Nouvelles

1-2-3-4

mai 13, 2010

Kawasaki est passée à l'histoire samedi soir en remportant les quatre premières positions à l'occasion des finales de l'est/ouest. Weimer fut le meneur des pilotes de KX250F, suivi par Hansen en deuxième, Pourcel en troisième et enfin, Wilson en quatrième.

Pour la première fois dans l'histoire du AMA Supercross Lites, une même équipe s'est emparée des quatre premières positions. Les pilotes de l'équipe Monster Energy/Pro Circuit/Kawasaki ont tous connu un bon départ, avec Weimer qui a pris le départ en tête. Wilson et Pourcel se sont battus pour prendre la deuxième place, alors que Hansen a dû remonter de la sixième place qu'il occupait après le premier tour. Lors des 12 derniers tours de la course, les pilotes se battaient pour les positions de tête, mais ont réussi à se démarquer du groupe. Au passage du drapeau à damier, les quatre compères de l'équipe Kawasaki terminaient 10 secondes avant le cinquième pilote.

Weimer a mené les 15 tours de la course principale avec un objectif précis. Après avoir remporté le championnat de la région de l'ouest la fin de semaine dernière, il a été en mesure de remporter la plaque rouge No 1 pour la première fois de sa carrière.

« Je ne pourrais être plus heureux que je le suis en ce moment », affirme Weimer. « Il s'agissait de ma dernière course au Supercross lites and j'ai terminé ma carrière avec une victoire. La pression de remporter cette plaque No 1 est lourde et chaque personne réagit différemment. J'étais très enthousiaste de venir ici. Puisque nous ne collections pas de points dans le cadre de cette course, j'ai pu me concentrer à remporter la victoire. Je souhaitais faire un point. »

Hansen a coursé de façon agressive lors de la course principale, en effectuant des gestes calculés, afin de passer de la sixième à la deuxième position. Il savait qu'il coursait contre ses coéquipiers et que ces derniers courseraient de façon cordiale.

« La soirée a été géniale », dit Hansen. « Notre équipe est la meilleure et c'est ce que nous avons montré à tous ce soir. J'ai eu du plaisir à courser contre mes coéquipiers, car nous savions tous que nous allions courser de façon cordiale. J'ai coursé contre Chris (Pourcel) et Willy (Wilson) pour atteindre la deuxième position, c'était fantastique. »

Après avoir été absent de la course la fin de semaine dernière pour assister à la naissance de son fils, Reed était de retour en force pour la course finale et a bien coursé les 20 tours, afin de terminer deuxième.

« C'est génial d'être de retour sur le podium », indique Reed. « Je n'étais pas monté sur les marches du podium depuis longtemps, avec tout ce qui est arrivé cette année. Cette soirée est vraiment bien pour l'équipe. Les modifications sur nos motos se remarquent lorsque le pilote roule aussi vite qu'il le peut et nous avons progressé cette fin de semaine. C'était la première fois cette année où j'avais l'impression de courser correctement et d'être assez rapide pour continuer de développer ma moto. »

Pourcel venait défendre son titre de champion. Il a démontré qu'il maîtrisait la vitesse nécessaire pour remporter un autre trophée. Lors de la course de qualification, Pourcel menait déjà peu avant le départ, mais a chuté de sa moto. Malgré le fait d'être au douzième à la grille de départ, il a pris un bon départ à la course principale et a coursé contre ses coéquipiers en avant du groupe. 

« C'était une bonne soirée pour l'équipe », indique Pourcel. « Je voulais vraiment gagner ma dernière course de Supercross lites, alors je suis un peu déçu. J'étais positionné derrière Jake et j'attendais pour le dépasser, mais Dean continuait de me mettre de la pression alors j'ai dû changer mes plans. »

Wilson a bien coursé toute la journée à Las Vegas, et a même remporté la course de qualification de la côte est. Puisque la finale est un événement sur invitation seulement, les 20 meilleurs pilotes de chaque région ont accédé à la course de qualification, faisant ainsi de l'événement principal une course de 6 tours. Grâce à son niveau de confiance élevé, Wilson a pris un bon départ à la course principale et était en deuxième position après le sixième tour. Il a continué de mettre de la pression sur Weimer jusqu'au dernier tour, où il a reculé en quatrième position.

Après avoir remporté les deux championnats régionaux et remporté les quatre positions de tête à la finale de l'est/ouest, l'équipe Monster Energy/Pro Circuit/Kawasaki était favorite pour remporter le prix d'équipe de l'année au banquet de fin de saison.

Wey s'est rendu à la finale à Las Vegas prêt à remporter la course dans les cinq premiers, toutefois un mal d'estomac a balayé son énergie au cours de la journée. Il a pris un bon départ à l'événement principal et a coursé aussi bien que possible, afin de terminer en dixième position, et conclure la saison au septième rang.

« J'ai eu de la difficulté aujourd'hui », affirme Wey. « Je me souviens avoir dit à ma femme à quelques reprises la nuit dernière que je ne pourrais absolument pas prendre part à la course. Mon mécanicien (Mike) Williamson avait programmé ma moto et j'ai été en mesure de courser sur le régulateur de vitesse et terminer dixième. »

Bien que Ryan Villopoto n'a pas été en mesure de participer aux trois dernières courses de la saison, il est tout de même en tête des victoires de la classe Supercross avec un total de sept. Son parcours exceptionnel en mi-saison lui a permis de remporter sept des 10 courses de San Francisco à Houston.

 

Retourner