Nouvelles

La victoire : Un travail d’équipe. Entrez dans le monde de Jonathan Rea

décembre 21, 2015

 

Pour les épreuves de course du Monde en SBK, l’équipe de soutien technique n’est pas toujours visible. Dans ces épreuves d’équipe ultimement sportives, le travail commence pour la plus part du temps avant même que le coureur fasse son apparition sur le circuit. Il faut dire que la vraie première personne à entamer le travail est probablement l’ingénieur de chez KHI qui a donné son approbation pour le lancement d’un nouveau modèle – comme le Ninja ZX-10R 2016 que Jonathan Rea conduira dans les prochaines semaines au championnat du Monde SBK.

 

Si on pense à ceux qui entoure le coureur en terme d’efforts hebdomadaire c’est l’équipe Kawasaki dans le puits, une panoplie de spécialistes qui interagissent directement avec le coureur et c’est grâces à eux que les pièces du casse-tête sont remisent en place.

 

La structure normale dont adhère KRT, est d'avoir un chef d'équipe, un ingénieur en électronique, un chef mécanicien, d'autres mécaniciens et un homme aux pneus. Ce sont ces gars que vous pouvez voir dans le puits, en collaboration avec les coureurs pendant les séances d'essais et les courses.

 

Dans cet article, nous nous pencherons sur les opérations des écuries de Jonathan Rea, révélant plus sur son équipe, les gens qui en font partie et pas seulement ceux en uniforme les fin de semaines de course à la télé.
 
Nom: Pere Riba
Titre: Chef d’équipe
Âge: 46 ans
Vous êtes originaire d’où? Et ou vivez-vous maintenant?
  Matadepera, Espagne.
Vos qualifications? Je suis un ex-coureur – J’ai 28 ans d’expérience dans le monde de la course et un ex-coureur d’essais pour
 KHI.
Quand avez-vous rejoint l’équipe KRT? De 2003 à 2007 comme coureur. De 2005 à 2011 comme pilote d’essai pour KHI. 2010 jusqu’à maintenant comme chef d’équipe.

 

Décrivez-vous en 10 mots? J’aime mon travail, c’est ma passion. Si vous n’avez pas la passion de la course, il sera difficile de grandir  professionnellement. J’essaie d'apprendre quelque chose de nouveau à chaque jour.

 

La meilleure chose à propos de votre travail? Le sentiment intérieur quand nous atteignons des victoires.

 

Hobby / Sport / vos intérêts? Famille et amis – et le golf (pas vraiment le temps ces temps-cis!). Et de  s’améliorer chaque jour, professionnellement et personnellement.

 

Comment est Jonathan Rea – comme personne dans l’écurie et en dehors du travail? Il vous rend plus professionnel. Il aime et respecte chaque personne autour de lui.

 

Quelle est votre plus grand souhait pour Noël? De continuer à pouvoir profiter de la course et de voir mes enfants grandir en étant plus heureux de jours en jours.

 

 

 

JR commente: «Pere est un homme qui est en mesure de garder son calme dans les moments critiques. Il a un grand sens de la réalité. Il a été dans mes chaussures au niveau du championnat du monde. Alors, quand il me regarde, il est capable de transposer ces données comme c’était lui-même. Il est tellement intelligent. Honnêtement, je sous-estimais son intelligence avant de joindre les rangs de l’équipe. Je n’ai rien à redire à propos de lui! Quand on travaille, on travaille, quand le travail est fini il y a lieu de passer une bonne soirée en sa compagnie. Et dès que nous sommes revenus  à l’écurie nous savons que c’est le temps de travailler ".
 
Nom: Paolo (Paolesio) Marchetti
Titre: Ingénieur en électronique moteur
Âge: 37 ans
Vous êtes originaire d’où? Et ou vivez-vous maintenant?
   Je suis originaire de Rome, je vis présentement à Perugia en Italie.
Vos qualifications? 17 ans en WSBK, depuis 2003 avec Kawasaki
Quand avez-vous rejoint KRT? Je suis entré chez Kawasaki avec l’équipe Bertocchi en 2003, et par après PSG-1 de 2005 à 2007. J’ai des contacts direct avec KME depuis 2008
Décrivez-vous en 10 mots?
Grande, blonde, sexy… Ha-ha ! J’aime le feeling de regarder la moto quand elle sort d’une courbe plus vite que toutes les autres!

