Nouvelles

Le duo de Superbike officiel de Kawasaki met le cap sur l’Utah

mai 24, 2011

Championnat du monde de Superbike, Salt Lake City, États-Unis, le 24 mai 2011 – Deux des trois pilotes officiels de Kawasaki pour le Championnat du monde de Superbike prendront pièce à la cinquième manche au circuit Miller Motorsports Park (MMP), mais Chris Vermeulen préparera son retour pour les courses suivantes à la place.

Entre la manche précédente qui s’est tenue en Italie et la manche du circuit MMP, Lascorz a eu l’occasion de tester les derniers réglages de la prodigieuse nouvelle Ninja ZX-10R, au circuit Autopolis, au Japon, à l'extrême Ouest du pays. Il se rendra ensuite aux États-Unis, juste à temps pour la fin de semaine de courses, qui aura exceptionnellement lieu du samedi au lundi à ce circuit. La journée de courses au circuit MMP se tiendra lors du jour commémoratif national férié, durant lequel les Américains honorent ses militaires.

Le circuit Miller Motorsports Park est l’un des préférés de Sykes parmi les 13 circuits du championnat. Celui de MMP est très difficile, car il est situé en bien haute altitude comparativement à la plupart des autres circuits et la moto doit tenir à un certain angle d’inclinaison pendant la grande majorité du trajet de 4,907 km. Sykes est présentement 13e au classement général et Lascorz le suit d’un point et d’une place.

Chris Vermeulen continuera de se rétablir en Europe durant la fin de semaine de courses au circuit MMP, mais il fera des essais à Aragon au début du mois de juin pour préparer son retour aux commandes de sa Ninja ZX-10R sans les pressions des fins de semaine de courses régulières. Ces essais particuliers indiqueront à quel point son coude gauche récemment blessé s’est rétabli depuis la  manche précédente à Monza. Cela lui permettra également d’essayer nos différents réglages de moto et de connaître un nouveau circuit. Le circuit d’Aragon est le circuit d’essai de l’équipe de course de Kawasaki et là où aura lieu la septième manche du championnat.

Les pilotes de Superbike de l’équipe Pedercini Kawasaki, Roby Rolfo et Mark Aitchison se rendront eux aussi aux États-Unis pour récolter  plus de points et de victoires. Roby est 17e au classement général et Mark est 18e.

Il n’y aura pas de courses pour le championnat du monde de Supersport au circuit MMP. Les pilotes de l’équipe Kawasaki Provec Motocard.com, Broc Parkes et David Salom replongeront dans l’action aux côtés des autres pilotes dans les principales catégories, à Misano, le 12 juin.

Tom Sykes : « Personnellement, j’ai très hâte à cette course, c’est un coin de pays magnifique et piloter là-bas est un vrai plaisir. Nous avons connu notre pièce de difficultés l’an dernier, mais nous avons une nouvelle moto cette année et cela me donne confiance. J’espère bien sûr que nous pourrons nous améliorer par rapport à l’an passé, mais également améliorer nos résultats des manches précédentes cette année et progresser davantage. Avec un peu de chance, nos efforts remarquables des manches précédentes porteront fruit aux États-Unis. Les principales difficultés pour les pilotes à cette manche sont le changement de fuseau horaire et l’importante hausse d’altitude. À haute altitude, la moto perd un peu de puissance, mais ce dont tu as besoin au circuit de Miller est un réglage de moto qui tourne et conserve une bonne ligne. À un certain bref moment, tu te retrouves complètement à la verticale sur ce circuit. Cela semble évident, mais plus de temps sur la moto nous aurons, plus nous nous améliorerons. »

Joan Lascorz : « Le but de tester la moto au Japon est d’essayer de nouvelles idées et de dire ce que l’on en pense. Mon chef d’équipe est avec moi et j’espère que nous pourrons contribuerons positivement au développement du programme. Notre moto est jeune et a plus de potentiel que ce que nous avons réussi à démontrer jusqu’ici. Le circuit de Miller est enthousiasmant. La hausse d’altitude signifie que les motos sont moins performantes, mais c’est bon pour tous les pilotes. Le circuit présente quelques virages rapides que j’aime beaucoup, alors voyons si nous pouvons en faire une moto facile à manier et puis nous pourrons rouler aussi rapidement que les meilleurs. L’équipe, Kawasaki, mon chef d’équipe et moi sont tous en train d’apprendre les étapes à éviter lors de réglages et celles qui apportent quelque chose de positifs. Il n’est pas facile pour moi de rivaliser immédiatement, en raison du fait que je n’ai pas participé aux essais hivernaux, j’ai une nouvelle moto et je travaille avec une nouvelle équipe, mais je suis certain que nous travaillons avec passion et motivation pour s’améliorer une course après course. Nous préparons la base d’une incroyable  future moto victorieuse. »

Chris Vermeulen : « Je suis déçu de ne pas pouvoir participer aux courses des États-Unis, mais mes blessures ne sont pas encore guéries. L’aspect positif est qu’elles s’améliorent. L’équipe, Kawasaki et moi avons décidé que je ne participerais pas à la course pour me concentrer sur les essais. Ce n’est pas seulement pour que je puisse me reposer et m’entraîner en solo, mais également pour en apprendre davantage sur la moto. Cela signifie que si tout va bien je devrais revenir en force à la manche de Misano; un circuit que je connais très bien. Je n’ai jamais piloté sur le circuit d’Aragon auparavant. C’est une bonne chose qu’avoir l’occasion de l’essayer et de connaître ce circuit avant que nous nous y rendions après la manche de Misano. »

Retourner