Nouvelles

Chisholm remporte le championnat MX2 de l

juin 26, 2007

Les championnats nationaux canadiens de motocross CMRC ont été les plus serrés des quelques dernières années.  C'est pourtant Kyle Chisholm, le pilote de l’équipe de course Richmond Kawasaki, qui a eu le dessus dans la bataille pour le titre et a remporté son premier titre de champion MX2 de l'Est, et le troisième pour Kawasaki.

Chisholm était venu au Canada l’année passée à la recherche de son premier titre et de sa première expérience professionnelle.  Malheureusement, ce titre lui a glissé entre les doigts de peu et il avait dû cédé la place à Michael Willard, qui a remporté les championnats avec un un seul point d'avance.  Cette année, Chisholm s'est bien rattrapé.  Puisque le championnat ne comptait que quatre tours, Chisholm savait qu’il devait faire preuve de constance s'il voulait arracher le titre. Comme il l’avait appris à ses dépens en 2005, un seul point suffit à faire basculer le sort.


Après avoir obtenu la pôle position à l’issue de son épreuve qualificative, et par là même cinq points, Chisholm a rapidement dominé la course et ne s'est pas relâché un seul instant, scellant son sort et arrachant son premier titre professionnel. « Je ne réalise pas encore ce que je viens d'accomplir, » a déclaré Chisholm après sa descente du podium. « Mais c’était sensationnel; j’ai fait une course assez serrée. J’étais un peu nerveux. Je me suis installé devant au deuxième tour et je n’ai plus pensé à autre chose… J’ai vu où ces gars se trouvaient et ils ne me rattrapaient pas du tout. Alors je me suis dis : eh bien, gardes le rythme et fonces, si c’est ce qu’il te faut. »
Entamant la saison aux positions qu’ils avaient laissées l’année dernière, Chisholm et Willard ont rapidement signalé qu’ils étaient de sérieux prétendants au titre.  Ils ont en effet tous deux remporté des victoires au premier tour à Ste-Julie, au Québec.  Malgré tout, Chisholm de Kawasaki a pris la première place au classement général. Lors du deuxième tour, qui a eu lieu sur les pistes ensablées de Gopher Dunes, Chisholm a démontré ses qualités techniques dans les conditions difficiles en remportant les deux courses, creusant ainsi un écart confortable de 19 points en tête du classement. Non content de cette avance, il ne s'est pas reposé sur ses lauriers. Bien au contraire, à la reprise du championnat à Moncton, au Nouveau Brunswick, le Floridien a davantage renforcé sa domination en remportant la dernière course et en s'appropriant la première place au classement général.  À Sand Del Lee, lors du dernier tour, il ne restait à Chisholm qu’à remporter son épreuve qualificative et la première course, et le titre s’offrait à lui.

Lors de la deuxième course, Chisholm, déjà sacré champion, était au coude à coude avec Willard pendant les premiers tours, jusqu’à ce que sa conduite de carburant se détache. Cet incident l’a contraint à céder la victoire à Willard. Mais, cela n’avait pas d’importance : Chisholm et sa KX250F s’étaient déjà adjugés le titre, et la dernière course n’était que pour le plaisir des fans.

« Je remercie Dieu de m’avoir permis de faire des courses sans accidents. Grand merci à ma famille, à Maman, à Papa, mon frère, ma blonde... elle est là pendant mes entraînements et tient le chronomètre. Merci à mon mécanicien Ron et à toute l’équipe Richmond, Billy et tout le monde. Je dis merci à tous les commanditaires de l’équipe; à vous chez Racer X pour vos articles qui nous font connaître. Vous savez, tout cela contribue au succès, » s’est confié Chisholm après avoir reçu le plateau du champion.

Retourner