 

Pire chose à propos de votre travail? Ne peut pas vraiment penser à quelque chose de mauvais en particulier mais un vol retardé me fait monter la pression!
La meilleure chose à propos de votre travail? Être en mesure d’être à la fine pointe des connaissances en fait de motos et la montée d'adrénaline avant que la lumière rouge s’éteigne.

 

Meilleur circuit pour le boulot?  Phillip Island et Portimao.
Hobby / Sport / vos intérêts? J’aime la musique, l'escalade, la randonnée, l'astronomie et la photographie. J’aime aussi l’Enduro.
Comment est Jonathan Rea
 - comme personne dans l’écurie et en dehors du travail?  À l’'extérieur de l’écurie c’est une personne incroyablement agréable, facile, conviviale et même un fêtard :). Dès que la visière descend, il devient un monstre de course, concentré, talentueux; vous pouvez être sûr qu'il va essayer de passer!
Quelle est votre plus grand souhait pour Noël? Un PS4!
Honnêtement mes plus grands désirs sont trop personnels :)

 

 

 

JR commente: "Paolo est probablement l'ingénieur en l'électronique des plus humains que je connaisse. Il est un jeune homme et il a beaucoup de connaissances. Il est très intelligent et il peut comprendre mes états d’âme quand c’a vient aux ajustements de la moto. Il doit avoir des «yeux carrés» parce qu'il est constamment en train d’adapter de nouvelles stratégies, axées sur la recherche des données journalières. Il est le seul italien d’une écurie entièrement espagnole donc quand Barcelone s’est mesuré a l’équipe de Rome de la ligue de football des Champions - Barcelone les a martelé - Paolo n’était pas vraiment content! Il a été gâté avec la culture alimentaire en Italie, il est assez difficile à plaire à  table!
 
Nom: Oriol (Uri) Pallares Iranzo
Titre: Mécanicien en chef
Âge: 33 ans

 

Vous êtes originaire d’où? Et ou vivez-vous maintenant?  Sant Boi de Llobregat, Espagne.
Qualifications? CEV, Champion en World Endurance, WSSP, WSBK.

 

Quand avez-vous rejoint KRT? Je connais Guim (Roda, gérant de l’équipe) et Alvar Garriga (Gérant technique) depuis plusieurs années. En 2011 ils m’ont offert la chance de rejoindre leur projet et je les remercie encore beaucoup pour m’avoir donné cette opportunité.

 

Décrivez-vous en 10 mots? Calme, passionné, compétitif, amical, 10 mots c’est trop long…!

 

Pire chose du travail? La pause estivale de WSBK est trop longue.

 

Meilleure chose du travail? - Ma job…

 

Meilleur circuit pour le boulot? - Peut-être Jerez. J’aime le circuit et me souviendrai toujours de notre victoire comme champion du monde à Jerez.

 

Hobby/sport/intérêts? Motocross, course de motos en général et autre sports.

 

Comment est Jonathan Rea  - comme personne dans l’écurie et en dehors du travail?  Honnêtement il est la même personne. Après un an de travail avec lui je me sens tellement chanceux de pouvoir travailler avec lui et nous avons une bonne relation.

 

Quel est votre plus grand vœu pour Noël? De répéter les résultats de 2015
 
 
JR commente: Je passais beaucoup de temps avec Uri et Turu, au début de la saison, quand je suis arrivé à Barcelone. Uri s’occupais de moi comme un frère. J’irais même jusqu’à dire qu’il est un de mes plus grands amis. Je me suis confié à lui au sujet de choses des plus personnelles et je dirais qu'il est l'un des êtres humains les plus dignes de confiance que je connais. Cette relation personnelle se transfère également quand je roule à moto, je lui fais confiance pour tout, mémé pour ma vie. Il supervise et est en charge de tout le travail effectué sur la moto. Je sors souvent souper avec lui et sa femme. Le lien que j’entretiens avec toute mon équipe est tissé serrée et pour ce qui est d’Uri, je peux dire que nous avons un lien spécial et en plus, il est toujours égal à lui-même, pas de super hauts, et pas de supers bas. Il est toujours relax pour discuter et probablement assez intelligent pour aller loin dans ce sport et devenir un grand chef d'équipe dans le futur. Il est toujours en train de vérifier la roue avant de ma moto, la serre encore plus, et reviens pour la vérifier. C’est le genre qui vérifie les choses trois fois tellement qu’il faut que je lui dise : Uri arrête!"

