Nouvelles

Boog 7e et meilleure nouvelle recrue dans la catégorie du MX1

avril 28, 2010

Catégorie du MX1, à Valkenswaard, Pays-Bas, le 26 avril 2010
Xavier Boog et Sébastien Pourcel n'ont pas baissé les bras malgré la semaine difficile pour l'équipe Kawasaki Racing alors privée des services de Jonathan Barragan suite à une blessure.

Boog a avancé à la 7e place au classement général, alors que Pourcel n'est plus qu'à six points d'une position dans les neuf premières au classement en dépit de l'épineuse fin de semaine de Valkenswaard, aux Pays-Bas, où s'est déroulée la 3e manche du Championnat mondial de la FIM dans la catégorie du MX1.

Les deux pilotes ont obtenu des positions désavantageuses sur la grille de départ après être entrés en collision avec d'autres pilotes au cours des courses de qualification de samedi. Cependant, grâce à leur bonne performance, ils ont réussi à se hisser à la 10e (Boog) et à la 11e (Pourcel) place lors de la première course, mais à la suite d'erreurs, ils ont temporairement perdu du terrain et ont franchi la ligne d'arrivée 11e et 16e.

La deuxième course n'a pas été plus clémente pour les pilotes de Kawasaki. Cependant, ils ont tous les deux persévéré pour accumuler de précieux points et peuvent s'attendre à obtenir de meilleurs résultats lors des prochaines manches du Grand Prix qui auront lieu sur des circuits au Portugal et en Espagne, au cours de semaines à venir.

Gregory Aranda de l'équipe Rockstar Kawasaki Bud Racing n'a pas participé au Grand Prix des Pays-Bas. Le pilote de 20 ans a subi un traumatisme lors du Grand Prix de Lombardie, il y a deux semaines. Comme il s'agit de sa troisième commotion en un mois, ses médecins l'ont forcé au repos complet pendant deux semaines. Il recommencera à s'entraîner mardi en vue de participer au Grand Prix du Portugal.

Xavier Boog : « Après avoir bien performé lors des deux premiers Grand Prix et à la course internationale de Belgique la semaine dernière, je m'attendais franchement à terminer dans les 10 premiers, mais ma fin de semaine tumultueuse m'a empêché d'atteindre mon objectif. Une chute dans le premier virage de la course de qualification de samedi m'a contraint à un choix défavorable sur la grille de départ. Cependant, j'ai réussi à remonter parmi les 10 premiers lors des deux courses avant de commettre une erreur me faisant régresser et perdre des points. Lors de la première course, j'ai oublié pour un instant que je pilotais une 450 cm3, et, par conséquent, j'ai ouvert les gaz trop rapidement et j'ai chuté. Lors de la deuxième course, j'ai changé de ligne pour dépasser de Reuver et j'ai perdu le contrôle dans une section cahoteuse du circuit. Ma moto est restée coincée dans une clôture en bois et j'ai perdu beaucoup de temps et d'énergie à revenir dans la course. Je savais que ma première saison aux commandes d'une 450 cm3 aurait ses hauts et ses bas, mais je n'ai jamais abandonné et j'ai réussi à remonter pour arriver à obtenir des points comme je l'ai fait à chaque course jusqu'ici. Je suis toujours 7e au classement général. »

Sébastien Pourcel : « J'étais en train de m'entraîner avec Jonathan lorsqu'il s'est blessé mercredi et j'ai eu de la misère à me concentrer sur le circuit et lors des courses de la fin de semaine. Samedi, je n'ai pas trouvé un bon rythme lors des premiers essais et je me suis blessé au genou droit en chutant lors des courses de pré-qualification. Ce n'était tout simplement pas ma journée et je suis entré en collision avec un autre pilote au début de la course de qualification; le couvercle du système d'allumage a subi des dommages et j'ai dû abandonner, ce qui m'a fait hériter de la pire position sur la grille de départ de la course de dimanche. Toutefois, j'ai réussi à remonter jusqu'à la 11e place lors de la première course et à la conserver jusqu'à ce que je commette quelques erreurs au cours des 10 dernières minutes, ce qui m'a fait régresser de plusieurs places. Je tente toujours de renforcer mon épaule après la blessure que j'ai subie l'année dernière. Par conséquent, lors de la deuxième course, après 15 minutes, j'ai eu de la difficulté à contrôler la moto, car le circuit est devenu de plus en plus cahoteux. J'ai de mauvais souvenirs de cet endroit, alors j'ai évité de prendre des risques, mais je suis quand même arrivé 11e. Je n'ai pas obtenu les résultats escomptés pour l'équipe et les partisans, mais je sais que les circuits de la manche du Portugal et de celle d'Espagne me seront plus fructueux et je suis persuadé de faire partie du peloton de tête. »

 

 

Retourner