Nouvelles

Kawasaki domine également la seconde manche du Championnat de France

mars 18, 2010

Kawasaki a eu une fin de semaine couronnée de succès lors de la deuxième manche du Championnat de France qui s'est déroulé à Pernes-les-Fontaines. En effet, les pilotes de Kawasaki ont remporté deux courses, se sont offerts 6 podiums et mènent au classement du championnat MX1 et MX2.

L'équipe de course de Kawasaki :
Sébastien Pourcel était l'une des « vedettes invitées » qui avaient rejoint le peloton habituel des pilotes du Championnat de France Élite, pour la seconde manche du Championnat qui avait lieu à Pernes-les-Fontaines. Pour sa troisième course de la saison, Seb s'est offert sa première victoire depuis le Motocross des Nations en 2008. En effet, il a remporté une des trois courses de la journée et du classement général. Seb n'a pris aucun bon départ, mais lors du tour d'ouverture, il s'est rapidement ressaisi et s'est avancé de l'arrière jusqu'à faire partie des 5 premiers, avant d'engager la lutte pour la victoire. Il a remporté la première course, mais dans la seconde, il a été battu par son coéquipier Xavier Boog qui a eu plus de chance lorsque le groupe de tête est arrivé au niveau des  retardataires.

Xavier a remporté sa toute première course du France Élite après une frustrante épreuve éliminatoire d'ouverture pendant laquelle il a callé deux fois son moteur et a perdu de nombreuses places. Dans la troisième course, Marvin Musquin a obtenu le départ en tête, mais Xavier et Sébastien le talonnaient. Xavier fut son premier adversaire, mais plus tard dans le dernier tour, Seb a chargé et dépassé Marvin. Le jeune français a immédiatement réagi et dépassé, à son tour, Seb pour arracher la victoire. Toute fois, Sébastien a remporté la 1re place du classement général de l'événement. Actuellement, Xavier est deuxième au classement du Championnat avec un point de moins qu'Aranda.

En Espagne, Jonathan Barragan a confirmé sa domination. À ce jour il s'est offert quatre victoires consécutives dans le Championnat d'Espagne. Vainqueur il y a deux semaines à Talavera de la Reina, il a ensuite remporté deux autres victoires à Séville, considérant chaque course comme une bonne occasion pour s'habituer à sa Kawasaki d'usine. La prochaine manche du Championnat aura lieu dans deux semaines à Ténériffe.

Déclaration de Sébastien Pourcel : « C'est super de lutter pour la victoire, mais cela aurait été plus facile si j'avais pris de bons départs. Je suis venu ici avec l'intention de gagner les trois courses et je pense que j'y serais arrivé si je n'avais pas perdu trop de temps pendant les premiers tours pour remonter de l'arrière. Pendant la deuxième course, les retardataires ont été un problème pour moi, j'ai chuté quand j'en ai dépassé un et j'ai perdu la course. Nous avons offert aux admirateurs quelques formidables courses, dont la dernière durant laquelle j'ai lutté avec Musquin jusqu'à la ligne d'arrivée. Je l'ai dépassé dans le dernier tour, mais il a réagi et je suis tombé. Eh oui, c'est ça la course! Le programme du Championnat de France Élite est difficile. Il y a deux séances d'essais et une course de qualification le samedi, ensuite une autre séance d'essais et trois courses le dimanche. Je ne me suis toutefois pas senti fatigué et c'est de bon augure pour l'avenir. »

Déclaration de Xavier Boog : « Ma première course n'a pas été aussi bonne que je l'espérais. J'ai calé le moteur à deux reprises ce qui m'a fait perdre trop de temps. J'ai alors décidé de me venger dans la course suivante et c'est exactement ce que j'ai fait en remportant ma première victoire au France Élite. Dans la dernière course, j'étais à l'aise en deuxième position derrière Musquin lorsque la fatigue m'a envahi dans les dix dernières minutes. J'y suis peut-être allé trop fort lorsque j'ai chargé plus tôt pour pouvoir remonter de la 7e à la 1re place. Je suis toutefois content de ma fin de semaine d'autant plus que les courses se sont déroulées sur un circuit rapide du sud qui n'est pas mon préféré. »

