Nouvelles

Bill le Farouche de nouveau en tête de course. Rapport de course de Bill Clark

juillet 21, 2008

Membre de la Rat team (équipe Rat), équipe commanditée par Sackville Motorsport, qui soutien ceux qui courent sur les grosses cylindrées chez Kawasaki. Bill Clark a su prouver que ses victoires, depuis son retour à la compétition, n'étaient pas dues au hasard. Depuis qu'il est revenu à la course de motos la saison dernière, ce pilote chevronné a su être patient pendant qu'il améliorait progressivement ses performances. En étant de plus en plus rapide à chaque tour de circuit, Clark a acquis suffisamment de confiance pour pouvoir concurrencer des pilotes comme Scott, Blaauwendraat ou Dunlap.

Au cours de l'entraînement de samedi, Clark a mis la pédale douce, car il était en train de roder ses nouveaux freins. Satisfait du résultat, il était plus que prêt pour participer à l'Open Race Sport qui se déroulait plus tard dans la journée. Durant les longues heures d'attente, avant le début de la course, le soleil et la chaleur dérangèrent beaucoup Clark. Il but beaucoup d'eau et se relaxa, mais rien de cela ne pouvait atténuer les effets de la chaleur. Il lutta contre l'apathie et se dirigea vers la ligne de départ. Parti en pole position, Clark occupait la seconde place au début du 2e tour, juste derrière Todd Scott sur sa Honda 600 no 98. Se retrouver derrière Scott découragea Clark qui connaissait les terribles accélérations dont celui-ci était capable. Ses espoirs de victoire semblèrent s'évanouir. Mais, Clark entama le 3e tour avec plus de détermination et dépassa Scott au premier tournant, prenant ainsi la tête de la course. Scott n'allait certainement pas abandonner, il se colla à Clark comme une mouche sur un papier collant, fonçant sur des Dunlop décidés. Durant toute la course, les 3 coureurs resteront en tête, se disputant âprement la première place. Clark ne pouvait pas renoncer à la première place et il décrocha le drapeau à damiers, remportant la victoire après une formidable dernière accélération. Ce fut une course puissante, surtout si on tient compte que Clark a bouclé certains de ses meilleurs tours en moins de 1 minute 10 secondes. 

Le dimanche, la chaleur était toujours aussi écrasante et les coureurs furent confrontés à une autre journée de lutte contre la déshydratation et la fatigue. À 13 h 40, Clark était sur la grille de départ, en 3e position dans la rangée de devant. Clark, dont la confiance était quelque peu ébranlée par les nouvelles affirmant que Blaauwendraat, Scott et Dunlap avaient bouclé des tours de piste en 9 secondes, allait avoir besoin d'un bon départ pour pouvoir se détacher du peloton de tête et imposer le rythme de la course. Avec un départ raté, Clark se retrouva au premier tour, en 4e position, derrière Bresnan, Scott et Blaauwendraat, mais très vite, ceux-ci le larguèrent. Clark devait donner tout ce qu'il avait dans le ventre, s'il voulait monter sur le podium, et c'est ce qu'il fit. Après avoir dépassé Scott au 4e tour, il ne lui restait plus qu'à écarter Bresnan et Blaauwendraat.  Après plusieurs tours, Clark dépassa finalement le no 21, Bresnan, au 9e tour et prit la seconde place de la course. Blaauwendraat avait creusé l'écart avec les autres coureurs et Clark savait que jamais il ne pourrait le rattraper, mais il fit le maximum pour le poursuivre jusqu'à la fin de la course et réduisit l'écart qui les séparait de moitié. Cela était suffisant pour faire comprendre à cet « amateur » de Blaauwendraat qu'il faudrait dorénavant compter avec lui. Bien que satisfait de sa deuxième place, Clark ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui se serait passé s'il avait fait un meilleur départ.

Après le travail méticuleux de réglage fait sur sa Kawasaki, le seul souci de Clark pour les prochaines compétitions est de continuer à améliorer sa condition physique, afin de mieux supporter les effets de la chaleur et se donner davantage de chances de victoire.  

Clark voudrait remercier Remote Access Technology, Sackville Motorsport, Kawasaki Canada et Propeller Brewering Company, car c'est grâce à leur soutien qu'il peut faire des courses de motos. Il voudrait également remercier Lee Snair, Jamie Fraser, les membres de son équipe et sa famille pour toute l'aide et le soutien qu'ils lui ont apporté. Il voudrait remercier enfin, le personnel de ARL, les Marshalls and EMTs pour avoir organisé une autre extraordinaire fin de semaine de courses de motos

Retourner