Nouvelles

Des accidents ébranlent les grands espoirs

mai 11, 2010

MX2, Agueda, Portugal, le 10 mai 2010
Les accidents pendant les courses de qualification ont fini par gâcher ce qui aurait dû être une superbe fin de semaine pour les deux pilotes de l'équipe Kawasaki CLS, Steven Frossard et Jeremy Van Horebeek.

Les deux pilotes se sont battus pendant toute la journée à Agueda, pour limiter les dégâts. Frossard reste quatrième dans le championnat mondial FIM MX2, tandis que Van Horebeek a perdu une place et se retrouve huitième, mais les espoirs des deux pilotes restent intacts pour conquérir le titre.

Frossard espérait vraiment réussir sa première victoire de la saison au Portugal et il tenait la quatrième position lors des qualifications, quand il a fait une chute insolite réussissant à casser son guidon. Cela l'a mis dans une mauvaise position puisqu'il a dû prendre le départ à l'extérieur de la grille, ce qui l'a forcément empêché de sortir en tête parmi les leaders. L'accident du premier tour de la course d'ouverture dimanche a engendré d'autres difficultés et il n'a pu que remonter jusqu'à la onzième place. Plus tard dans la journée, il a remporté une cinquième place, après être sorti du premier tour indemne, mais est quand même resté coincé au milieu du peloton. 

Après une chute pendant la course de qualification, Van Horebeek a réussi à remonter jusqu'à la onzième place, mais un séjour au sol au début de la première course dimanche, a endommagé son frein avant et il n'a pas pu rouler aussi vite que d'habitude. Le pilote belge a finalement évité une collision au début de la deuxième course, et est remonté magistralement depuis la dixième place pour finir quatrième.

Les deux pilotes iront en Espagne la semaine prochaine espérant pouvoir enfin trouver le chemin de la victoire, sur le même circuit où Van Horebeek est monté sur la première marche du podium l'année dernière.

Steven Frossard : « J'aime ce circuit et je m'attendais à de bons résultats, mais j'ai fait une petite erreur lorsque j'étais en quatrième position dans la course de qualification samedi et ça a ruiné ma fin de semaine. J'ai cassé le guidon de ma moto et je n'ai pas pu finir la course, ce qui m'a valu un départ en dehors de la grille. Il est impossible de réussir un bon départ dans cette position dans un circuit comme Agueda, et ça n'a fait qu'empirer puisque j'ai chuté au premier virage de la première course. J'ai quand même réussi à remonter jusqu'à la onzième place sans prendre aucun risque; la piste était difficile après la pluie et je ne voulais pas risquer un autre accident. Je suis bien sorti de la grille dans la deuxième course, mais tout le monde a évidemment pris un premier virage large et j'ai dû me battre une fois de plus pour remonter dans le peloton et pour finir à la cinquième place. Mes temps de tour étaient proches des premiers et il est à peu près certain qu'avec un meilleur départ, je me serais retrouvé sur le podium, ce qui était mon but cette fin de semaine. »

Jeremy Van Horebeek : « Les départs ont été épouvantables pour moi cette fin de semaine. J'ai fait trois courses et j'ai fait deux chutes dans les premiers virages. La première chute s'est produite pendant la qualification, ce qui m'a envoyé à la onzième position sur la grille de départ. Puis, un autre accident au départ de la première course a endommagé mon frein avant, je n'ai pas donc pu foncer comme je le voulais, et je n'ai marqué que quelques points. Le deuxième départ a été bien mieux. Au moins, je ne suis pas tombé, mais j'étais déjà dixième à la fin du premier tour, ce qui est trop loin pour pouvoir envisager un podium. Je suis remonté jusqu'à la quatrième position avec Steven dans mon sillage. Nous avons tous les deux fait de bons temps de tour pendant la course, mais il faut se trouver parmi les cinq premiers sur tous les départs pour pouvoir se mesurer aux champions. J'espère avoir plus de chance en Espagne. J'ai gagné là bas l'année dernière et j'ai de bons souvenirs de ce circuit. »

Retourner