Nouvelles

5e place pour Steven Frossard en Italie

avril 16, 2010

MX2, Mantova, Lombardia, le 12 avril 2010

Les pilotes de Kawasaki Pro Circuit CLS Steven Frossard et Jeremy Van Horebeek occupent toujours les 4e et 8e positions intimidantes dans la série après le Grand Prix d'Italie. 

  Frossard a pris un bon départ et semblait à l'aise en passant de la troisième à la deuxième position après quelques tours de la première course, courant sur les traces du champion en titre Marvin Musquin, jusqu'à que le moteur de sa moto cale dans un virage de sable. Telle était la position de tête que les meneurs ont conservé le reste du terrain, ce qui lui a permis de regagner la course en troisième place. Toutefois, avec ses chances de gagner évaporées, Steven n'a pris aucun risque et a parcouru la piste, afin de conserver sa position jusqu'à la fin de la course. Van Horebeek a aussi commencé en 6e place et, malgré qu'il souffrait de douleur à l'avant-bras, il a progressé de façon impressionnante au 4e rang en consolidant ainsi son classement dans la série.

La deuxième course n'a pas été chanceuse pour l'équipe. Frossard était déjà au sol avant le deuxième virage lorsqu'un autre pilote a perdu le contrôle et a heurté sa roue avant. Revenant dans la course bon dernier, il a persévéré pour sauver une 10e position et 11 points importants qui pourraient s'avérer essentiels plus tard dans la saison. Le second départ de Van Horebeek n'a pas été très bon, mais il s'est rapidement faufilé parmi le groupe jusqu'à ce qu'il commettre une erreur alors qu'il dépassait Simpson pour atteindre la 5e place le force à s'arrêter au puits, afin de réparer les dommages causés par la chute. Regagnant la course hors des positions permettant de récolter des points, le pilote belge a finalement pris la 18e place.

La saison décevante de Nico Aubin de l'équipe Bud Racing Rockstar de Kawasaki s'est poursuivie. En effet, il n'a pas été en mesure de récolter un seul point pendant la fin de semaine alors qu'il a de la difficulté à retrouver ses aptitudes d'antan. Cependant, l'équipe et le pilote travailleront encore plus fort au cours des prochaines semaines, afin de renverser la vapeur.

Steven Frossard : « La fin de semaine aurait certainement pu mieux se dérouler, mais ma deuxième course fut bousillée juste après le départ lorsqu'un autre pilote a perdu le contrôle de sa moto et a heurté ma roue avant. Je savais que je devais essayer de rapidement rattraper le plus de rangs possible, mais j'ai encore chuté au premier tour, ce qui m'a placé bon dernier. J'ai bien coursé, afin de revenir en 10e position. La première course avait été bien meilleure, mais j'ai calé le moteur dans un virage lorsque j'étais à la seconde position et perdu beaucoup du temps. C'est dommage parce que j'avais trouvé un bon rythme de course et j'étais parmi les meneurs. La semaine prochaine, je participerai à une épreuve du championnat sur piste de sable aux Pays-Bas. Ce sera la pratique idéale avant le GP de Valkenswaard. »

Jeremy Van Horebeek : « J'étais satisfait de ma quatrième place à la course d'ouverture même si j'ai un peu souffert de douleur à l'avant-bras. Mon départ n'était pas très bon dans la deuxième course, mais je me sentais plus à l'aise et suis monté en 5e position derrière Simpson après quelques tours. Je m'apprêtais à le dépasser lors d'un saut, mais ma roue arrière a glissé juste avant le décollage et j'ai chuté en atterrissant. J'ai dû faire un arrêt au puits, afin de redresser ma roue avant et ensuite je me suis concentré à récolter quelques points. C'est une erreur frustrante, et je suis impatient de me reprendre au GP de Valkenswaard dans deux semaines.

Nicolas Aubin: « Ce fut une autre fin de semaine décevante pour moi. J'ai seulement terminé en 15e position à la course de qualification, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais et je devrais faire mieux. J'ai conservé la même position lors de la première course avant de chuter au milieu de la course, sans récolter de points. Cependant, le deuxième départ s'est mieux déroulé. J'ai presque réussi à être le premier pilote à prendre le premier virage, mais un autre pilote m'a écarté et j'ai reculé de plusieurs rangs. J'ai ensuite tenté trop fort de me rattraper et j'ai fait quelques erreurs et calé le moteur. La course était finie. C'est frustrant pour moi et pour l'équipe aussi bien sûr, nous avons travaillé si fort pendant plusieurs mois. J'espère que nous commencerons à récolter les résultats que nous méritons. »

Retourner