Nouvelles

Lascorz court dans son pays d’origine

mars 31, 2009

L’Espagnol Joan Lascorz anticipe avec beaucoup d’enthousiasme la manche qu’il disputera à Valence, dans son pays d’origine, pour deux bonnes raisons. Tout d’abord, le souvenir des gloires passées de Valence sera également un stimulant pour son coéquipier Katsuaki Fujiwara. Deuxièmement, c’est là que, l'année dernière, il a remporté sa première victoire dans la catégorie du Championnat du monde de Superbike.

Lors des essais de Valence, Lascorz a donné une démonstration convaincante avec sa Kawasaki Ninja ZX-6R 2009 qui s’améliore à vue d’œil. Dans cette course qui se déroulera dans son pays d’origine, il vise très haut, une fois de plus.

Pour Fujiwara, plus expérimenté, Valence a également été un lieu de succès. En effet, sur ce circuit étroit et difficile de 4,005 km, le populaire Japonais a remporté 4 victoires, dont une en 2003.

Mercredi et jeudi de la semaine dernière, le duo officiel de Kawasaki était heureux de pouvoir essayer la dernière série de modifications et de réglages, qui ont été effectués sur leurs nouvelles machines. Cette année, celles-ci en sont encore aux premiers stades de développement. Lascorz et Fujiwara étaient particulièrement heureux de pouvoir essayer les spécifications du nouveau moteur de Kawasaki Heavy Industries et de son partenaire technique, Akira.

Aux essais de Valence, Lascorz a réalisé un meilleur temps que celui de l’année dernière. Pour sa part, Fujiwara a battu son propre record de 2007 qui était de 1 min, 37.57 s. Les résultats de simulations de course, qui ont eu lieu durant la dernière semaine des essais, étaient aussi positifs. Chaque pilote a systématiquement fini sous la barre de 1 min, 37 s.

Joan Lascorz nous a confié : « Nous avons essayé de nombreux réglages au cours des essais de Valence, notamment avec la fourche, l'ensemble de la géométrie du châssis et certaines nouvelles spécifications du moteur. Même s’il nous reste encore du travail à faire, nous avons réalisé des tours de piste à une grande vitesse. Nous sommes parvenus à un bon compromis en ce qui concerne la configuration de nos motos et nous avons pu tester différents pneus, également. Lors de la dernière fin de semaine de course au Qatar, nous avions mal configuré la moto parce que nous n'avions pas eu la chance de l’essayer là-bas, avant les essais libres. Nous espérons que nos essais de Valence nous permettront de faire mieux cette fois.

Quant à lui, Katsuaki Fujiwara a déclaré : « Nous avons eu la chance d'essayer toutes les nouvelles spécifications du moteur. Moi, j’en préfère certaines, tandis que Joan en préfère d’autres. Nous allons donc travailler sur la manière de maximiser les avantages des deux. Nous avons également modifié l’embrayage, afin de réduire le broutage du train arrière, ce qui a fonctionné. Mais le plus important, c’est que nos simulations de course ont été rapides et cohérentes. Nous espérons donc revivre les mêmes conditions le jour de la course. J'aime le circuit de Valence, il convient à mon style de conduite, j'espère donc que nous pourrons avoir de très bons résultats là-bas. »

 

 

 

Retourner