Nouvelles

Incroyable Double Pour Sykes, Baz et KRT À Motorland

avril 14, 2014

 

Des performances de course vraiment incomparables pour Sykes et Baz de l'équipe KRT qui couraient à domicile au circuit de Motorland à Aragon. Sykes et Baz ont également augmenté au classement avec une première et deuxième place sur la grille après le Superpole au circuit de Motorland de 5,344 km. Kawasaki est désormais le manufacturier en tête du Championnat par dix points après quatre courses individuelles.

 

Les conditions étaient plus fraiches pour la première course, avec un démarrage tôt à 10h30, avec Sykes qui prit de l’avance avec son style inimitable. Dans la première course, il a remporté par 4,275 secondes sur Loris, après avoir établi un nouveau record du tour en 1'57 .664 au deuxième tour.

 

Tom semblait être sous plus pression dans la deuxième course avec une température de piste plus chaude et ayant Loris à ses côtés. Pour Marco Melandri, on l’a vu prendre un challenge de dernière minute qui, rejeté à la fois par Sykes et Baz , fut une entrée plus large dans l'épingle finale lors d'une manœuvre de freinage. Tom a pu tenir à l’écart Loris seulement par 0,338 secondes dans la deuxième course, après une fin de semaine tout à fait étonnante pour les coureurs de l’équipe KRT en Superbike. Tom a maintenant seize victoires à son actif en carrière SBK.

 

David Salom fut également en pleine forme malgré une blessure récente à la main. Il termine deuxième dans la première course et le meilleur des coureurs Evo dans la deuxième course. Il finit dans le top dix.
 
Et c’est le 27 avril prochain que se tiendra à Assen aux Pays-Bas  le prochain arrêt de la SBK au calendrier pour 2014.

 

Tom Sykes: «C’était très important pour moi de démontrer ce genre de performance après Phillip Island. Nous avons marqué deux victoires aujourd'hui, mais après quatre ou cinq tours de la deuxième course, on se sentait loin d'être parfait ! La première course s’est bien déroulée et nous avions fait de bons ajustements à la moto ce qui a permis d’avoir un rythme constant sur une piste froide. Je m'attendais à une perte de vitesse pour cette course, mais j’ai tenu bon jusqu’à la fin. J'ai pensé que la deuxième course serait plus facile avec des conditions plus chaudes et je suis allé avec les mêmes ajustements comme à la première course. J’ai dû y aller en creusant plus profondément en essayant de faire de mon mieux compte tenu de la situation changeante. Les deux gars derrière moi avaient l’air d’avoir plus d’adhérence mais nous avons été quand même en mesure de mettre la Ninja ZX-10R sur la piste là où elle devait aller. J'avais un plan au dernier tour pour garder mes opposants derrière moi - et cela a fonctionné. Si quelqu'un avait pu faire une passe, ils auraient franchement mérité la victoire. Marco en a tenté une et n’a pas pu faire tout à fait le coin dans le dernier tour. C'était une super course et elle fut très appréciée des spectateurs ! "

 

Loris Baz : «Il y a eu un changement de température pour la deuxième course et nous avons décidé de changer le pneu arrière pour s’adapter. Nous savions que la première course serait difficile à cause des températures plus basse, mais nous espérions que la piste se réchaufferait et que nous serions en mesure d’utiliser un pneu de course SC0 car nous étions à la limite du pneu précédent pour la course d'ouverture de sorte qu’il fallait faire quelque chose pour la deuxième course. J'ai demandé à mon chef d'équipe Pere d'utiliser un pneu plus mou et je pense que ce fut une bonne décision parce que Tom semble avoir lutté plus fort dans la deuxième course sur un pneu différent. Je l'ai attrapé après quelques tours mais lorsque j’ai essayé de passer Tom, j'ai perdu l'avant un peu. Je savais que Melandri me suivais donc je tenais à doubler Tom dès que possible. Je n’ai pas pu le faire et je m’y est peut-être un tour trop tôt. Lorsque Marco est arrivé à ma hauteur, on s’est pris à deux pour rattraper Tom. Cette piste est généralement difficile, mais nous sommes ici, après tout pour gagner et finir sur le podium et c’est ce que nous avons fait à deux reprises et c’est rassurant pour le reste de la saison. Je suis toujours deuxième au championnat et maintenant nous allons à Assen «.
 

David Salom : « Les deux courses s’avérèrent bien difficile et nous avons eu quelques problèmes plus tôt dans la fin de semaine car nous devions essayer quelques pièces électroniques en pratique. Dans la première course, j’ai éprouvé de la difficulté à atteindre le rythme désiré. Dans la deuxième course ce fut plus facile car nos ajustements étaient plus adéquats mais je ne fus pas en mesure de me défaire de Leon Camier. Il a couru large dans le dernier tour et puis Niccolo Canepa était très près de moi, mais j'ai tenu bon et je reste dans le top dix. Je suis heureux pour l'équipe car ils ont tous travaillé très fort et les coureurs de KRT en Superbike ont passé une excellente journée aussi. "

 

 

 

Retourner