Pilot Point, Texas, Suzuki, 97
4. BLAKE BAGGETT, GRAND TERRACE, CALIF., MONSTER ENERGY/PRO CIRCUIT/KAWASAKI, 80
5. Ken Roczen, Murrieta, Ga., KTM, 80

Retourner