Nouvelles

Lascorz est confirmé pour une deuxième saison sous les couleurs de Kawasaki

septembre 10, 2009

Pendant que Joan Lascorz finissait 7e aux séances de qualifications qui avaient lieu à Nürburgring, son équipe saisissait l'occasion pour confirmer qu'elle allait de nouveau courir officiellement sous les couleurs de Kawasaki, l'année prochaine.

 

Lascorz a de nouveau signé avec Kawasaki Provec Motocard.com, prolongeant ainsi un partenariat qui a déjà fourni d'excellents résultats et qui augure des choses encore meilleures pour l'avenir.

 

Aux commandes de sa Ninja ZX-6R, Katsuaki Fujiwara s'était qualifié pour la 6e place sur la grille de départ et il s'était aligné une place devant Lascorz sur la deuxième rangée, pour la course de 19 tours, de dimanche.

 

L'unique séance de qualifications avait commencé sous un ciel assombri par des nuages menaçants. Seuls deux tours avaient pu être complétés avant que les drapeaux ne soient sortis, avertissant de l'apparition des gouttes de pluie sur certains tronçons du circuit. Heureusement, les conditions atmosphériques se sont finalement améliorées et les meilleurs temps de tour ont été battus.

 

Commentaires de Joan Lascorz : « Nous avons eu un petit problème technique avec la moto cet après-midi, lors des qualifications et de ce fait, nous ne pouvions réaliser notre meilleur temps de tour aussi facilement. Nous allons continuer à travailler sur la configuration de la moto dans la soirée. Nous allons comparer nos résultats de la première séance avec ceux de la séance de cet après-midi pour trouver la meilleure combinaison. Nous sommes sur la deuxième rangée, mais ce n'est pas vraiment un problème. Sur ce circuit, un départ de la première ou de la deuxième rangée, c'est toujours bon. »    

 

Commentaires de Katsuaki Fujiwara : « Nous devons seulement trouver la bonne configuration de la moto pour obtenir un meilleur équilibre, mais nous y sommes presque. Mon meilleur temps de qualifications, qui est de 1 min, 59 s et 7 dixièmes, était à peu près le même, peu importe la configuration. Mais en termes de rythme de course, dans des conditions réelles nous devrions être tranquilles.

 

 

Retourner