Nouvelles

L’équipe de course WSB de Kawasaki conclut son programme d’essais en Espagne à Jerez

janvier 4, 2010

L'équipe de course de Kawasaki World Superbike a récemment conclu une intense période d'essais avec deux journées de course à Jerez et poursuit maintenant avec confiance ses préparatifs pour l'année 2010.

 Chris Vermeulen s'est dit particulièrement impressionné par les progrès réalisés au cours des dernières semaines, malgré le fait d'avoir perdu la quasi-totalité de la dernière journée d'essais alors que les conditions de la piste étaient mauvaises. « Il a plu de façon intermittente lors des essais. La surface de la piste n'était jamais vraiment sèche ou trempée, » a-t-il expliqué.

 La première journée lui a toutefois donné l'occasion en or de tester pour la première fois sa moto sur une surface mouillée uniforme. Il explique : « J'ai fait entre 45 à 50 tours de piste sous la pluie lundi. La pluie était constante. J'ai ainsi pu essayer ma motocyclette avec une monture glissante et des pneus de pluie. Je connais bien la piste de Jerez et la sensation d'y conduire. J'étais impressionné par le niveau d'adhérence et la façon dont nous avons travaillé avec la moto. Nous avons amélioré la motocyclette, c'était très bien. »

 « Nous avions besoin de faire des essais sur le moteur, les systèmes électroniques et la suspension. Nous avons effectué le plus d'essais possible sous la pluie », a indiqué Chris. « Normalement, si le résultat est bon sous la pluie, il sera relativement le même en condition sèche. Nous avons définitivement amélioré la motocyclette, mais de plus amples essais sur piste sèche sont nécessaires. Les prochains essais seront lors des tests officiels à Portimao à la fin de janvier. Ce sera l'occasion de nous mesurer à la compétition. »

 Vermeulen résume ses premières expériences avec la Ninja ZX-10R comme suit : « Nous avons eu trois sessions d'essais en Espagne en décembre. La chance était avec nous puisque nous avons eu du beau temps sec pendant quatre jours et une journée complète sous une pluie. Je me sens maintenant à l'aise sur ma motocyclette et j'aime la coopération de mon équipe. La communication s'est grandement améliorée, nous travaillons bien ensemble et devenons une équipe de plus en plus forte. »

Retourner