L'équipe Kawasaki CLS :
Après la seconde manche du Championnat, Steven Frossard et Jeremy Van Horebeek sont en tête du Championnat de France Élite MX2. Ils sont tous les deux montés sur le podium pour la deuxième fin de semaine consécutive. Après le circuit de Sommières il y a une semaine, les pilotes du MX2 ont eu droit à un autre circuit damé, rapide et difficile à Pernes-les-Fontaines, mais cette fois-ci, ils se sont montrés compétitifs face aux puissantes 450. Lors des deux premières courses, Steven s'est battu pour la victoire. Dans la première course, Sébastien Pourcel l'a battu de seulement 2 secondes et demie. Dans la seconde épreuve éliminatoire, il s'est de nouveau retrouver a lutté pour la victoire avec Pourcel, Boissière, Boog et Musquin, mais il a perdu toutes ses chances après une petite chute survenue suite à une collision avec un retardataire. Après avoir été frappé par une pierre au niveau de l'estomac pendant les premiers tours, Steven, pilote le plus rapide de cette seconde manche, a été incapable de rouler en tête du peloton lors de la dernière course. 5e au classement général et 2e au classement MX2 derrière le champion du monde en titre, Steven occupe la tête du Championnat suivi par son coéquipier Jeremy Van Horebeek. Ayant découvert un circuit rapide différent des circuits belges, Jeremy a fini 6e dans les trois épreuves éliminatoires, mais il a fait d'énormes progrès tout au long de cette fin de semaine. 

Déclaration de Steven Frossard : « Je suis satisfait de mes deux premières courses, mais la dernière n'a pas été aussi bonne à cause des douleurs que j'avais à l'estomac. Lors de la deuxième course, j'ai perdu toutes mes chances lorsque nous sommes arrivés au niveau des retardataires, car j'ai fait une petite chute. Mais, le plus important est que j'ai eu une bonne vitesse pendant toute la fin de semaine. Le samedi, j'ai joué de la malchance lorsque je me suis retrouvé avec une pierre sur mon support de repose-pied juste avant de franchir le plus grand obstacle du circuit. J'ai alors joué à « Superman » pour faire ce grand saut, mais ensuite je n'ai pris aucun risque, car notre objectif principal est le Championnat du monde et non le Championnat de France. »

Déclaration de Jeremy Van Horebeek : « Entre l'événement de Sommières et celui de Pernes-les-Fontaines, nous avons eu quelques entrainements dans le sud de la France, mais cela n'est pas suffisant pour concurrencer les frenchies qui connaissent ces circuits depuis leurs naissances. Toutefois, je me suis senti de plus en plus à l'aise au fur et à mesure que la fin de semaine avançait. Les dix premières minutes représentent toujours la période la plus difficile pour moi, mais ensuite je deviens plus fort. Maintenant, nous devons travailler sur mes départs. Ici, c'est toujours difficile de lutter contre les 450 du Bud Racing Kawasaki. »

Gregory Aranda a été héroïque à Pernes-les-Fontaines. Pour défendre son leadership dans le Championnat de France Élite, il a couru malgré une grave blessure à la cheville.

Les choses auraient pu être bien pires pour lui, car son accident du samedi lors de la course de qualification du MX1 était très impressionnant. En effet, il avait atterri lourdement sur le sol dur. Souffrant d'une commotion cérébrale, le meneur du Championnat Kawasaki Bud Racing s'était aussi foulé la cheville droite. Malgré cela, avant de se rendre à l'hôpital pour passer des radiographies, Gregory a encore couru quelques tours pour se qualifier lors de la séance de la dernière chance. Il n'avait rien de cassé et le dimanche matin, Greg a essayé de rouler avec une cheville gonflée sur laquelle était posée une contention souple. Après avoir fini la première et la deuxième course respectivement à la 5e et à la 8e place, Greg a pris un bon départ dans la dernière course et a lutté pour remporter l'épreuve éliminatoire où il a fini à la 4e place. En occupant la 4e place du classement général du MX1, il reste le meneur du Championnat avec un petit point d'avance!