 


Nom: Arturo (Turu) Perez Marcet        
Titre: Mécanicien
Âge: 28 ans
Vous êtes originaire d’où? Et ou vivez-vous maintenant?
  Rellinars, Espagne
Qualifications? J’ai étudié la mécanique compétitive à Monlau. J’ai aussi travaillé comme menuisier lorsque j’étais aux études.
Comment avez-vous rejoint KRT? Je connais Guim depuis longtemps et je lui ai demandé de m’engager.
En 2008, j’ai commencé à travailler pour lui. Nous avons commencé avec une équipe WSS privée et en 2009 nous sommes devenus l’équipe officielle de Kawasaki en Supersport du Monde.
Décrivez-vous en 10 mots? Je suis un bon gars qui aime les motos, les courses et gagner!
Pire partie du travail? Démonter les installations quand la course est terminée.

 


Meilleur circuit pour le boulot?  À Silverstone en 2012 quand nous avons eu notre première victoire WSBK avec Loris Baz.

 

Hobby/sport/intérêts? La course Enduro , le racquet ball. Passer du temps avec ma bonde, mes amis et ma famille. Se reposer à la maison.
Comment est Jonathan Rea  - comme personne dans l’écurie et en dehors du travail?  Il est complètement différent dans les deux situations. Dans l’écurie il est professionnel et ambitieux. A l‘extérieur  du travail il est cool. Il nous a ouvert sa maison à nous les gars de l’équipe, il est un homme heureux avec sa femme et ses enfants.

 

 

 

JR commente: "Turu a le même âge que moi et on s’entends bien ensemble. Nous avons beaucoup d'intérêts en commun. A Barcelone, au début de l'année, Uri, Turu et moi étions comme les enfants de l'équipe. On a fait du motocross ensemble et Turu est vraiment le fun lorsqu’il s’amuse. Il peut garder un grand sourire pendant tout le week-end. Que ce soit à 7 :30 le matin ou à 22 :30 le soir. Il ne se prend pas trop au sérieux. Il est toujours un gars avec des histoires drôles et là pour s’amuser ! Uri et Turu travaillent bien ensemble sur la moto. Uri et lui sont à un niveau assez similaire sur un motocross. Turu tombe aussi amoureux assez facilement. Nous l’avons surnommé  '  Docteur Love ' parce qu'il est tombé éperdument  amoureux après une semaine. Il est un bon gars. "
 
Nom: Pau Raruell Ramoneda
Titre: le gars aux pneus
Âge: 27 ans
Vous êtes originaire d’où? Et ou vivez-vous maintenant?
  Sabadell/Barcelone Espagne

 

Qualifications? J’ai travaillé pendant sept ans aux championnats espagnols et ceux de la Méditerranée et pour cinq ans  à l’usine Sherco

 

Comment avez-vous rejoint KRT?  A cause de Turu.
Décrivez-vous en 10 mots?
 Je suis sérieux au travail, je suis prêt à tout.
Pire partie du travail? Je n’ai rien à me plaindre.

 

Hobby/sport/intérêts? Motocyclettes, la montagne, le vélo de montagne, le football et les chiens.

 

Comment est Jonathan Rea  - comme personne dans l’écurie et en dehors du travail?  Il est vraiment professionnel, il est comme de la famille pour moi, une vraie bonne personne.
Quel est votre plus grand vœu pour Noël? Gagner le Championnat de Superbike du Monde pour 2016.
 
JR commente: "Pau est notre nouveau gars aux pneus et je ne le connais pas encore très bien mais c’est un bon gars, il est un bon ami d’Uri et Turu. Il vient du championnat d'Espagne et possède de l’expérience en fait de motos. Il est très calme comme personne, c’est le nouveau dans l’équipe et je suis confiant que notre bonne humeur va l’affecter un jour ou l’autre. À l'heure actuelle, il est vraiment désireux d'apprendre, il pose beaucoup de questions à Pere en tout le temps. Il a de grandes bottes à remplir car l'année dernière c’est Pere Villanova qui faisait office de gars aux pneus, il étaitprobablement trop qualifié pour la job, il travaille maintenant pour Showa. Pau semble bien motivé à apprendre c’est important pour Pere Riba pour la planification des essais et des fin de semaines  de course. Mais Pau semble assez mystérieux dernièrement, il se peut qu’il soit un agent double, il parle bien doucement  et ne dit pas grand-chose! "

 

Retourner