Nouvelles

Kawasaki: une réussite mondiale au circuit

novembre 12, 2012

Avec les préparatifs de la saison 2013 déjà entamés, il est maintenant temps de reprendre notre souffle et revenir sur certains succès internationaux de la Ninja de Kawasaki que nous qualifierions de stellaires.

Pour Kawasaki, 2012 restera longtemps gravé dans nos mémoires comme étant la saison ou nous avons vu la Ninja ZX-10R et la ZX-6R faire un bond en avant en termes de compétitivité dans pratiquement tous les championnats majeurs dans le monde entier. Du plus haut niveau mondial jusqu’au très respectés championnats nationaux, des machines de course du monde en Superbike jusqu’aux machines Superstock légèrement modifié, les coureurs de ZX Ninja ont bénéficié de victoires successives tout au long de la dernière saison.

Pour ce qui est des machines de production dérivées en Superbike et pour le Championnat du Monde en Supersport, Tom Sykes et Loris Baz ont ramassé bien des victoires, avec Sykes, marquant quatre victoires dont neuf au Superpole. Et, fait à retenir, Sykes est arrivé à moins de 0,5 points de remporter le championnat.

Baz, ayant été capable d’acquérir ses premières expériences au guidon d’une moto de World Superbike qui, par fait interposé, fut suite à l’accident majeur de Joan Lascorz, un coureur régulier de la KRT, a gagné la course de Silverstone et réussi à remporter 3 podiums. Si Joan, n’avait pas subi de lésions à la colonne durant les essais, Joan aurait surement remporté toutes les courses de 2012.

Pour ce qui est du Championnat du Monde en Supersport, Kenan Sofuoglu et son équipe Kawasaki Lorenzini ont remporté le titre de façon convaincante. Un premier effort superbe pour Sofuoglu en tant que pilote Kawasaki, qui a trouvé la ZX-6R de 600cc un compagnon conçu pour les victoires en décrochant quatre victoires et neuf podiums au total.

Sheridan Morais, le co-équipier de Kenan a également remporté un podium, tandis que Fabien Foret (Kawasaki Intermoto Step Racing) a remporté deux courses et se place au top quatre. L’équipe d’avant-garde indienne MSD-RN, qui a adopté les machines Kawasaki et qui ne rejoint la série qu’en 2012 à Brno en République Tchèque, a également marqué un succès au podium quand Dan Linfoot remporta la troisième ronde finale à Magny-Cours.

La Coupe FIM Superstock 1000 a offert, quant à elle,  de nombreuses occasions aux pilotes Kawasaki en 2012, avec Bryan Staring qui a remporté trois victoires pour l'équipe Pedercini et sa Ninja ZX-10R et démontra qu’il était un véritable candidat au championnat à mesure que la saison tirait à sa fin. Mais ce fut une ronde finale moins chanceuse pour Bryan lorsqu’il a vu son ancien coéquipier de l’équipe Pedercini et éventuel pilote MRS Kawasaki Jeremy Guarnoni marquer une victoire à la maison et décrocher le troisième rang du championnat, avec une place devant Staring. La Ninja ZX-10R s'est avérée si efficace tout au long de 2012, que Kawasaki remporta le Championnat des Manufacturiers tant convoité.

Le monde des courses d’endurance a également été un terrain fertile pour les meilleurs coureurs ZX-10R de Kawasaki, avec l'équipe française SRC qui remporta une victoire célèbre au 24 Heures du Mans en établissant un record de distance. Kawasaki remporte pour la troisième année consécutive cette course très prestigieuse. Pour 2012 nous avons eu Julien Da Costa, Grégory Leblanc et Freddy Foray qui avaient également remporté le prestigieux Bol d'Or de 2012, un record remarquable pour une équipe qui n'était même pas supposée d’être des participants à plein temps pour cette série.


L’équipe Louis Moto 33 ont, eux aussi apporté leur Ninja ZX-10R de Kawasaki en classe Superstock à la victoire au Mans, ce qui prouve les capacités de cette moto de modèle standard à la piste ainsi qu’avec  sa version en Superbike.

 

En BSB, sans doute le plus grand et le meilleur championnat national au monde, Kawasaki a également marqué d’énorme succès avec la série Ninja. Shane Byrne, un coureur d’expérience dans de nombreuses catégories a rejoint l'équipe de Rapid Solicitors Kawasaki pour 2012 et dûment gagné un championnat Superbike  passionnant faisant preuve de bravoure et brillance. Il a remporté les trois courses lors de la manche finale et a fini en tant qu’irrévocable gagnant du championnat. Il a marqué 8 courses victorieuses en tout, ce qui apporte son total à 18 podiums. Au Championnat britannique de la classe Superstock 1000, Keith Farmer a gagné pour les Rapid Solicitors Kawasaki par une marge de 50 points. Vincent Cox (ILR Kawasaki) a terminé troisième au classement final. La catégorie Superstock 600 a également été remportée par un pilote Kawasaki avec le talent prometteur de Lee Jackson qui décrochera le titre au  guidon de sa Ninja ZX-6R de l’école de course Walker.

Le Championnat de Superbike Français est aussi une importante série en France et une autre dans laquelle les motos Kawasaki se sont démarquées. Maîtres de plus d'une discipline, l’équipe Kawasaki Racing Team SRC a vu Julien Da Costa gagner 10 victoires et 5 deuxièmes places en 16 courses dans la catégorie Superbike, tandis que Grégory Leblanc a remporté dix courses et décroche la première place en catégorie Supersport. Et,  pour très bien souligner leur superiorité, l'équipe Kawasaki SRC a gagné toutes les courses d'endurance et championnats auxquels ils ont fait partis.

En Italie, le duo de l'équipe Puccetti, Stefano Cruciani et Mirko Giansanti ont terminé respectivement deuxième et troisième sur leur Ninja ZX-6R dans la classe Supersport CIV. En Allemagne Daniel Sutter a été finaliste dans la catégorie Supersport sur sa Kawasaki ZX-6R Schnock. Hugo Martinez a également terminé deuxième dans la classe Motorsport Open du Portugal sur sa Kawasaki 600cc.

Carmelo Morales (LaGlisse Kawasaki) a remporté la classe CEV StockExtreme d’Espagne, avec Marcos Solorza qui a ramassé le titre de Corsaire (coureur privé) avec sa moto de PLRacing Kawasaki. Horst Saiger sur sa ZX-10R et Pascal Nadalet sur sa ZX-6R ont remporté les championnats suisses dans leur catégorie Superstock respectives.

Sur la routes les pilotes Michael Dunlop et Ryan Farquhar à l’Isle of Man TT ont terminé respectivement avec une deuxième et troisième place dans la course Superstock 1000 au guidon de leur Ninja ZX-10R de Kawasaki.

La saison 2012 a été un millésime pour les équipes de course Kawasaki à travers l'Europe. Tout le monde a maintenant hâte à 2013 pour voir d'autres succès qu’une nouvelle année nous apportera avec de puissants concurrents au guidon de leur Ninja ZX-10R et ZX-6R.

 

Retourner