Nicolas Aubin a eu une fin de semaine à oublier. En effet, il n'a pu gagner que dix points lors de cet événement. Contraint à l'abandon dans la course d'ouverture, après avoir reçu une pierre sur son casque et ses lunettes, Nico est ensuite tombé à chaque départ. Il n'a pu sauver que quelques points lors de la deuxième course. Son coéquipier au MX2, Dylan Ferrandis, a obtenu de meilleurs résultats et a gagné des points dans chaque course. Lors de la deuxième course, il s'est assuré la 5e place au classement de la catégorie.

Déclaration de Gregory Aranda : « Le dimanche matin, tout le monde m'a conseillé de me reposer, mais je devais essayer de rouler par respect pour l'équipe et pour tous les gens qui travaillent avec moi. Je n'ai pas eu trop de douleurs pendant les échauffements. Jacky Vimond m'avait fait une contention souple et j'ai gardé mes bottes toute la journée. Les choses se sont bien passées lors de la première course, mais au cours du tour de repérage pour la seconde épreuve éliminatoire, j'ai eu tellement de douleurs que j'en avais les larmes aux yeux lorsque j'étais sur la grille de départ. Ensuite, je suis tombé pendant la course au même endroit qu'hier. Je ne sentais pas la pédale de frein arrière à cause de ma blessure et de la contention. La troisième course fut plus facile pour moi. J'ai pris un excellent départ et je suis remonté jusqu'à la 2e place avant de finir 4e. Pendant la semaine je vais subir d'autres examens et avoir un traitement spécial. J'espère que je serai en mesure de courir dimanche prochain à Romagné, pour la troisième manche du Championnat. »

Déclaration de Nicolas Aubin : « Ce fut une fin de semaine difficile. Tout s'est mal passé. Pendant la première épreuve éliminatoire, lorsque j'ai reçu une pierre sur mon casque, celui-ci s'est abimé et mes lunettes se sont cassées. Dès lors, il m'était impossible de continuer la course avec la poussière et les pierres qu'il y avait sur le circuit. Ils ont ensuite arrosé le circuit, mais j'ai glissé au premier virage de la deuxième course. Je me suis retrouvé sous ma moto et j'ai perdu du temps avant de reprendre la course, mais je suis tout de même remonté jusqu'à la 11e place. Le dernier départ a été encore pire. En effet, je n'ai pas pu redémarrer la moto après un autre accident. »  

 

Résultats

1re course : 1. Pourcel (KX45F-SR) ; 2. Frossard (KX250F) ; 3. Musquin ; 4. Boissière ; 5. Aranda (KX450F) ; 6. Van Horebeek (KX250F) ; ... ... ; 9. Boog (KX450F-SR) ; abandon Aubin (KX250F) ; etc.

2e course : 1. Boog (KX45F-SR) ; 2. Pourcel (KX45F-SR) ; 3. Boissière ; 4. Musquin ; 5. Frossard (KX250F) ; 6. Van Horebeek (KX250F) ; 8. Aranda (KX450F) ; 11. Aubin (KX250F) ; etc.

3e course : 1. Musquin ; 2. Pourcel (KX45F-SR) ; 3. Boog (KX45F-SR) ; 4. Aranda (KX450F) ; 5. Boissière ; 6. Van Horebeek (KX250F) ; 7. Frossard (KX250F) ; abandon Aubin ; etc.

 

Classement du Championnat
MX1 : 1. Aranda (KX450F), 122 ; 2. Boog (KX45F-SR), 121 ; 3. Boissière, 115 ; 4. Soubeyras, 80 ; 5. Bellino, 77 ; 6. Pourcel(KX45F-SR), 69


Classement du Championnat
MX2 : 1. Frossard (KX250F), 106 ; 2. Van Horebeek (KX250F), 88 ; 3. Musquin, 63 ; 4.Aubin (KX250F), 43 ; 5.Teillet, 42 ; etc.

 

 

 

Retourner